A la veille du départ de la sélection nationale U17 pour le Maroc en vue de participer à la CAN de leur catégorie, les autorités marocaines ont fermés l’espace aérien pour l’Algérie et l’Egypte. Une décision qui a obligé l’équipe nationale U17 à annuler son vol qui était prévu samedi matin. A une semaine du tournoi, toutes les équipes participante à la CAN U17, sont sur place à l’exception de l’Algérie qui vient de solliciter la CAF et les autorités marocaine pour avoir l’accord de se déplacer à bord d’un vol spécial. En fermant l’espace aérien, la sélection algérienne voit son programme perturbé notamment avec la préparation qui devait se poursuivre au Maroc avec un match amical face à la Côte d’Ivoire qui sera certainement annulé.

L’équipe national des U17, en plein préparation de la Coupe de la CAF de leur catégorie ont disputés un match amical face à la formation réserviste de l’USMA. Entrant dans le cadre de la préparation du rendez-vous africain qui se déroulera au Maroc dans une dizaine de jours, ce match de préparation a permis au coach Lacet et son staff de jauger la forme de ses joueurs avant le début de la CAN U17. Un match remporté par les jeunes Verts sur le score de 3 à 1. Un bon galop pour l’EN avant le départ pour le Maroc prévu samedi.  

Baghdad Bounedjah, continue de faire trembler les équipes adverses et leurs filets. Une nouvelle fois, l’attaquant algérien d’Al Sadd a frappé avec un doublé et une passe décisive dans le quart de finale de la Coupe du Prince face à Al Gharafa de Hanni et Guedioura. Jouant l’intégralité de la rencontre, il n’a pas raté l’occasion de briller dans ce match. Qualifiant ainsi son équipe pour la demi-finale, Bounedjah avec une victoire sur le score de 5 à 0, l’algérien est impliqué dans 4 réalisations. En grande forme, il se dirige avec Al Sadd vers un nouveau sacre après la Coupe du Qatar, le championnat quasi remporté et maintenant la Coupe du Prince ou le club drivé par Xavi n’est qu’a un match d’une finale.

Deux mois jour pour jour après avoir contracté une vilaine blessure au genou, le portier de l’Ettifaq Raïs M’bolhi, était contraint d’observer un arrêt de 6 semaines. Chose fait, le joueur qui avait repris les entraînements après avoir réussi sa rééducation, qui sera resté deux mois sans compétition s’apprête à retrouver les terrains et renfiler ses gants pour garder les cages de son club. Retrouvant sa forme, il sera de retour dès la prochaine rencontre du championnat saoudien. En plein préparation du match face à Al Nasr Riyadh prévu vendredi, l’équipe devrait récupérer pour ce match son portier n°1. Une bonne nouvelle pour M’bolhi, mais aussi pour l’EN qui compte encore beaucoup sur son gardien de but aux 75 sélections en plus de 10ans de présence.

Cela fait plusieurs mois, voir, quelques années que le nom d’Aïssa Mandi est lié au club de Premier League à savoir Liverpool. Le défenseur du Bétis qui sera libre cet été gratuitement, intéresse au plus haut point la formation drivée par Jurgen Klopp. Le  fait que le joueur de 29ans puisse à partir sans que le club anglais ait à verser le moindre sou, augment  l’intérêt. Selon plusieurs médias anglais, cela permettra à Liverpool d’économiser 18M£. Des négociations devraient débuter entre les deux parties incessamment et cette fois, le transfert pourrait bien se faire surtout avec la situation difficile que connait le club de Salah et Mané au niveau de la défense avec le nombre important de blessures. Mandi avec son expérience sera un bon coup et le coach Klopp le sait, d’où le retour à la charge pour bénéficier des services de l’international algérien.  

 

Véritable label de la formation, Jean March Guillou, connaît sur le bout des doigts le football africain. L’entraîneur français estime que l’Algérie possède le meilleur football dans le continent africain. Dans un entretien accordé à Onze Mondial, il évoque la sélection algérienne de Djamel Belmadi, ses joueurs qui font que l’Algérie possède un gros potentiel. Interrogé sur la côte d’Ivoire qui est un des meilleurs viviers du football africain, Jean March Guillou dira que l’Algérie a également un réservoir de talents incalculable «Oui, mais je pense aussi à l’Algérie. On y est allé (avec l’association, Ndlr) et on a trouvé beaucoup de bons joueurs ! Je pense à Hicham Boudaoui qui joue à l’OGC Nice par exemple. Ces promotions en Algérie sont très bonnes.» Dira Guillou sur la qualité des joueurs existant chez nous. Interrogé si le football algérien était le meilleur en Afrique, il répond par l’affirmative «Oui, je le pense. En plus, ils ont un entraîneur qui connaît par cœur la sélection, qui a déjà été joueur, Djamel Belmadi. C’est très important. Il a un super groupe, rien que Riyad Mahrez qui joue à Manchester City. Il y a un énorme potentiel en Algérie.»

La jeune pépite du MCO, Mohamed Bachir Belloumi, a reçu plusieurs offres, notamment de clubs français et à leur tête le FC Nantes qui a fait une proposition officiel au club pour lui faire subir des essais dans le but de le recruter. Le président du  MCO de son côté, n’est pas très chaud à l’idée de céder le joueur tout de suite et avait affirmé à la radio nationale que l’équipe avait besoin de lui et qu’un départ ne pourrait être envisageable qu’en fin de saison. Mais du côté du jeune talent, ce n’est pas ce qu’il souhaite. Le petit Belloumi préfère saisir l’occasion tout de suite et tenter sa chance dans l’Hexagone. Tayeb Mehiaoui avait déclaré qu’il allait rendre une réponse au FC Nantes pour l’informer de l’impossibilité de le céder de suite. Entre temps, le club français vit une période difficile et risque fort la relégation. Vu sous cet angle, il serait peut-être préférable que Belloumi ne se précipite pas, mais d’un autre côté, c’est une opportunité d’embrasser une vraie carrière professionnelle et aller améliorer encore son niveau. Selon toujours la radio chaine 1, qui s’est entretenue avec lui, le fils de l’ancienne gloire des Verts veut partir et n’attend que le feu vert de la direction pour rejoindre Nantes. Un rebondissement n’est pas à écarter et tout devrait être tiré au clair dans les prochains jours.

Ismaël Bennacer n’a pas été épargné cette saison. Contractant blessure après blessure, le joueur à même di rater un match en raison d’une bronchite. La malchance le poursuit cette saison puisqu’il est forfait pour encore plusieurs jours. Les médias italiens parlent d’un retour le 7 mars face à Vérone, ce qui signifie qu’il pourrait en avoir pour encore deux semaines avant de pouvoir rejouer. Entre temps Milan a cédé sa première place au classement et l’absence de l’algérien aura été pesante pour l’entraîneur Pioli qui espère récupérer son porteur d’eau le plus vite possible. Le coach milanais a rassuré quant à l’état de santé de Bennacer dont il dit ne pas avoir fait de rechute et qu’il s’agit d’un muscle qui met du temps à retrouver la force nécessaire pour qu’il ne se blesse pas de nouveau. Ratant déjà trois matches depuis sa dernière blessure, l’international algérien devrait donc probablement rater les deux prochaines avant de revenir dans le onze du Milan AC.

Dans le 1/8 de final aller qui s’est joué à Mönchengladbach, qui recevait Man City, le Borussia s’est incliné sur le score de 2 à 0 avec des réalisations signées B Sliva (29’) et Jesus 65’. Autant dire que ça sera compliqué pour les allemands au match retour. quant au duel tant attendu par les algériens, il a eu lieu mais lors des vingt dernières minutes de la rencontre.

Les deux internationaux algériens de Mönchengladbach et de Manchester City se sont affrontés pour la première fois. Bensebaïni qui était aligné d’entrée côté Borussia Mönchengladbach pour ce 1/8 de finale aller de la Ligue des Champions, aurait souhaité avoir en face de lui Mahrez en début de match, tout comme la totalité du peuple algérien. Finalement ce dernier n’a fait son entrée qu’à la 69’. Placé sur le couloir droit de Manchester City en remplaçant Sterling, Mahrez avait presque le sourire au coin de voir en face de lui son coéquipier et ami de l’équipe nationale. Même si le capitaine des Verts n’a joué que 21 minutes en plus des 3 additionnelles, nous avons eu droit au face à face tant attendu. Pendant le match, on en oubliait presque qu’ils étaient rivaux sur le terrain pour s’attendre à voir passer le balle à l’autre. Le duel a eu lieu et l’on attend avec impatience les impression de Bensebaïni et de Mahrez quant à cette rencontre en Ligue des Champions qui restera certainement un beau souvenir pour tous les deux, en espérant pour le match retour les voir tous les deux alignés d’entrée pour assister à de meilleurs duels entre les deux gauchers de l’EN.

 

 

Une rencontre entre le champion d’Afrique et le vice-champion du monde pourrait se jouer au mois de mars 2022. C’est du moins ce qu’a appris l’APS de la part de fédération algérienne de football. Après que Davor Šuker ait offert un maillot de la sélection croate au président de la FAF, dans le cadre d’une coopération entre les deux fédérations pour l’amélioration de la formation, le développement et l’expertise, il est désormais question d’organiser une joute amicale entre les deux nations. Ce sera une première pour la sélection algérienne et croate qui ne se sont jamais affrontées auparavant. Mais avant de songer au match amical, il faudra d’abord se qualifier pour la Coupe du Monde au Qatar 2022. Il faut dire que cela fait plusieurs années que les deux pays souhaitent s’affronter et ce n’est pas la première fois qu’on évoque une joute amicale. Avec les relations de coopération entre les deux fédérations, cette fois, il y a des chances d’organiser ce rendez-vous l’année prochaine, pour voir les capés de Belmadi affronter les coéquipiers de Luka Modric.