Accédez directement au site compétition

Ils ont boycotté l’entraînement d’hier , Les joueurs ont mis leur menace à exécution

Comme rapporté hier dans ces mêmes colonnes, les joueurs du CRB ont décidé de boycotter la séance d’entraînement qui devait avoir lieu hier, et ce, en signe de contestation contre tous les problèmes que traverse leur club.

Leur menace a été mise à exécution. Ils ont effectivement boycotté l’entraînement d’hier qui devait avoir lieu dans la matinée à la forêt de Bouchaoui. Dépités par tout ce que se passe dans leur équipe depuis l’entame de la saison, entre autres, l’absence d’un entraîneur en chef, le non-payement de leurs salaires. Les équipiers du capitaine Mameri ont joint l’acte à la parole en séchant volontairement la séance d’entraînement. Ils voulaient par cet acte passer un message à la direction pour l’informer qu’ils ne sont pas du tout prêt à continuer à travailler dans le bricolage. Ils veulent une gestion saine de l’équipe et des responsables capables d’assumer leurs tâches sur tous les plans.

Les dirigeants
les ont appelés pour reprendre
le travail 
Les dirigeants, qui ont tenu la réunion secrète d’avant-hier, ont appelé les joueurs pour qu’ils reprennent le travail. Ils leur ont demandé de s’abstenir de venir hier, mais, aujourd’hui, ils devraient se présenter au stade 20-Août pour renouer normalement avec le chemin des entraînements et préparer le match de samedi prochain contre l’ESS. Certains joueurs ont cédé à la demande de ces dirigeants, alors que d’autres persistent à continuer le boycott jusqu’à ce que la situation ambiguë du club soit claire.                          
H. A. B.

Tags:

Classement