Accédez directement au site compétition

ESS : Ne pas lâcher le titre de champion d’hiver

Les joueurs ont été applaudis à la fin de la partie contre le CABBA. Une nouvelle page s’est ouverte. Leaders de la Ligue 1 avec 30 points et un goal-average favorable sur leur dauphin qui n’est autre que l’USMH, les protégés de Velud, en s’imposant, ont relancé leurs chances. Ils veulent terminer la première moitié de la saison avec le titre honorifique de champion d’hiver.

A trois points de ce titre, les Noir et Blanc doivent au moins faire match nul au stade Hamlaoui le 22 décembre prochain en espérant que l’USMH ne gagne pas contre le MCA.


 

Velud : «Ce titre, il faut aller le chercher à Constantine»
Hubert Velud, à l’instar des joueurs, a dû sûrement vivre une semaine difficile après le nul enregistré face à la JSK. Affecté, il avait d’ailleurs rejoint le bus du club sans faire la moindre déclaration. Samedi, à l’issue de la rencontre contre du CABBA, il est revenu sur la victoire, mais aussi sur plusieurs sujets parmi lesquels le titre de champion d’hiver que son club est en passe de décrocher : «Le titre de champion d’hiver, il faut aller le chercher à Constantine, mais j’imagine que ça ne devra pas être facile. Face au CSC, le match sera spécial. Tout le monde sait que j’ai failli atterrir là-bas, mais j’avais refusé de signer. Je connais l’entraîneur qui est un ami. Le CSC voudra finir en beauté et c’est notre objectif nous aussi. Nous avons pu jusque-là revenir avec de bons résultats de l’extérieur, mais ce rendez-vous va être une bonne occasion pour continuer sur notre lancée.»

K. A.

 

Koffi : «Si ça ne change pas pour moi, je quitte le club»

 

Arrivé au mois de juillet passé, Koffi Michak n’a pas connu le début de saison qu’il souhaitait. En effet, l’attaquant des Noir et Blanc n’a pas été souvent convoqué et les rares fois où il figurait parmi les 18, il s’était contenté de chauffer le banc des remplaçants. Depuis l’entame de l’exercice actuel, l’ex-international ivoirien a dû patienter jusqu’à l’avant-dernière journée de la phase aller pour faire sa première déclaration officielle. Joint par nos soins, il nous parle, dans cet entretien qu’il nous a accordé, de sa situation ainsi que du prochain rendez-vous de son équipe prévu le 22 décembre prochain.

- Avec un peu de recul, quel commentaire faites-vous du match et de la victoire remportée face au CABBA ?
- Je suis en Algérie depuis presque 15 mois et je pense que je n’ai pas à présenter notre adversaire. Le CABBA est une équipe connue pour être difficile à battre à domicile ou en dehors de ses bases. Nous avons pris les trois points et c’est ce qu’il faut retenir. Nous avons réalisé un bon match, je pense. Il fallait gagner, nous l’avons fait. A présent, nous devrons faire de notre mieux pour enchaîner avec d’autres résultats positifs afin de retrouver le sourire.
- Certains de vos coéquipiers ont déclaré que la pression exercée sur les joueurs a rendu la tâche plus difficile. Avez-vous souffert vous aussi de cette pression ?
- Personnellement, non. Vous savez, je n’ai jamais eu de mal à jouer même lorsque je suis sous pression parce que je connais cette situation depuis mon jeune âge. J’ai joué pour de grands clubs, donc j’ai pris l’habitude. Les supporters étaient en colère, et là je dis que je comprends leur réaction. Ils aiment leur équipe. Ils sont en colère après chaque faux pas, c’est normal. En tout cas, malgré la pression, tout s’est bien passé, hamdoulillah, c’est l’essentiel.
- Comment avez-vous vécu toute cette période pendant laquelle vous étiez sur le banc des remplaçants ?
- De tels moments sont difficiles à vivre, mais il fallait bien que je tienne le coup. Le coach a fait à chaque fois des choix et, en tant que professionnel, il fallait bien que je les accepte. J’aurais voulu avoir du temps de jeu, mais ça n’a pas été le cas. Je prends mon mal en patience, je ne vous cache pas que si les choses ne s’améliore pas, je quitterai le club.
- Une dernière question. Pensez-vous que l’ESS a les moyens de finir championne d’hiver ?
- Bien sûr que oui. C’est une motivation supplémentaire. Nous avons une semaine pour nous préparer, à nous de faire le nécessaire.

K. A.

 

Rebih, Hamar relance les négociations

Comme nous l\'avons indiqué dans ces mêmes colonnes, l\'attaquant Boubaker Rebih intéresse plus que jamais l’ESS. Après le premier contact à l\'issue du match ESS-CRB, nous avons appris d\'une source fiable qu\'un dirigeant a repris langue avec Rebih dans le but de le convaincre d\'opter pour l’ESS. A l\'approche de l\'ouverture du marché des transferts, les Sétifiens espèrent en finir avec le recrutement pour se focaliser sur le stage de préparation qui aura lieu en Espagne.

Un attaquant gabonais contacté
Selon une source digne de foi, la direction sétifienne a reçu une proposition d\'un attaquant gabonais qui a même été contacté au cours de ces dernières heures. Selon les quelques informations recueillies, il s\'agirait d\'un international olympique qui a participé au dernier tournoi de la phase finale des qualifications aux JO de Londres au Maroc que la sélection gabonaise avait justement remporté face au pays organisateur. Notre source nous a confié que le manager qui a proposé les services de cet élément a laissé aux responsables sétifiens les cordonnées du joueur pour qu\'ils puissent rentrer en contact avec lui et éventuellement lui adresser une invitation afin qu\'il gagne dans les prochains jours l\'Algérie. A rappeler que de nombreux CV ont atterri sur le bureau du président Hamar qui aurait confié qu\'il ne pourra pas se prononcer sur le Gabonais avant de l\'avoir vu à l\'œuvre.

 

Dans 48 heures 

Résiliation des contrats de Challali et Soltani

Comme nous l’avons déjà évoqué dans nos précédentes éditions, la direction du club a décidé de résilier le contrat des attaquants franco-algériens Soltani Karim et Challali Mohamed, suite à leur rendement mitigé depuis le début de la saison, qui n’est pas en rapport à leur salaire, à savoir 14 000 euros, l’équivalent de 210 millions. Cette décision, prise il y a un mois, sera effective dans 48 heures, après négociation des compensations pour résiliation à l’amiable.

 

Bientôt 11 nouveaux panneaux publicitaires

Dans le cadre de sa stratégie de sponsoring, la direction de l’ESS est en négociation très avancée avec 11 sociétés pour signer des contrats de sponsoring de 200 à 300 millions. La direction déposera les panneaux publicitaires de ces sociétés aux alentours du terrain.

 

Réunion sur le mercato

Le président de l’Aigle noir, Hassan Hamar, a tenu hier après-midi une réunion avec le staff technique pour parler du prochain mercato, du stage hivernal en Espagne et de divers autres sujets concernant la vie quotidienne du club.

 

Madouni mérite plus de temps de jeu
Aligné dans le onze de départ, Madouni Laïd a prouvé qu’il mérite d’avoir du temps de jeu. L’ex-attaquant de Saïda été tout simplement brillant. Auteur d’une prestation honorable, il a prouvé qu’il mérite mieux qu’une place sur le banc de touche. Il a été très actif, réussissant à marquer des points auprès de son coach qui n’a pas hésité à lui jeter des fleurs lors du point de presse. Madouni a prouvé que les remplaçants peuvent bousculer la hiérarchie. Reste à savoir si son coach leur donnera d’autres chances à l’avenir.

 

Tags: ,

Classement