Accédez directement au site compétition

CRB/Gana : «Je suis revenu parce que j’ai eu des assurances de Raouraoua»

Le président du CRB, Azzedine Gana, qui a été longuement interviewé à l’issue du tirage au sort de la Coupe d’Algérie, revient sur plusieurs sujets qui font l’actualité de son club. Il a parlé, entre autres, de sa démission, de son retour et d’autres points qu’on vous laisse découvrir.

«Prendre au sérieux le CRBAF»

D’emblée, Gana parle du prochain adversaire de son équipe en Coupe d’Algérie. Il dira à ce sujet : «Le CRB Aïn Fekroune est une bonne équipe qui a fait ses preuves cette saison en L2. On va bien se préparer pour ce match de coupe pour le gagner. Mais nos joueurs doivent prendre l’adversaire au sérieux et cravacher dur sur le terrain pour arracher la qualification. Cette année, on souhaite aller plus loin en coupe que la saison passée et pourquoi pas s’adjuger le titre.»

«J’ai démissionné parce que j’ai échoué dans ma mission»

Pour les raisons de sa démission, le président du Chabab avance : 

«Effectivement, j’ai décidé de quitter définitivement les affaires du CRB et de ne plus revenir à sa gestion, pour la simple raison que j’ai échoué dans ma mission. A la fin de la saison écoulée, on a fait de notre mieux pour ramener des bons joueurs. Tout portait à croire que cette saison allait être celle du CRB. Mais par la suite, tout le monde ne parlait que d’argent. Il faut dire aussi que les supporters ne croient plus à mes propos, par contre, ils croient aux joueurs. Cette raison m’a poussé aussi à quitter le club.»

«Le CRB est visé»

Pour Gana, qui n’a jamais satisfait les exigences financières de ses joueurs, le CRB est visé : «Je ne comprends pas pourquoi on parle seulement de problèmes d’argent au CRB alors que tous les autres clubs souffrent du même problème. Avec le temps, j’ai compris que le CRB est visé et je ne sais pas par qui. Il est visé à l’intérieur comme à l’extérieur».

«Le blocage du compte était derrière le retard de payement des salaires des joueurs»

Revenant sur le retard dans le payement des arriérés des joueurs, Gana semble avoir une bonne justification, comme à ses habitudes : «Quelques joueurs disent que la direction leur doit neuf mois de salaire. Mais à la fin de la saison, quant on a fait notre bilan, on a constaté que tous les joueurs étaient payés. Le problème résidait au niveau du compte bancaire bloqué qui a retardé l’opération de virement des salaires».

«Des gens du club m’ont demandé de revenir»

Comme tout le monde le sait, Gana est toujours le président du CRB. Il déclare que des gens du club l’ont appelé et lui ont demandé de poursuivre sa mission : «J’ai décidé de ne pas revenir au CRB. Mais des gens du club m’ont appelé et m’ont demandé de revenir. Même quelques supporters ont pris attache avec moi. Donc, si je reviens c’est pour tous ces gens.»

«Raouraoua m’a donné des assurances»

Il n’y a pas que les gens du club qui ont demandé à Gana de revenir, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, lui a demandé la même chose, toujours selon Gana : 

«Raouraoua m’a aussi appelé, j’ai discuté longuement avec lui. Il m’a assuré qu’une grande entreprise viendra pour investir au CRB. C’est l’une des raisons qui m’ont incité à  revenir. Donc, je vais continuer ma mission jusqu’à la fin de la saison. Je dois signaler aussi que la FAF nous a aidés récemment».

«Des joueurs ont leur part dans la crise»

Pour Gana, «les joueurs ont aussi une part de responsabilité dans la crise qui secoue le club, en parlant sans cesse de problèmes de finances. Il y a aussi certains d’entre eux qui ont créé beaucoup de problèmes, à l’image de Meghehout, qui s’est disputé avec les supporters. Pour ce dernier, on a demandé de trouver un club pour qu’on négocie avec lui».

«Bouali restera avec nous»

Pour le sujet qui préoccupe les supporters des Rouge et Blanc, relatif à l’avenir du coach Bouali, le boss belouizdadi ajoute : «On s’est mis d’accord avec Bouali pour que l’équipe joue les premiers rôles cette saison. Le coach restera avec nous et on va essayer de mettre à sa disposition tous les moyens nécessaires pour qu’il puisse travailler dans de bonnes conditions.»

H. A. B.

Cela s’est passé avant-hier à l’hôtel

Les dirigeants se sont excusés auprès de Necib

Comme nous l’avion rapporté hier sur ces mêmes colonnes, certains responsables du CRB ont voulu à tout pris éloigner le parton de l’hôtel Necib Beach, en l’occurrence, Djamel Necib  des affaires du club. Bien que ce dernier ne soit pas un dirigeant dans le club et ne fait que du bénévolat afin d’aider le club de son cœur, il n’en demeure pas moins que certains responsables du Chabab, n’ont pas hésité à lui demander de ne plus s’ingérer dans les affaires du club. Une journée plus tard, ces mêmes responsables se sont rendu compte qu’ils se sont trompés à son sujet. A cet effet, des dirigeants de l’équipe se sont réunis avant-hier avec Necib dans son hôtel afin de lui présenter des excuses et lui demander de continuer d’aider le CRB. Necib s’est montré très compréhensif et a accepté les excuses des dirigeants.

 

Réunion dirigeants, staff technique et joueurs

Après que tout soit rentré dans l’ordre entre les dirigeants et Necib, une réunion a regroupé ces mêmes dirigeants avec le staff technique et les joueurs. Les responsables du CRB ont rassuré encore une fois les coéquipiers du gardien de but international, Nassim Ousserir, que la crise qui secoue l’équipe connaîtra une fin heureuse très prochainement et que chaque joueur aura droit à son dû. Contrairement aux réunions précédentes, les joueurs ont quitté la réunion très satisfait, et étaient tous  déterminés à continuer le travail sereinement et essayer de réaliser le maximum de bons résultats à l’occasion de la phase retour du championnat.

H. A. B.

Bonne nouvelle pour le Chabab

La CNEP veut acquérir 80% du capital du CRB

On a appris d’une source proche de la direction que la CNEP-Banque, qui est probable preneur du CRB, veut acquérir 80% des actions du club. En effet, le P-DG de ladite banque serait disposé à racheter les 80% des actions du club et devenir ainsi l’actionnaire majoritaire. D’ailleurs, le premier responsable de la CNEP a programmé une réunion pour dimanche prochain où il devrait rencontrer certains responsables de l’équipe. Par ailleurs, notre source ajoute que le P-DG de la CNEP-Banque, M. Bessa ne veut pas que le président du CSA, Mokhtar Kalem prenne part à la réunion. C’est la condition qu’il a dicté aux responsables du CRB pour la tenue de la réunion de dimanche prochain.

H. A. B.

Les dirigeants ont réussi à le convaincre

Hadjadj acquis pour deux ans

Les dirigeants du CRB ont rencontré avant-hier le joueur de l’ASO, Foudil Hadjadj. Ils ont réussi à le convaincre afin d’opter pour leur équipe. Hadjadj était attendu hier à Alger pour signer  son contrat de deux années.

 

Il a assisté au match amical contre l’ASMO

Hadjadj a assisté hier au match amical du CRB contre l’ASMO. Il a suivi de près l’évolution de sa nouvelle équipe, comme il a eu un entretien avec l’entraîneur en chef, Bouali.

 «J’ai tout conclu avec le CRB»

Hadjadj, qu’on a contacté hier en fin de journée, nous a déclaré ce qui suit : «J’ai rencontré les dirigeants du CRB et j’ai tout conclu avec eux. Il ne reste que la signature. En principe, ça devrait être pour ce soir (Ndlr : hier soir ou plus tard demain matin (aujourd’hui)».

H. A. B.

En amical : CRB 0 – ASMO 0

Dans un match amical qui les a mis aux prises hier avec l’ASMO au stade d’Aïn Benian, les Rouge et Blanc du CRB et leurs homologues oranais se sont neutralisés, sur le score vierge de zéro partout.

 

Naïli de retour

Après une longue absence, Billel Naïli est de retour. L’ex-Harrachi a joué une mi-temps hier du match amical de son équipe le CRB contre l’ASMO.

 

Un émigré a joué une mi-temps

Un émigré, qui est en train d’effectuer des tests avec le CRB, a joué hier la deuxième mi-temps du match amical. Il semble que le staff technique soit amplement satisfait de son rendement et a donné le feu vert pour son recrutement.  

 

 

Tags: ,

Classement