[Alt-Text]

Slimani forfait, 1re convocation pour Darfalou

Islam Slimani n’aura pas l’occasion lors de cette double confrontation face au Bénin de confirmer sa bonne forme après le doublé inscrit avec son équipe de Fenerbahçe en Europa League jeudi dernier.

En effet, souffrant d’une blessure contractée avant-hier dimanche (NDLR: sorti à la 65’), le meilleur buteur des Verts qui s’est déplacé hier au CTN a été examiné par le staff médical qui a confirmé sa blessure et son forfait pour le match de ce vendredi. Soumis aux soins au CTN, reste à savoir si Slimani pourrait être prêt pour le deuxième match à Cotonou le 16 octobre prochain. Du coup, c’est Oussama Darfalou, auteur lui aussi d’un doublé avec son club hollandais de Vitesse Amhem avant-hier, qui a été convoqué par le staff des Verts. Il faut dire que c’est la première fois que l’ancien attaquant usmiste est convoqué avec les A. Pour rappel, il y a quelques jours, on vous faisait savoir dans ces mêmes colonnes que les collaborateurs de Belmadi suivaient de très près les performances de Darfalou. Certains d’entre eux ont même fait savoir que Darfalou pourrait bien être le futur attaquant de l’EN. Du coup, Darfalou aura l’occasion de montrer de quoi il est capable après qu’il ait embrassé une carrière professionnelle. Il est à préciser enfin que tous les joueurs étaient présents à la séance d’entraînement qui a débuté à 19h.

  1. H. A.

Les tabloïds anglais pas tendres avec l’Algérien

Le stage des Verts, une bouffée d’air pour Mahrez

Le moins qu’on puisse dire c’est que le penalty raté par Ryad Mahrez à la dernière minute avant-hier dimanche avec son club de Manchester City face à Liverpool au stade des Reds a fait couler beaucoup d’encre dans les tabloïds anglais hier lundi.

Même si l’entraîneur des Citizen a fait savoir dans les médias en Grande- Bretagne que c’est lui qui a demandé au milieu de terrain des Verts d’exécuter le coup de pied arrêté et l’a défendu en affirmant : «Il a eu le courage de frapper le penalty. Lors des séances d'entraînement, il a frappé les tirs au but parfaitement, mais cela arrive parfois d’en rater dans un match, malheureusement c’est arrivé face à Liverpool», a avoué Pep Guardiola.

Mais malgré les propos du coach espagnol, beaucoup de critiques ont été émises à son encontre par rapport à son choix du joueur qui a tiré le penalty, car a priori c’est le joueur brésilien Jésus Gabriel qui aurait dû tirer en l’absence d’Agueïro sur le banc ce jour-là. Du coup, Guardiola a été même contraint de présenter ses excuses. «Jésus a voulu le tirer. Je m'excuse. C'était ma décision. Ces six ou sept derniers mois, les penalties étaient toujours pour Sergio Aguero, mais il était sur le banc», a-t-il expliqué.

 

Même ses partenaires lui en veulent… 

De son côté, Jésus Gabriel n’a pas caché son mécontentement quant à la décision de son coach. « De toute évidence, je ne suis pas heureux. Comme Riyad, je me suis entraîné à tirer les penalties toute la semaine. J'aurais vraiment aimé l’exécuter car j’étais hyper confiant. Du coup, j’étais énervé que ça ne soit pas moi qui puisse le tirer. Mais bon le plus important c’était de ne pas perdre, même si nous aurions pu gagner», a déclaré le Brésilien. Ce dernier n’a d’ailleurs pas manqué de mentionner que Pep a eu une discussion avec lui. «Pep a parlé avec moi. Cela fait partie du football, parfois, ce genre de choses arrive. Mahrez est mon coéquipier et je le soutiendrai même si le coach décidera de le choisir à nouveau lors des prochains matchs pour tirer les penalties», a-t-il conclu.

C’est pour dire que le stage des Verts est tombé pile poil au bon moment pour le joueur de Manchester City, accusé d’être responsable du nul de son team face à Liverpool.

Une bouffée d’oxygène donc pour Ryad Mahrez à Alger afin de prendre du recul et de s’éloigner de tout ce qui se dit en Angleterre le concernant.  

Asma H. A. 

Chaona : «On vise au moins le match nul à Blida»

«Je suivais Mahrez depuis Leicester City»

«On s’attend à ce que ça soit difficile à Blida»

Les Verts ont débuté leur stage pour préparer la double confrontation face au Bénin. Une équipe composée de joueurs de talent à l’image de Chamouss Dine Mouhamed Chaona. A seulement 21 ans, le défenseur béninois, entre dans les plans de son sélectionneur, Michel Dussuyer qui compte beaucoup sur lui. Il sera d’ailleurs l’un des atouts de cette équipe du Bénin. Evoluant en Tunisie avec le Stade Gabesien, Chamouss Dine Chaona, était dans le viseur de certains clubs évoluant en Ligue 1 Mobilis à l’image de la JS Kabylie. Il était proche de rejoindre l’Algérie lors du dernier mercato mais la direction de l’Espérance de Tunis a préféré le prêter au Stade Gambien. En tout cas, le jeune défenseur béninois veut réussir une bonne prestation face aux Verts et a répondu à quelques-unes de nos questions où il nous parle de la prochaine confrontation entre les Fennecs et les Ecureuils.

Comment ça se passe pour vous en Tunisie ?

Tout se passe pour le mieux avec mon club, j’essaie de me donner à fond et d’aider mon équipe à réussir de bons résultats.

Vous avez été buteur lors de votre dernier match avec le Stade Gabesien et qui coïncidé avec votre première titularisation…

Je suis très heureux d’avoir marqué ce but, car c’est mon premier match avec le club. Je voulais vraiment faire quelque chose de positif pour impressionner le public. Je tourne maintenant mon regard vers la sélection, car je veux rester très concentré pour ce qui nous attend.

Justement, vous allez maintenant rejoindre votre sélection avant de rallier l’Algérie…

J’ai hâte de retrouver tous mes co-équipiers de la sélection et ainsi pouvoir débuter le travail avec eux avant nos prochains matchs.

Avez-vous une idée de la sélection algérienne ?

Non, je n’ai pas une grande idée sur cette équipe algérienne. Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre mais on aura un peu de temps afin de nous préparer et d’avoir une meilleure idée sur notre adversaire. En tout cas, l’Algérie n’est pas une petite nation et on sait que ça s’annonce difficile.

Que pensez-vous de cette double confrontation face à l’Algérie ?

Comme je l’ai dit, je n’ai pas une grande idée sur l’Algérie mais je sais que ce ne sera pas facile pour nous. Il faut que l’on soit à la hauteur du rendez-vous qui nous attend et que l’on réussisse un bon match.

Le premier match se jouera à Blida, vous connaissez ?

Non, je ne connais pas ce stade mais j’ai hâte de le découvrir.

Quel sera votre objectif lors de ce match ?

Pour nous le principal c’est de réussir une bonne performance et ne surtout pas perdre la rencontre. On veut au moins revenir avec le point du match nul au Bénin et ainsi être dans de bonnes dispositions avant le match retour. Mais je sais que ça reste difficile.

Donc, vous misez sur le match à Cotonou ?

En effet, on compte beaucoup sur notre match retour au Bénin afin de réussir une bonne prestation et surtout remporter les trois points. Mais même en Algérie on vise au moins le point du match nul.

Vous êtes à égalité de points au sein du groupe D, cette double confrontation sera l’occasion pour vous départager, n’est-ce pas ?

Oui, ce sera des matchs importants pour nous comme pour l’Algérie. On veut rester concentrés sur notre premier match avant de penser au second.

Avez-vous une idée sur les joueurs de l’équipe nationale algérienne ?

Pour dire vrai je ne connais que Riyad Mahrez. Je n’ai pas une grande idée du reste de l’équipe.

Quel est votre objectif ?

On veut se qualifier pour la prochaine CAN. Personnellement, je suis jeune et je veux y participer.

Justement, votre sélectionneur se méfie de Mahrez…

Mahrez est un très bon joueur, personnellement je le suis depuis qu’il est à Leicester City. En plus je regarde pratiquement tous les matchs de Manchester City donc je sais que c’est un grand joueur et que ce sera difficile face à lui.

Vous avez eu l’occasion de jouer avec Youcef Belaïli à l’EST…

Belaïli c’est comme un frère pour moi. On a eu l’occasion de jouer ensemble et je m’entends très bien avec lui. On était dans la même équipe et je sais de quoi il est capable. C’est un excellent joueur et j’ai d’ailleurs été surpris qu’il n’ait pas été convoqué avec son équipe nationale. Je pense qu’il mérite sa place. Même si on est plus dans la même équipe, je reste en contact avec lui à travers les réseaux sociaux. J’ai aussi côtoyé d’autres joueurs algériens au sein du championnat tunisien.

Lors du dernier mercato, vous étiez dans le viseur de clubs algériens n’est-ce pas ?

Oui, j’étais en contact avec la JSK lors du mercato d’été. Cependant, je n’ai pas quitté la Tunisie.

Pour quelles raisons ?

L’ES Tunis n’a pas voulu me lâcher et a préféré me prêter à un autre club tunisien. Les dirigeants ont voulu me garder au sein du même championnat afin de garder un œil sur moi.

Vous étiez intéressé par un transfert au sein du championnat algérien ?

Tout à fait, je voulais changez d’air et découvrir d’autres championnats. Seulement ça ne s’est pas fait. Il faut maintenant attendre les prochains mercatos afin de voir si mon club décide de changer d’avis et de me lâcher. Si on me facilite mon départ je pourrais me diriger vers l’Algérie, qui sait ?

  1. K.

 

Classement