La sélection national des U17 est entrée en stage ce vendredi à Sidi Moussa pour débuter la préparation de la CAN 2021 qui se jouera au Maroc. Le stage des jeunes Verts prendra fin le 13 février. Pour ce regroupement, le sélectionneur national à fait appel à 24 joueurs qui vont travailler pour préparer au mieux la CAN qui se jouera du 13 au 31 mars au Maroc. Durant une semaine, les jeunes U17 vont travailler d'arrache-pied pour préparer au mieux ce tournoi dans lequel l'Algérie ne compte pas faire de la simple figuration.

Liste des joueurs convoqués

Le latéral gauche de Naples, Faouzi Ghoulam, a été testé positif à la covid-19. C’est le club qui a annoncé la nouvelle tandis qu’il affirme que le joueur est asymptomatique. Un coup dur pour Ghoulam qui sera privé des prochains matches de son équipe, tandis que son retour ne devrait pas tarder. Etant un porteur sain Goulam va rester pour quelques jours en isolement avant de reprendre les entraînements avec le groupe. En attendant on lui souhaite un bon rétablissement.

Le boss du MCA, Almas, qui est intervenu sur les ondes de la radio nationae, est revenu sur le limogeage de l’entraîneur Nabil Neghiz. Pour lui, malgré le bon travail effectué par le coach, c’est la gestion du groupe qui  lui a échappé, ce qui fait qu’aujourd’hui il soit remercié «A mon avis, nous avons fait ce qu’il y a de mieux pour tout le monde. Neghiz est à remercier pour tout le travail qu’il a fait depuis qu’il est au MCA. Maintenant, son départ, ne veut pas dire qu’il n’a pas les compétences, au contraire, il a le bagage nécessaire pour faire avancer les choses, mais malheureusement il s’est passé des choses qui font qu’aujourd’hui il est parti. Avec la gestion du groupe ou il avait des difficultés, nous avons décidé d’un commun accord de résilier le contrat à l’amiable.» 

«Oui Amrani nous intéresse mais nous avons aussi d’autres pistes»

Concernant le nouvel entraîneur qui succédera à Neghiz, Amrani, est le premier entraîneur que le club souhaite ramener avec d’autres noms affirme Almas «Oui nous avons contacté Amrani. Il fait partie de nos plans mais nous avons aussi d’autres entraîneurs que nous pourrions ramener. Nous avons deux pistes ici en Algérie et deux autres à l’étranger. Maintenant nous allons voir celui qui correspond le mieux au projet du club pour le faire venir. En attendant, on comptera sur Babouche et Bourayou pour diriger l’équipe.»

Le CRB demande à l’ASO le report du match

Le Chabab de Belouizdad, a demandé à ce que le match de championnat face à l’ASO soit reporté. C’est ce qu’a affirmé Toufik Korichi sur les ondes de la radio Chaine 3. Une demande qui n’a pas encore eu de réponse affirme le directeur sportif. Tout comme l’avait fait dernièrement le MCA avec l’USMA, le CRB espère avoir une réponse favorable de la part de l’ASO Chlef concernant la programmation du match de dimanche «Nous avons formulé une demande de report à l’ASO Chlef du match de la 12e journée. C’est la direction qui a demandé à changer la date de cette rencontre et non pas l’entraîneur Dumas, ceci dans le but de récupérer nos joueurs blessés en prévision des rencontres de Ligue des Champions surtout. Nous avons tenté de joindre la direction de Chlef mais en vain et jusqu’à présent on n’a pas encore eu de réponse. Ceci dit, nous avons une grande confiance en la direction de Chlef afin qu’elle comprenne notre situation. On représente l’Algérie dans une compétition africaine et nous devons tous se montrer indulgents et solidaires les uns envers les autres.» Prévu pour dimanche, si l’ASO répond favorablement, le CRB pourra être soulagé et tenter de récupérer un maximum de joueurs blessés avant le départ prévu mercredi pour Lubumbashi afin d’affronter le TP Mazambe dans le premier match de la phase de groupe de Ligue des champions, qui se jouera dans une semaine soit le 12 février.

Le nouvel entraineur du CSC, Miloud Hamdi, est arrivé comme prévu dans la soirée de jeudi. Comme nous l’indiquions précédemment, le nouveau coach qui s’est engagé pour une durée de 18 mois, sera présent lors du prochain match face à Biskra pour superviser l’équipe et se faire une idée avant d’entamer son travail. Présenté par le club de manière officielle, Hamdi assurera sa première séance dès lundi, soit après une journée de repos accordée aux joueurs dimanche. Très motivé et venu avec beaucoup d’ambition, Hamdi dira en conférence de presse qu’il vient pour travailler et redresser la barre.

Hamdi : «On va travailler tous ensemble pour sortir de cette situation»

L’entraîneur sait que la mission sera difficile, mais mise sur l’engagement de tous pour sortir de cette situation «Pour sortir de cette passe difficile, tout passe par le travail et rien que par le travail. C’est ce qu’on va faire avec Bezzaz et les joueurs. On va tous travailler main dans la main et Inchallah on aura des résultats.» Donnant également son avis sur le groupe, le nouveau coach n’est pas déçu de la qualité des joueurs «L’équipe du CSC est intéressante. Il y a des joueurs de qualité. Aujourd’hui, il y a eu beaucoup de départs et d’arrivées. C’est compliqué pour un club quand on perd pas moins de 14 joueurs. dans ce cas la première difficulté est de mettre en place un groupe solide. Faire en sorte que les nouveaux s’intègrent rapidement pour participer au projet sportif du club, c’est une de mes tâches sur lesquelles je vais travailler.» Interrogé sur la situation du CSC actuellement, Hamdi, estime qu’elle est certes difficiles mais «Elle n’est pas catastrophique. Chaque club connait des moments de faiblesse et des moments de gloire. Il ne faut pas s’alarmer il ne faut pas s’inquiéter, il faut patienter vu qu’il y a des choses à reconstruire. On n’a pas de baguette magique pour que dès demain on monte au podium, donc il faut être patient et croire en notre travail.» 

«Je ne suis pas venu pour jouer le maintien, ça ne m’intéresse pas»

Questionné sur ses objectifs, l’ex coach de l’USMA dira qu’il est là pour gagner «Mon objectif ? C’est de gagner. Moi je ne suis pas là pour perdre. Je ne suis pas venu pour jouer le maintien seulement, ça ne m’intéresse pas. J’ai décliné des offres des équipes qui veulent jouer le milieu du tableau, pour moi ce n’est pas des projets intéressants.» Dira l’entraineur ambitieux avant d’ajouter «Je connais les joueurs du CSC, je connais aussi leur niveau, je ne viens pas dans l’inconnu.» et d’enchaîner «Quand on est au CSC on est obligés d’être ambitieux. Le projet du club est de hisser les couleurs du CSC le plus haut possible. Ensuite on ne va pas recruter juste pour recruter. Il faut que les joueurs correspondent au projet sportif du club. On doit ramener des joueurs complémentaires avec ceux qu’on a et nous avons le temps pour bien étudier le recrutement.»

Le défenseur central, Mehdi Tahrat, a inscrit son premier but de la saison avec son club d’Abha dans le championnat saoudien. Contribuant à la victoire arrachée à l’extérieur face à Al-Hilal pour le compte de la 17e journée de championnat, l’international algérien a marqué le but égalisateur alors que son équipe était menée 2 à 1. Avec ce succès, Abha est à 6 points du podium, tandis que Tahrat qui est titulaire indiscutable affiche une très belle forme.

La direction de l’USMA à travers un communiqué sur son site officiel, a annoncé que le club a accepté la demande du Mouloudia d’Alger de reporter le match de dimanche. En raison de sa participation à la Ligue des Champions avec un déplacement en Egypte pour affronter Zamalek, le MCA a formulé une demande de report qui a été acceptée par l’USMA. Une décision qui ne fait pas l’unanimité au sein de la galerie usmiste qui n’a pas omis de rappeler les faits de la saison écoulée lors que les Rouge et Noir avaient plusieurs absences en raison de la présence de joueurs en sélection. Il y avait en tout 6 absences côté USMA avec 5 U23 et l’international libyen Ellafi qui était avec sa sélection. Ce jour-là, le MCA n’avait pas accepté le report, l’équipe de l’USMA ne s’est pas présentée au stade et la suite tout le monde la connait avec la défalcation de points aux gars de Soustara. Pour les supporters, l’USMA n’avait pas à accepter cette demande, mais la direction a préféré faire passer l’intérêt du pays avant tout. Avec un geste pareil, le club algérois ne peut qu’avoir l’estime de tous même si cela ne plaît pas forcément à bon nombre de fans usmistes.

C’était dans l’air, c’est désormais officiel, la sanction de l’ex milieu offensif de la JSK, Lyes Benyoucef, a été réduite à 3 mois. Ayant déposé une demande de réduction de la sanction, la commission de discipline a accepté de réduire ladite suspension du joueur. Pendant sa période de mise au frigo, Benyoucef ne s’est pas arrêté de s’entraîner et avait rejoint un petit club de la région de Tizi-Ouzou avec qui il a joué des tournois afin de rester le plus compétitif possible. Affichant son souhait de retourner à la JSK, il espère se racheter vis-à-vis du club, puisqu'il pourra désormais jouer normalement dès l'ouverture du prochain mercato au mois de mars.

Voici les décisions affichés sur le site de la LFP :

 

Antidopage

Monsieur BENYOUCEF Lyes N 000102414- Joueur (JSK) :

Sur saisine de la Fédération Algérienne de Football en date du 26 Janvier 2021, la commission de discipline a procédé a la réouverture du dossier disciplinaire, jugé le 09/05/2019,affaire N4 pour violation des règles Antidopage à l’encontre de joueur BENYOUCEF Lyes, sanctionné : 04 ans de suspension ferme de toutes compétition ou activités sportives à compter du 28/04/2019 plus Deux cents mille dinars (200.000 DA) d’amende Articles 6 et 19 du règlement Antidopage de la FIFA et Articles 109 et 110 du code disciplinaire de la FAF .

Attendu que la FIFA a procédé d’amendement du code mondial antidopage version 2021, notamment le mode de sanction concernant les substances d’abus dont la cocaïne fait partie. Article 10.2.4 du code mondial antidopage 2021.

Attendu que l’article 27.3 stipule que : Application aux décisions rendues avant le code 2021. « Si une décision finale concluant a une violation des règles antidopage est rendue avant la date d’entrée en vigueur, mais que le sportif ou l’autre personne est encore sous le coup de la suspension à la date d’entrée en vigueur, le sportif ou l’autre personne peut demander à l’organisation antidopage responsable de la gestion des résultats en relation avec la violation des règles antidopage d’envisager une réduction de la période de suspension sur la base du code 2021. Cette demande doit être présentée avant l’expiration de la période de suspension. La décision rendue par l’organisation antidopage peut faire l’objet d’un appel conformément à l’article 13.2. Les dispositions du code 2021 ne pourront s’appliquer a un cas de violation des règles antidopage pour lequel la décision finale concluant a une violation des règles antidopage a été rendue, si la période de suspension a expiré »

Attendu que le joueur BENYOUCEF Lyes a formulé une demande de réduction de la période de suspension sur la base du code 2021 en Date du 31 janvier 2021.

Attendu que la période de suspension de joueur est toujours en vigueur.

La Commission de Discipline décide

Monsieur BENYOUCEF Lyes N 000102414- Joueur (JSK) :

Réduction de la période de suspension prononcé le 09/05/2019, affaire N4 :                        De Quatre (04) ans de suspension ferme de toutes compétition ou activités sportives à compter du 28/04/2019 ;

A Trois (03) mois de suspension ferme. Conformément aux articles 10.2.4 et 27.3 du code mondial antidopage 2021.

 

 

 

 

Le milieu international algérien qui vient tout juste de s’engager avec Al Nasr Dubaï, a été titularisé pour le match face au club de Khorfakkan. Ayant signé il y a quelques jours seulement, il n’a pas eu besoin de beaucoup de temps pour s’adapter et s’acclimater au championnat émirati. Inscrivant le second but pour son équipe dans les temps morts alors que le score était de 1 à 1, Mehdi Abeid, ne pouvait pas espérer meilleur démarrage surtout que ce succès permet à Al Nasr de prendre la 4e place au classement. L’ex nantais aura tout de même sauvé son club d’un nul avec un très beau but sur une frappe puissante du gauche des 25m qui n’a laissé aucune chance au gardien adverse. Débloquant son compteur dès son premier match, le milieu de terrain annonce la couleur et gagne déjà le cœur des supporters ainsi que la confiance de son entraîneur, Ramón Díaz,  qui vient lui aussi de s’engager avec Al Nasr.

La demande de la fédération algérienne de football pour organiser la CAN U17 en 2023  a été validée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. En effet, Ministre M. Sid Ali Khaldi, a donné son accord pour que l’Algérie abrite la prochaine coupe d’Afrique des Nations pour la catégorie U17. La candidature officielle déposée par la FAF auprès du MJS  a connu un écho positif, ce qui pourrait permettre à l’Algérie d’organiser une nouvelle fois ce tournoi.