JSK

JSK : Qui a changé le rapport du délégué ?

 

Les responsables de la JSK à leur tête le président Chérif Mellal ont entièrement raison d’interjeter un appel auprès de la commission de recours de la FAF et de la commission d’éthique après que la commission de discipline de la Ligue de football professionnel ait homologué le résultat de la rencontre OM-JSK.

DRBT 2 - JSK 1 : La JSK démissionne

 

Entre deux formations aux objectifs diamétralement opposés, la formation kabyle se devait de s’imposer pour rester dans la course au titre et également consolider sa deuxième place au classement.

JSK : Mellal passe à l’action

Comme rapporté dans notre dernière édition, le président Chérif Mellal a engagé un avocat étranger plus précisément français pour le consulter, s’il a le droit de se plaindre du président de la FAF, Kheireddine Zetchi, auprès de la Fédération internationale de football Association.

JSK : Mellal veut la tête de Zetchi

 

Comme nous l’avons rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, la direction de la JS Kabylie envisage de saisir l’instance suprême du football mondial.

Les 4 exigences de la JSK pour le match du DRBT

 

Plus que trois jours avant la reprise de la compétition pour les Kabyles. Ces derniers se préparent, la direction également ; celle-ci va d’ailleurs demander à être protégée de tous les côtés pour ne pas revivre le cauchemar de l’année dernière.

JSK : Qui protège Bekouassa ?

La CFA a décidé de renouveler sa confiance à l’arbitre international Lyès Bekouassa pour la suite du championnat malgré tout ce qui s’est passé lors du match OM-JSK, notamment sur le penalty accordé à Médéa dans le temps additionnel.

JSK : Mellal sort les dossiers

Comme prévu, le président de la JSK était hier à Alger pour répondre à la convocation de la FAF pour s’expliquer sur ce qui s’est passé au cours du match de l’OM et donner sa version sur ses accusations.

Mellal persiste et signe : «J’ai les preuves de ce que j’ai avancé»

Trois jours après les graves accusations qu’il a portées contre l’arbitre Bekouassa, le président de l’O Médéa Mahfoud Boukelkal, le président de l’USMA Rebouh Haddad et le responsable de la désignation des arbitres Amalou, le président Chérif Mellal maintient ses déclarations faites à la fin du match face à l’OM.

La JSK scandalisée par la prise de position de la FAF

Le communiqué de la Fédération algérienne de football, publié sur son site dans la soirée de lundi dernier, dans lequel elle a répondu au président de la JSK Chérif Mellal, a surpris la famille JSK, qui a de suite répondu par un autre communiqué, aussi virulent que celui de la FAF et beaucoup plus menaçant. La guerre des communiqués ayant commencé, on s’attend à ce que cette affaire prenne des proportions bien plus dangereuses, surtout que Mellal semble décidé à aller jusqu’au bout et mette à exécution ses menaces.

JSK : Mellal mettra-t-il sa menace à exécution ?

 

N’arrivant pas à digérer le penalty accordé à l’OM dans les arrêts de jeu, le président Chérif Mellal jure qu’il boycottera le championnat dans le cas où l’arbitre Boukouassa ne sera pas radié à vie.

OM – JSK : Le titre passe par Médéa

Ne voulant pas rater l’opportunité de réduire l’écart à 2 points, les dirigeants, le staff technique et les joueurs ne jurent que par la victoire face à l’O Médéa.

JSK : Médéa, la première finale à ne pas rater

Même s’ils sont concentrés sur leur match de dimanche, les Kabyles ont suivi avec attention le derby d’Alger. La victoire du MCA les relance, ce qui fait du match de l’OM un premier gros virage à ne pas rater.

Iboud : «Si on veut terminer 2e, on doit battre l’OM»

Le porte-parole du club, Miloud Iboud, a accordé hier une interview au site du club dans laquelle il a indiqué que le match de ce dimanche face à l’O Médéa est déterminant pour la suite du parcours.

Il affirme même que la deuxième place qualificative pour la Champions League africaine est tributaire du résultat de cette rencontre. «Si on veut terminer deuxième, on doit battre l’OM. C’est un match important et on ne doit aucunement le rater», prévient l’ex-capitaine emblématique de la JSK.

 

«On doit se méfier de Médéa, elle joue sa survie en Ligue 1 Mobilis»

Iboud estime que la victoire est impérative, mais il pense que le match ne sera pas facile et cela même si l’OM occupe la 14e place avec 22 points. «On doit gagner ce match, si on veut assurer notre deuxième place, mais on ne doit pas sous-estimer l’OM. C’est une équipe respectable qui nous a tenu en échec lors du match aller devant notre public. Je pense que le fait que le match se joue à huis clos ne veut rien dire, car on aura affaire à une équipe qui fera tout pour s’imposer», a-t-il indiqué.

 

«Le staff technique et les joueurs se sont inquiétés pour moi, c’est pour cela que je suis venu les voir»

Ayant assisté à l’entraînement de mardi dernier, Iboud a confié sur le site du club que ce sont les membres du staff technique qui le lui ont demandé. «Le staff technique m’ont dit que les joueurs se sont inquiétés pour moi après le malaise que j’ai eu face à l’ESS et c’est pour cela que je suis allé les voir à l’entraînement. Ils me respectent et j’ajouterai que personne ne s’immisce dans le travail du staff qui dispose d’une carte blanche.»

 

«Mon cœur n’a pas pu supporter l’expédition punitive et ce qui s’est passé dans les gradins»

Le porte-parole du club est revenu encore une fois sur le malaise qu’il a eu lors de la rencontre face à l’ESS. «Mon cœur n’a pas pu supporter tout ce qui s’est passé. Il y a eu d’abord l’agression perpétrée contre le président Mellal et certains employés du club. Ensuite, il y a eu les agressions contre les supporters du club et sans oublier la prestation de l’équipe en première mi-temps. C’est pour toutes ses raisons que j’ai eu un malaise, car mon cœur n’a pu supporter tout ça. J’avais peur pour la JSK, car je craignais que les saboteurs puissent atteindre leur objectif», rappelle Iboud.

 

«La JSK sera le 1er exportateur de joueurs»

Dans l’interview accordée au site du club, Iboud a déclaré que le projet de la direction actuelle est très ambitieux. «Avec le centre de formation, le nouveau stade, l’académie, la signature du contrat de partenariat avec un grand club européen et le centre commercial, la JSK sera le premier exportateur de joueurs à l’étranger.  Pour la détection des jeunes talents, la prospection se poursuivra et ceux qui supervisent les joueurs dans les différents villages de Kabylie convoqueront les joueurs qu’ils retiendront au mois de juillet ou le mois d’août», a-t-il expliqué avant d’ajouter à ce que l’affluence soit nombreuse face à Red Star et que ce match sera une bonne opération de marketing pour le club.

Mohamed A.

A lire aussi :

Tizi Bouali : « Prêt à laisser ma vie sur le terrain