MCA

MCA : Kaci-Saïd négocie avec un coach

Même s’il ne fait plus partie e l’organigramme de la direction actuelle du MCA, l’ancien directeur sportif Kamel Kaci-Saïd ne veut pas quitter les affaires du vieux club algérois.

MCA : Bachi déçu, Mekhazni positive

 

Après la défaite amère essuyée mardi au stade du 20-Août face aux Nahdistes, le président du directoire Zoubir Bachi et l’entraîneur en chef Mohamed Mekhazni ont tenu un discours aux joueurs dans les vestiaires. Le premier a exprimé sa grosse déception, alors que le second a demandé à ses poulains de rebondir le plus tôt possible.

NAHD 1 - MCA 0 : Le Nasria assomme le Mouloudia

 

Hier, au stade du 20-Août-1955, le Mouloudia d’Alger a grillé une autre carte pour s’approcher du podium en concédant une défaite amère face aux Sang et Or plus présents et plus volontaires sur le carré vert.  Mouaki met le ballon au fond des filets dès le coup d’envoi du match, le MCA aurait dû se reprendre en main, ce ne fut pas le cas. Tout le monde se demande où est passé le MCA qui a joué l’USMA ?

NAHD - MCA : Le Doyen veut triompher au 20-Août

 

Cet après-midi, le Mouloudia d’Alger renoue avec le championnat en affrontant le voisin nahdiste dans un derby qui ne sera pas facile, car les deux équipes misent sur une victoire. Seulement, le Doyen veut assurer une belle fin de saison et sait que cela doit passer par vaincre le Milaha chez lui.

MCA : La 1re pierre du complexe Mouloudéen posée hier

 Désormais, l’ex-centre du RIJA devient le complexe du Mouloudia d’Alger en attendant de lui trouver un nom. Hier à 10h30, la première pierre a été déposée par le président emblématique du Doyen, Drif, le PDG Ould Kaddour et le wali d’Alger Zoukh. En présence de nombreuses célébrités et d’un parterre de journalistes, la présentation du nouveau complexe s’est faite par une projection, suivie d’une collation.

Ali Haddad arrêté : Panique générale à l’USMA

 

Le propriétaire de l’USMA, Ali Haddad, a été bloqué à Oum Tboul à la frontière algéro-tunisienne alors qu’il s’apprêtait à quitter le territoire national. Cela a provoqué une inquiétude dans la maison de l’USMA qui s’interroge sur l’avenir du club.

KSK : «J’ai tenu ma promesse»

 

Il avait fait du centre du RIJA son cheval de bataille et a tout fait pour qu’il revienne de droit au Mouloudia, l’ex-directeur général sportif du MCA, Kamel Kaci-Saïd estime que la promesse qu’il avait faite à tout le peuple du Mouloudia, il a tenu sa promesse étant donné que l’inauguration est programmée pour ce dimanche à 11h.

JSK : Mellal ira-t-il à la FIFA ?

Les décisions prises par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel ont mis les responsables de la JSK dans tous leurs états. Affirmant qu’ils ont joint dans leur rapport des preuves prouvant que le huis clos n’a pas été respecté, que leur équipe a été victime d’un arbitrage scandaleux de la part de l’arbitre Bekouassa qui a offert un penalty imaginaire à l’OM dans les arrêts de jeu et d’une tentative de corruption de la part du président Boukelkel, les dirigeants étaient désabusés par les décisions de la CD de la LFP.

Mekhazni : «On sera 11 contre 11 face au NAHD»

 

Mohamed Mekhazni a pris sous son aile les Vert et Rouge qui étaient très affectés par les déceptions à répétition. En un court laps de temps, il a su comment sortir le meilleur de ses joueurs qui se sont révoltés contre les Rouge et Noir, montrant à tout le monde que le MCA, quand il est dans son meilleur jour, même le leader ne peut pas lui tenir tête. Mohamed Mekhazni a profité de la trêve afin de resserrer les liens entre les joueurs et bien sûr revoir tous les volets pour une suite meilleure.

Mellal : «Le titre ? On jouera nos chances jusqu’à la dernière journée»

 

Lors de son passage lundi soir sur Berbère télévision, le président Chérif Mellal estime que la JSK n’a rien perdu de ses chances pour remporter le titre. Avec 40 points et avec 5 point de retard sur le leader, le boss de la JSK semble très optimiste quant à terminer l’exercice à la première place.

MCA : Kaci Saïd démis de ses fonctions

 

Dans l’après-midi d’hier, le PDG de Sonatrach, Ould-Kaddour, s’est réuni avec quelques dirigeants et ex-dirigeants mouloudéens pour décider de l’avenir du club.Deux grandes décisions ont été prises. D’abord : Kaci-Saïd est démis de ses fonctions de DS et est appelé à d’autres fonctions … Ensuite, Zoubir Bachi ancien joueur du Doyen prend le pouvoir. Il présidera un directoire composé de 5 autres personnes pour gérer la suite du championnat.

MCA : Ould Kaddour maintient Mekhazni

 

Lors de la réunion d’avant-hier avec Kaci-Saïd, Bachi et Zenir, le PDG a évoqué l’entraîneur. Les trois étaient unanimes à lui faire comprendre que Mekhazni fait un grand travail au MCA. Ce qui a ravi Ould Kaddour.

MCA : Belaïli, la surprise de Kaci-Saïd

 

Kamel Kaci-Saïd, le directeur sportif du MCA, avait annoncé qu’il a tout conclu avec un milieu de terrain international. Youssef Belaïli pourrait être la surprise de KSK surtout que le joueur ne compte plus continuer son aventure à l’EST la saison prochaine.

Le nouveau CA veut le retour de Casoni

 

Un mini-conseil sera installé prochainement ; il devrait tenir sa première réunion ce jeudi. Les membres de ce conseil sont d’accord pour le retour de Casoni et KSK n’est pas contre. 

Châal : « On a 8 finales à gagner »

Le jeune gardien du Mouloudia d’Alger Farid Chaâl a accepté de répondre à nos questions sur son équipe et aussi son rendement cette saison.  Dans cet entretien qu’il nous a accordé jeudi, l’enfant de Tizi promet que son équipe fera tout pour terminer la saison sur le podium.

MCA : Le centre de Rija, un projet utopique !

 

Depuis quelque temps, la direction du Mouloudia d’Alger, notamment son directeur sportif, Kamel Kaci-Saïd, ne cesse de crier à tous ceux qui veulent l’entendre que le vieux club algérois allait avoir un centre de formation ou une académie pour les jeunes catégories.

MCA : Casoni en pole position

 

Après le départ d’Adel Amrouche, le Mouloudia d’Alger va recruter un entraîneur étranger la saison prochaine.

Trois noms sont sur le calepin des responsables mouloudéens, en l’occurrence Bernard Casoni, Rolland Courbis et Philippe Carteron ; celui qui fait l’unanimité dans la famille mouloudéen, c’est l’ancien entraîneur Bernard Casoni, qui risque de revenir au Mouloudia.

 

Comme le sait tout le monde, la direction du doyen des clubs algériens a chargé le DTS du club, Mohamed Mekhazni, de driver l’équipe jusqu’à la fin de la saison après le départ d’Adel Amrouche qui a résilié son contrat hier. Comme nous l’avons rapporté sur ces mêmes colonnes, le nouveau patron de la barre technique du Mouloudia d’Alger sera un entraîneur étranger. Selon une source officielle, trois noms sont sur le calepin des dirigeants du Mouloudia, en l’occurrence Bernard Casoni, Roland Courbis et Philippe Carteron. L’ancien champion d’Europe avec l’Olympique de Marseille, qui va driver le MCA la saison prochaine, est le mieux indiqué pour entraîner l’équipe surtout que les Chnaoua étaient contre son départ après avoir laissé une bonne image durant son passage au Mouloudia, puisque le doyen des clubs algériens pratiquait le meilleur football en Algérie avec le Paradou. Par ailleurs, les dirigeants du MCA sont unanimes à dire que Casoni est l’homme de la situation, il connaît l’équipe contrairement à Courbis et surtout Carteron qui n’a jamais travaillé dans le championnat algérien.

Ainsi donc, celui qui a donné une identité de jeu au Mouloudia serait en pole position pour faire son retour et le bonheur de tous les Chnaoua qui insistent pour le revoir à la barre technique du Doyen.

  1. A.

 

Il est en contact permanent avec les dirigeants du MCA

Vers le retour de Chafaï

 

PAR MOHAMED A.

 

Les nouveaux responsables du Mouloudia ont d’ores et déjà entamé la préparation de la saison prochaine en contactant des joueurs pour renforcer leur équipe. Farouk Chafaï est l’une de leurs cibles qui a même donné son accord de principe pour porter les couleurs du MCA, encore une fois.

Derrardja : «Je ne suis pas un tricheur»

Le meneur de jeu du MCA Walid Derrardja se dit optimiste quant à son retour sur les terrains dès le prochain match de son équipe contre le Nasria, prévu le 2 avril. L’enfant de Boudouaou a nié avoir simulé une blessure pour éviter de jouer le match contre l’ESS.