Accédez directement au site compétition

Finale JSK-Raja, les sanctions de la CAF

Après les incidents qui se sont déroulés lors de la finale de la Coupe de la CAF qui a mis aux prises la JSK au Raja de Casablanca, la CAF a dévoilé sur son site officiel les sanctions infligées aux deux clubs. Les deux finalistes ont écopées d’une amande financière alors qu’un journaliste algérien sera interdit d’accréditations à l’avenir. Rappelons que ces sanctions ont été infligées en raison d’un envahissement de terrain de la part des supporters des deux clubs. Voici les sanctions prononcées :

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé d'infliger une amende de 10 000 USD à la Fédération béninoise de football pour manquement à la sécurité.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé d'infliger une amende de 8 000 USD au Raja Club Athletic pour le comportement antisportif de ses supporters.

En outre, le Jury Disciplinaire a décidé d'imposer une amende supplémentaire de 5 000 USD au Raja Club Athletic pour l'interruption de la cérémonie de remise des médailles par les officiels du club.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé d'infliger une amende de 8 000 USD à la JS Kabylie pour comportement antisportif de ses spectateurs et envahissement du terrain.

Concernant le journaliste qui aurait tenu des propos vulgaires à l’encontre d’un responsable de la CAF, cette dernière indique ceci : A l’issue de la finale de la Coupe de la Confédération de la CAF TotalEnergies, un journaliste algérien a perturbé la conférence de presse d’après-match et tenu des propos vulgaires à l'encontre d'un responsable de la CAF.

Le Jury Disciplinaire a examiné le cas et a déterminé qu'un tel comportement est contraire aux principes et valeurs partagés par la CAF.

Le Jury Disciplinaire de la CAF recommande que la CAF prenne toutes les mesures nécessaires à l'encontre dudit journaliste, notamment en se réservant le droit de ne plus accréditer le journaliste pour non-respect des principes et règles de la CAF.

 

Classement