Accédez directement au site compétition

WAT : Dif «Il faut remonter la pente»

Blessé la saison précédente, le milieu de terrain tlemcénien, qui a repris les entraînements, attend l’aval du staff médical pour retrouver la compétition. Il espère aider rapidement ses coéquipiers à redresser la barre.

- Vous êtes de retour sur les terrains, quel effet cela vous fait ?
- C’est toujours un plaisir de revoir ses camarades et de se retrouver sur une pelouse. Mais pour le terrain, je dois passer un contrôle médical afin de recevoir l’autorisation de rechausser les crampons et jouer en compétition officielle.
- C’est plutôt dur de regarder un match à partir des tribunes surtout lorsque votre équipe se fait malmener, qu’en pensez-vous ?
- Vous ne pouvez pas imaginer la tristesse et la déception que l’on ressent lorsque le Widad perd. Vous dites que j’aurais pu aider mes coéquipiers. Mais c’est le destin, on n’y peut rien.
- Finalement, comment expliquer ce parcours qui ne répond pas aux attentes de votre public ?
- Il est dû à la malchance qui nous poursuit depuis le début de saison, c’est mon cas également. Toutes les blessures qui ont handicapé les joueurs. Bien sûr, il faut ajouter les problèmes vécus par le club, en particulier celui des finances.
- Que faut-il faire alors ?
- Il faut travailler encore et encore et surtout croire en nos possibilités. Comme vous pouvez le constater, nous ne sommes pas les seuls en championnat à connaître des problèmes. Je pense qu’avec l’aide de tous et de la volonté et de la détermination, nous sauverons le WAT. Nous ne sommes qu’à la 9e journée et nous avons le temps d’y remédier.
- Toujours est-il que vos supporters sont envahis par le doute, que pouvez-vous leur dire pour les rassurer ?
- Je comprends leur désarroi et leur inquiétude. Je peux leur dire que mes coéquipiers sont conscients de la situation  du WAT et ils sont déterminés à ne ménager aucun effort pour remonter la pente. Il faut seulement continuer à les soutenir en ces moments difficiles. Je suis convaincu qu’ils ne vont plus décevoir.
- Le WAT jouera un match à sa portée, comment voyez-vous la confrontation avec la JSS ?
- Je pense qu’il ne faut pas se leurrer, la rencontre parait jouable à première vue, mais elle sera difficile, d’autant plus que notre adversaire voyage bien. Nous, nous n’avons pas d’autre alternative que de gagner pour justement rendre le sourire à nos supporters et se rassurer.
A. Z.

Tags:

Classement