Accédez directement au site compétition

ESS : A Cirta pour le titre de champion d’hiver

Mis en confiance par la dernière victoire acquise contre le CABBA à domicile et la qualification en coupe, les Noir et Blanc, qui comptent rester sur la courbe ascendante, vont affronter vendredi prochain la formation du CSC pour le compte de la 15e journée dans un derby ouvert à tous les pronostics.

Malgré la qualité de l’adversaire, qui ne va pas lâcher facilement et qui fera de son mieux pour le battre sur son terrain et le priver du titre de champion d’hiver, le staff technique de l’ESS, à sa tête, le coach Velud, reste cependant confiant et prépare ses baroudeurs avec tout le sérieux voulu et la ferme intention de réaliser un bon résultat contre les Sanafir.

Une idée qui a d’ailleurs mûri depuis bien longtemps, soit après le discours du coach qui a demandé à ses poulains d’oublier le CABBA et le PAC et ne penser qu’au prochain rendez-vous. C’est dire que Velud compte bien saisir toutes les cartes qui se présentent à lui afin de réaliser cet objectif. 


 

Toutes les conditions sont réunies
L’ESS s’apprête à effectuer son déplacement jeudi dans les meilleures dispositions. Le staff technique a décidé de poursuivre sa préparation sur place, en programmant une séance d’entraînement jeudi avant le match de vendredi. Velud et ses assistants ont pris tous les paramètres en considération et l’objectif est clair, un résultat positif même si l’ESS ira avec un seul et unique but : la victoire. L’entraîneur fait tout pour inculquer à ses poulains l’esprit de la gagne. Tous les moyens sont mis à la disposition des joueurs. La direction n’a lésiné sur aucun effort afin de mettre ses joueurs dans les meilleures conditions avant cette empoignade.

 

Une prime alléchante pour les encourager

Le président leur a promis une belle prime en cas de victoire. Donc, après presque une semaine de préparation, les joueurs seront fins prêts pour ce rendez-vous et n’ont pas cessé de déclarer qu’ils réaliseront un résultat probant. On verra si les Noir et Blanc seront capables de revenir au bercail avec les trois points dans leurs bagages. 

 

Velud veut éviter la pression
Pour ne pas prendre le derby de ce week-end pour un match capital, le staff technique sétifien a déclaré à sa troupe que l’équipe du CSC n’est pas un ogre, donc elle reste prenable même chez elle. Mais cette rencontre reste très importante, donc il ne faut pas en avoir peur, mais travailler sérieusement, car seul le travail paie. C’est le message du coach envers ses protégés. Ce dernier ne veut surtout pas mettre une pression inutile sur eux afin qu’ils abordent cette affiche avec plus d’aisance.

 

Les joueurs y croient

Les camarades de Delhoum ont compris le message et travaillent durement pour réussir le pari. Il faut croire que même si la tâche s’annonce délicate devant une équipe très coriace, les Sétifiens sont décidés à réaliser un grand match et revenir au bercail avec le meilleur score possible.

K. A.

Djahnit : «On a les moyens de battre les Sanafir»

Le jeune milieu Djahnit Akram, qui est en train de réaliser un très bon parcours avec son équipe, estime que l’ESS, qui reste sur une belle victoire face au CABBA et une qualification face au PAC en coupe, doit impérativement enchaîner avec un bon résultat ce samedi face au CSC en déplacement, car, selon lui, son équipe n’a pas le droit de perdre même si la tâche sera difficile. Il s’est montré très optimiste, où il table sur un remake du match de MCO à Oran et de l’USMBA et revenir avec les trois points dans les bagages.

- Comment se déroule la préparation pour le match de ce week-end ?
- Dans de très bonnes conditions. Les gars ont bien travaillé, surtout que le moral est au beau fixe après la victoire face au CABBA et la qualification en coupe. Je pense que toutes les conditions et tous les moyens sont réunis pour réaliser un grand match ce samedi face au CSC. On doit bien travaillé durant cette semaine, les joueurs sont déterminés et très motivés pour réussir cette sortie. Certes, on n’a pas eu le temps d’effectuer une préparation spéciale, mais le coach apportera les correctifs nécessaires avant cette rencontre.    
- On comprend par là que la dernière performance a fait beaucoup de bien aux joueurs ?
- Exactement. Après notre nul en déplacement face a la JSK, le doute a failli gagner un peu les joueurs, mais, après notre belle victoire face au CABBA avec l’art et la manière, je peux vous assurer qu’on a retrouvé la confiance, l’efficacité et notre sensation. Cette victoire nous a fait du bien et nous a mis en confiance pour les échéances à venir, à commencer par le derby de ce week-end.
- Comment se présente pour vous le match contre le CSC ?
- C’est un match qui sera difficile pour les deux équipes. C’est le derby de l’Est, donc, chaque formation veut gagner pour plusieurs raisons. C’est vrai que le CSC est une bonne équipe qui reste sur un bon résultat, mais il ne faut pas oublier que notre équipe joue très bien à l’extérieur. Tous les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et on fera tout pour revenir au bercail avec le meilleur score possible. Je dirais que nous n’avons pas d’autre alternative que de réaliser un bon résultat pour rester sur cette dynamique afin de remporter le titre d’hiver. Nous devrons récolter le maximum de points pour atteindre cet objectif.
- Vos supporters disent que le CSC est prenable à domicile. Partagez-vous cet avis ?
- Nos supporters ont le droit de rêver et même d’exiger des résultats, mais, en tant que joueurs, nous devons respecter cette équipe du CSC et prendre ce match très au sérieux afin d’éviter toute mauvaise surprise. La rencontre se jouera sur le terrain et durant 90 minutes, et c’est donc là qu’il faut assurer si on veut vraiment remporter ce match. Ce sera difficile, certes, mais je pense qu’on a les moyens nécessaires de revenir à la maison avec un résultat positif.
- Mais les Sanafir ne vont pas se laisser faire facilement, notamment durant ce derby qu’ils veulent gagner aussi…
- Comme je viens de vous le dire, le CSC est une bonne équipe. Il est à prendre au sérieux. Il faut donc garder les pieds sur terre, rester mobilisés et surtout concentrés. Certes, ce ne sera pas facile devant cette équipe qui pratique un bon football mais on ne se focalise pas trop sur ça.?Ce qui nous intéresse, c’est de faire un bon match et pourquoi pas rééditer l’exploit d’Oran face au MCO et de l’USMBA et sortir victorieux de ce derby.

K. A.


Il a entamé hier les tests

Zakaria Salhi : «Je suis ici pour m’imposer»
Le jeune attaquant franco-allemand, Zakaria Salhi, qui a été proposé à la direction de l’ESS ces derniers jours, est arrivé à Sétif en provenance de Paris. Il était même présent jeudi dernier au stade de 8-Mai-1945 où il a suivi la dernière séance d’entraînement avant le match de coupe face au PAC. Agé de 21 ans, il devait entamer hier soir les essais avec l’ESS dans le but de convaincre le staff technique qui devra aussi le voir à l’œuvre durant au moins une semaine avant de trancher.
Joint pas nos soins, Salhi nous a fait savoir qu’il est venu pour subir des tests. Confiant, il espère taper dans l’œil du coach. «Je suis né en 1990 en France. Je suis attaquant de pointe, comme je peux jouer aussi comme ailier-gauche. J’évolue en CFA et je suis ici pour subir des tests. Je suis originaire de Sétif et ce sont mes frères qui m’ont proposé cette idée de venir ici et de subir des tests. Comme c’était une très bonne proposition et que Sétif c’est ma région, j’ai accepté sans aucun souci. Je dois donc entamer les essais cette semaine. En tout cas, je suis ici pour prouver mes qualités. Donc, je vais faire de mon mieux pour satisfaire le coach afin d’espérer faire partie de cette équipe de Sétif», a-t-il dit.

K. A.

 

Tags: ,

Classement