Accédez directement au site compétition

JSK 0 - 1 USMH : Où s’arrêtera l’USMH ?

Les Jaune et Noir ont remporté hier une victoire précieuse face à la formation de la JSK dans son stade. Proposant un jeu plaisant et porté vers l’avant, les joueurs de l’USMH ont montré un visage rassurant pour cette première journée de la phase retour, ce qui promet de voir une équipe gonflée à bloc moralement lors des prochaines sorties.

Ce sont trois précieux points qu’ont chipés les Harrachis à la JSK hier au stade 1er-Novembre de Tizi Ouzou. Avant de parler de la rencontre, il est utile de rappeler que les Jaune et Noir n’ont pas vraiment convaincu lors des précédents matches amicaux et se sont complètement métamorphosés à l’occasion de la reprise du championnat, car ils sont allés s’imposer sur la pelouse du 1er-Novembre. Espérant revenir avec le partage des points, les Harrachis ont dépassé leurs prévisions, en rentrant avec les points de la victoire.

Un bon placement et une volonté de fer

Bien éparpillés sur le rectangle vert, les poulains de Charef ont laissé très peu d’espaces à leurs adversaires, en commençant par le gardien qui était impérial, la défense, elle, n’a pas tremblé et a montré que l’arrière-garde de l’USMH est vraiment difficile à franchir et est certainement le meilleur compartiment de l’équipe. Dans la récupération, Hendou et Azzi ont fait un gros travail, empêchant les Canaris de développer leur jeu, et en relançant et en faisant les bons choix. L’animation, quant à elle, a bien joué son rôle, et Tatem, qui était à la baguette, a fourni une belle prestation en parvenant à relier le milieu à l’attaque et a été récompensé par un joli but pour les efforts fournis avant de céder sa place à la 36’. L’attaque, quant à elle, n’a pas pu trouver la faille pour marquer. Toutefois, elle a montré de belles dispositions, mais doit tout de même faire preuve de plus de concentration et de réalisme dans les derniers mètres. Dans l’ensemble, on peut dire que l’USMH qui, en plus des 3 points, va gagner en confiance, ce qui lui permettra de négocier les prochains matches dans la sérénité.

El-Harrach confirme sa suprématie

Avec cette victoire, les Jaune et Noir confirment que l’USMH est bien la bête noire de la JSK. En effet, les Jaune et Vert n’ont plus gagné face à l’USMH depuis la fameuse finale de la coupe d’Algérie, c’était lors de la saison 2010-2011. Depuis, les Kabyles n’ont plus remporté la moindre victoire face aux hommes de Charef qui confirment qu’ils sont bel et bien la bête noire des Canaris.

R. H.

Parole de buteur

Tatem : «Je dédie cette victoire à mon père»

L’auteur de l’unique but de la rencontre, Tatem, était aux anges au coup de sifflet final. «Je suis très content de cette victoire. Je tiens à la dédier à mon père. On est venus à Tizi Ouzou avec la ferme intention de réaliser un bon résultat et on eu ce qu’on voulait», dira Tatem. En dédiant cette victoire à son père, le jeune attaquant de l’USMH veut sans nul doute taquiner son père qui est un fervent supporter de la JSK.

R. H.

Benomar : «C’est un bon départ»

Après la rencontre, l’entraîneur adjoint de l’USMH s’est dit content de cette importante victoire. Pour lui, c’est un premier palier franchi pour atteindre les objectifs tracés. «C’est une victoire méritée. Je pense que les joueurs ont fait preuve de beaucoup de maturité tactique dans cette rencontre, je tiens d’ailleurs à les féliciter pour les efforts qu’ils ont fournis tout au long de la rencontre. En début de match, on a mis un peu de temps à prendre nos repères, mais au fil des minutes, les joueurs ont pris confiance en eux et sont parvenus à marquer. Je dois dire aussi que la JSK n’a pas démérité, elle a été difficile à battre. On était venus pour réaliser un résultat positif, on rentre avec les trois points, c’est tant mieux pour nous, cela va nous permettre d’aborder la suite du championnat avec plus de confiance. Je pense que cette équipe peut encore s’améliorer et continuer à jouer les premiers rôles.»

 

Excellent match de Limane

Le portier harrachi nous avait déclaré dans un entretien paru avant la rencontre qu’il «sait comment combler le manque de compétition». Il avait bien raison, car Houssam Limane n’a pas seulement assuré dans sa cage, mais a été décisif à plusieurs reprises. Omniprésent, le gardien, qui pourtant n’a joué aucun match en championnat, n’a pas donné l’impression qu’il manquait de compétition. Au contraire, il a réalisé des arrêts et des parades décisifs, comme à la 49’, lorsqu’il était gêné par une forêt de jambes, mais a tout de même réussi à capter la balle qui se dirigeait droit vers le but après une frappe de Maroci. Avec cette prestation, Limane confirme tout son talent. Il a effectivement montré à son coach qu’il peut compter sur lui à tout moment.

 

Younès capitaine pour la 1re fois

Younès Sofiane, qui connaît bien le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou pour y avoir joué une année, a enfilé dans ce stade le brassard de capitaine pour la première fois depuis son retour à l’USMH.

 

Sebbahi signe pour 2 ans et demi

Un nouveau joueur vient de parapher un contrat avec les Jaune et Noir, il s’agit d’un milieu de terrain de 25 ans qui vient de Maghnia. A priori, l’USMH continue de privilégier les joueurs de l’Ouest, et Sebbahi, qui joue à l’IRBM, en est la preuve.

 

Charef fait jouer Tatem et Younès en même temps

Les deux milieux de terrain, en l’occurrence Tatem et Younès, qui ont pour habitude de se remplacer, sans être alignés en même temps, ont été incorporés d’entrée. Le premier a joué dans son poste habituel, pendant que le second a été placé comme milieu excentré.

 

Charef, Zoubiri et Rebbih dans la tribune officielle

L’entraîneur Boualem Charef, qui est suspendu jusqu’au mois d’avril, a pris place dans la tribune officielle en compagnie des deux dirigeants, à savoir Mohamed Zoubiri et Salim Rebbih.

 

Voici la nouvelle pelouse de Mohammadia

Le stade 1er-Novembre de Mohammadia a connu une rénovation au niveau de la pelouse. La photo montre cette nouvelle pelouse cinquième génération qui est colorée par des sillons vert foncé et vert clair. Les joueurs harrachis, quant à eux, pourront s’y entraîner dessus dès cette semaine.

 

Baptême du feu pour Medane

Le jeune Yacine Medane a connu sa première apparition avec les seniors de l’USMH. Le jeune joueur n’a joué que 8 minutes qui ont dû lui faire très plaisir. Medane, qui a porté le n°50, a connu une belle première, puisque son équipe s’y est imposée. Ce qui restera certainement un joli souvenir pour le jeune et pur talent de l’USMH.

Une première pour Aït Ouamar

Incorporé à la 71’, Aït Ouamar a fait sa première apparition avec les Jaune et Noir. Il faut dire qu’il était temps que ce joueur fasse son entrée, car il respire la forme depuis plusieurs semaines déjà. Ce ne sera certainement pas la dernière pour Hamza qui a été crédité d’une belle prestation durant les minutes qu’il a passées sur le terrain.

 

USMH-CABBA samedi à huis clos

Pour le compte de la 17e journée, les Jaune et Noir recevront l’équipe aux mêmes couleurs du CABBA au stade 1er-Novembre de Mohammadia. Cette rencontre sera marquée par un huis clos imposé à l’USMH après les incidents qui se sont produits lors de la rencontre face au MCA au stade 5-Juillet où, rappelons-le, Hendou a été touché par un projectile.

Film du match

1’ Remache crochète Younès dans la surface et effectue un centre tendu, Demou dégage en catastrophe.

10’ Bouchouk profite d’un petit espace à l’entrée de la surface pour déclencher un tir qui passe légèrement à côté.

14’ Bounedjah chipe la balle à Bouchouk dans le milieu du terrain, se dirige vers la cage adverse, effectue un centre-tir que personne ne réceptionne.

21’ Coup franc bien botté par Bencherifa, Maïza dos au but tente une déviation qui passe largement à côté.

36’ Contre-attaque pour les Harrachis, Bounedjah décale Elamali sur le flanc droit, ce dernier ajuste un centre parfait pour Tatem qui, d’une belle tête plongeante, ouvre la marque.

38’ Camara expédie un boulet de canon comme réaction, mais sa frappe passe légèrement au-dessus de la transversale de Limane.

48’ Maroci arrive à prendre la balle dans une forêt de jambes, tente une frappe, mais Limane s’interpose.

70’ Camara expédie un boulet de canon des 40 m, tout le monde voyait la balle au fond des filets, mais elle change de direction à la dernière seconde pour passer légèrement à côté.

91’ Bounedjah se retrouve seul face à Mazari et tire, mais trouve le gardien kabyle à la parade.

 

Tags: , ,

Classement