Accédez directement au site compétition

MCO-ASO : Sebbah : «Le retard de paiement a démoralisé le groupe»

Comme à chaque fin de saison, les joueurs du MCO sont perturbés par le problème de paiement des salaires, une situation qui les dérange beaucoup, comme en témoigne le défenseur mouloudéen dans cet entretien.

- Après avoir atteint votre objectif  avant la fin du championnat, vous-êtes plus que soulagés...

- Il faut dire qu’avant ce dénouement heureux, on était soumis à une pression terrible. Les derniers jours étaient même épouvantables, avec une élimination en demi-finales de la coupe et le retournement de situation dans le bas du tableau, avec le CAB qui était arrivé presque à notre niveau, nous condamnant à éviter de trébucher à l’extérieur, ce qu’on a fait avec brio à Béchar. Après avoir vécu l’enfer, on est depuis ce succès tranquilles.

- Du coup, les deux matches qui restent seront sans enjeu…

- Certes, ces deux matches sont sans enjeu pour nous, néanmoins, comme l’a souvent répété cette semaine le coach, il faut les jouer avec sérieux afin de gravir d’autres marches dans le classement.

- Il reste un troisième match à disputer avant de partir en vacances…

- Face à la Juventus de Turin (rires !). On ne sait pas où ce match va être domicilié, à Zabana ou au 5-Juillet ? Sérieusement, je n’ai jamais cru à cette histoire, j’ai même été étonné en lisant dans la presse que ce prestigieux club va venir jouer en amical à Oran la fin du mois de mai. 

- Ce samedi, vous recevrez l’ASO. Habituellement, il y a un énorme engouement avant ce match, cette fois il se déroulera dans l’indifférence totale ?

- C’est normal, c’est parce qu’il n’y a pas d’enjeu. Selon nos informations, l’ASO va se déplacer avec une équipe de jeunes. Avant ce match, notre principale préoccupation est, comme à chaque fin de saison, le problème des arriérés, surtout qu’on apprend que des équipes qui sont tombées en L2 ont payé leurs joueurs, alors qu’au MCO, où on s’est battus pour éviter la relégation, on se retrouve avec un retard de six mois de salaire. C’est énorme. Si je parle de mon cas, chaque saison je suis privé de mes salaires ; la saison écoulée, j’ai laissé six mensualités, celle d’avant trois. Jusqu’où ira-t-on ?

- Un problème qui pèse lourdement sur votre moral, n’est-ce pas ?

- Si ce n’est pour faire plaisir aux supporters ou défendre notre réputation, cela fait bien longtemps qu’on aurait tout abandonné, car croyez-moi, on a perdu le goût et le plaisir de jouer. Vivre constamment dans la souffrance tandis que d’autres se la coulent douce, c’est infernal.

M. S.

 

Les joueurs ont boycotté la séance d’hier

En signe de protestation après que leur employeur n’eut pas tenu son engagement de les régulariser avant le match d’aujourd’hui, les joueurs ont refusé de s’entraîner hier matin. L’information était dans l’air 24 heures avant que les joueurs allaient boycotter cette ultime séance qui, finalement a été confirmée, alors qu’ils se sont présentés à l’heure au stade Habib Bouakeul. Une fois que la séance allait être entamée, soudain la grogne gagna le groupe. Le premier à se révolter est Eudes Dagoulou qui sera imité par Layati ainsi que d’autres éléments qui vont leur emboîter le pas. Ainsi, décision a été prise par le groupe de boycotter cette séance afin de faire bouger les dirigeants, qu’ils accusent d’immobilisme. Le capitaine Seddik Berradja, voire Hocine Achiou, ont tenté de dissuader leurs coéquipiers à faire la grève. «On a un match à jouer demain (MCO-ASO ndlr), dimanche on essaiera de trouver une solution à ce problème», suggère Berradja au groupe. Son appel n’a pas eu d’écho favorable. En effet, les joueurs sont sortis les uns après les autres du terrain, d’après un des supporters qui les a croisés dans le parking du stade Habib Bouakeul. «On a en ras-le-bol, des promesses toujours non tenues, c’est pour cela qu’on a décidé de boycotter cette séance», ont-ils déclaré pour justifier cette démarche qui va faire du bruit.

 

C’est un message aux autorités

Il paraît que cette grève est un coup calculé de la part des joueurs qui savaient qu’elle sera médiatisée, par conséquent, les premiers qui en seront certainement déçus, en l’apprenant, ce sont les autorités. Pour ces dernières, déjà remontées contre l’actuelle direction tant décriée pour sa mauvaise gestion, cette grève donne forcément une mauvaise image du club qui est souvent éclaboussé par des scandales qui n’en finissent jamais. En tout cas, ce qui s’est passé est un acte gravissime qui n’honore guère ce grand club qui doit absolument changer de main.

M. S.

 

Qui croire ?

Hier, avant de quitter le stade, des joueurs, en croisant des supporters, ont juré d’aller jusqu’au bout de leur menace, en refusant de jouer. Toutefois, après que le garde-matériel du club les eut appelés pour leur indiquer l’horaire d’entrée en mise au vert, ils ont pratiquement tous confirmé leur participation au match d’aujourd’hui. Autre attitude qui illustre l’hypocrisie de certains joueurs, lesquels, quand ils sont en face de Larbi Abdelilah, accourent pour le saluer, mais une fois dans son dos, ils ne le ménagent pas par leurs critiques.

M. S.

 

Rendez-vous à 11h30

Finalement, il n’y aura pas de mise au vert. Cette décision de faire l’impasse sur la rituelle mise au vert a été prise après le dernier match. Ce matin, rendez-vous est donné à 11h30 aux joueurs convoqués à l’hôtel El- Mouahidine.

 

Le président promet de régulariser les joueurs demain

 C’est la dernière promesse faite par Larbi Abdelilah qui arguera : «Ce dimanche, en principe, on va enregistrer une rentrée d’argent.» 

 

Ouamane va s’exiler en France

Réda Ouamane, qui n’a presque jamais été utilisé cette saison, envisage de s’exiler en France où il rejoindra sa petite famille qui y est établie. Une fois sur place, le sympathique Ouamane tentera de trouver un club de division inférieure pour l’engager.

 

Modifications dans la liste des 18

Outre Ferradji dont l’aventure avec le club a pris fin (la direction a pris la décision de résilier son contrat suite à son agression physique sur Bentaleb), Ouasti, toujours absent, et bien entendu Bentaleb, Boumechra et Aoued ne sont pas convoqués pour cet avant-dernier match de la saison. La surprise est la non-convocation d’Eudes Dagoulou (voir encadré). En revanche dans cette liste des 18 convoqués, on notera le retour de Bouterbiat, Bentiba et Sandaogo, ainsi que du jeune portier des U21 Guetarni qui palliera la défection de Ferradji.

 

Dahmane retrouve les bois

Ayant perdu sa place dans les bois depuis le match face au CRB à Alger, le jeune portier Hamza Dahmane profite de la mise à l’écart de Ferradji pour retrouver une place de titulaire. Ce keeper dont on dit qu’il figure sur les tablettes de la JSK, qui a toujours bénéficié du soutien des supporters, serait motivé pour faire une bonne prestation ce soir.

 

Dagoulou, le seul à dire non 

Fort de son statut de joueur vedette, Eudes Dagoulou, contrairement aux autres joueurs, est resté inflexible, en refusant de prendre part au match de ce soir. D’ailleurs, après s’être rendu compte qu’il serait difficile de le faire revenir sur sa décision, le coach a décidé de rayer son nom de la liste des 18. Selon nos informations, le président, qui est très remonté contre l’international Centrafricain, va lui infliger une sanction exemplaire.

 

Ça promet d’être chaud 

D’après les bruits qui courent, ce samedi les supporters, pour afficher leur mécontentement à l’encontre de l’actuelle direction, comptent accrocher des banderoles demandant le départ des dirigeants actuels, des rendez-vous ont été même pris via les réseaux sociaux pour montrer leur désapprobation envers la gestion du club.

 

Equipe probable 

Dahmane, Bourzama, Layati, Bellabès, Zidane (Mazari), Bouterbiat, Berradja, Achiou, Sebbah, Aouedj, Benyettou

 

Belatoui : «Les joueurs voulaient transmettre un message»

Contrarié par la sortie des joueurs qui refusèrent de s’entraîner hier, Omar Belatoui relativise en évoquant la démarche de ses joueurs. «Je trouve que c’est une réaction normale, car, d’après ce qu’on m’a rapporté, ils voulaient transmettre un message aux dirigeants.» Pour étayer ses dires, le coach mouloudéen nous révèle : «Tous les joueurs convoqués, qu’on a appelés au téléphone, ont confirmé leur participation au match et promettent même de donner le maximum pour gagner.» Enfin, concernant l’annulation du dernier entraînement, Omar Belatoui estime : «Il sera sans conséquence pour l’équipe, car on est en fin de saison. Certes, on aurait aimé faire cet entraînement, mais je ne pense pas que cela aura un impact sur le rendement de l’équipe».

M. S.

Farhi : «On compte bien réagir»

 

Entretien réalisé par A. Benabdelkader

L’attaquant chélifien souhaite réussir une meilleure prestation face au MCO.

 

- Durant la semaine, le groupe a travaillé dans la sérénité, n’est-ce pas ?

- Le maintien assuré, on travaille sans pression en faisant de notre mieux pour appliquer les consignes et les directives. L’ambiance est bonne dans le groupe et on travaille dans une grande sérénité.

- Un mot sur le dernier revers de votre équipe ?

Cette défaite, on ne l’attendait pas du tout, étant donné que nous étions déterminés à continuer sur notre lancée, mais l’adversaire était d’une grande volonté en profitant des absences dans note camp. Je crois qu’on pouvait revenir avec un meilleur résultat. 

- Et dire que l’ASO était parée au rendez-vous ?

- C’est vrai que nous avions à cœur de confirmer notre dernier succès. Cela nous arrive souvent de tomber de haut face à des adversaires qui ne nous sont pas supérieurs. Nous devons mettre cette défaite aux oubliettes et penser à l’avenir.

Un mot sur ce match face au MCO.

- Le groupe est décidé à se reprendre de la meilleure façon qui soit, car nous sommes obligés de jouer comme on sait le faire. Dans nos têtes, on se dit qu’il ne faut pas rater le match face au MCO, un derby qui a toujours été très disputé.

- C’est un derby difficile quand même.

- Il faut se surpasser. Les deux équipes chercheront le résultat et, ma foi, ce sera très disputé même si les dés sont jetés et chacune des deux équipes a réussi à se maintenir dans la douleur.

- Vous serez très amoindris cette fois aussi…

- Je crois que ceux qui seront sur le terrain se donneront à fond pour réussir et revenir avec un bon résultat. Il est vrai que nous manquons de métier, mais notre volonté doit compenser.

- Les Hamraoua viennent de réussir une belle victoire, cela ne vous dit-il rien ?

-  C’est un match sans enjeu et sans pression, alors on en profitera.  

A. B.

 

L’ECDE confirme ses intentions

Selon des sources proches de la direction du club, l’ECDE, groupe renommé dans la région, compte acheter plus de la moitié des actions du club en allant jusqu’à 70%, ce qui ne sera pas sans apporter une certaine sérénité dans les finances du club, véritable talon d’Achille de l’ASO. Le contrat devrait être signé le mois prochain, d’où la possibilité d’un recrutement de qualité pour la saison prochaine.

 

On pense beaucoup plus aux enfants du club

Les produits de l’ASO qui évoluent dans d’autres clubs intéressent la direction de Chlef qui compte leur faire de bonnes offres. Ainsi, le retour au bercail de Niati (JSMB), Bentayeb (MCEE), Cheklam (Arabie Saoudite) et même Doukha (USMH) est sur toutes les langues.

 

Bouchouk et Hammiche intéressent l’ASO

Deux joueurs offensifs intéressent au plus haut point la direction du club chélifien qui projette de les recruter pour la saison prochaine. Il s’agit de Hammiche de l’USMBA et de Bouchouk qui évolue à la JSK.  Pour le second nommé, l’ASO  serait prête à un échange contre Nessakh qui demeure dans le viseur de la JSK.

 

Déplacement à Oran : changement de programme

Prévue à Mostaganem, la mise au vert précédant le match face au MCO a été annulée, les Chélifiens préférant effectuer le déplacement à El-Bahia le matin du match pour revenir à Chlef juste après la fin de la rencontre.

 

Nasri ménagé

N’étant pas encore rétabli de sa blessure, Nasri a été ménagé par le staff technique.

 

Haddouche autorisé à s’absenter

Ayant demandé au staff d’assister aux noces de son frère, Haddouche a été autorisé par Benchouia à s’absenter pour ce match.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags: , ,

Classement