Accédez directement au site compétition

CSC-Garzitto :«Dès que possible, je viendrai finaliser»

L’entraîneur franco-italien, Diego Garzitto, sollicité par nos soins, nous a révélé que, dès qu’il obtiendra son visa, il débarquera à Constantine pour finaliser son contrat avec la direction du CSC et prendre en main, immédiatement, les Vert et Noir, avec lesquels, dit-il, il espère réaliser un bon parcours, la saison prochaine.

- Monsieur Garzitto, je suis reporter du journal sportif algérien Compétition. Voulez-vous avoir l’amabilité de nous accorder un  entretien ?

- Oui, allez-y, vous pouvez commencer à poser vos questions. 

- Nous avons annoncé, il y a dix jours, que c’est vous qui allez succéder à Roger Lemerre. Et, bien que certains nous aient démentis, on vient d’apprendre que vous allez bel et bien prendre en main le CSC. Voulez-vous nous confirmer cette information ?

- Oui, je vous le confirme. Dès que j’obtiendrai mon visa, je débarquerai à Constantine pour signer mon contrat avec la direction du CSC et prendre, immédiatement, l’équipe en main, si, bien sûr, on arrive à régler certains détails.

- Est-ce vrai que vous avez demandé et obtenu de faire venir avec vous votre staff de France ?

- Oui, je viendrai, dès que possible, accompagné de mon staff technique, qui se compose d’un entraîneur adjoint, d’un préparateur physique et un coach des gardiens.

- Le mois de mai dernier, vous êtes venu à Constantine et vous avez pu superviser le CSC, à Sétif, contre l’ESS. Peut-on dire que vous avez eu une idée sur votre future équipe ?

- Oui, j’ai vu, à Sétif, une bonne équipe du CSC et j’ai pu avoir une idée sur son potentiel. Cela m’a encouragé à donner mon accord de principe aux dirigeants du CSC pour prendre en main leur club, la saison prochaine.

-  Mais, la direction du CSC vient de recruter plusieurs joueurs, tous de potentiels titulaires. Ne pensez-vous pas que vous allez devoir reconstituer de zéro l’échiquier des Vert et Noir ?

- Oui, je vous le concède, vu que, comme vous le dites, la direction du CSC vient de recruter des joueurs de qualité, je vais être obligé, cela est sûr, de reconstituer l’équipe type, tout en tentant bien sûr de bien réussir notre préparation d’avant-saison.

- Quand allez-vous entamer votre mission avec les Vert et Noir ? 

- En principe, au plus tard, le 1er juillet prochain, je devrais diriger avec mon staff technique le premier stage de préparation d’avant-saison si, bien sûr, on nous délivre nos visas ce week-end.

- Vous allez jouer la Coupe de la CAF avec le CSC. Pensez-vous refaire avec les Vert et Noir, dans cette compétition, le même coup que vous avez réalisé avec le TP Mazembe, club  avec lequel vous aviez gagné la Ligue des champions africaine ?

- Oui, si on arrive à bien faire une bonne préparation d’avant-saison, je peux vous dire que nous allons bien négocier nos quatre premiers matchs que nous allons jouer le second trimestre de l’année prochaine, et atteindre les quart de finales.

- En parlant de préparation, savez-vous que vous allez préparer vos matchs sur le tartan et les jouer sur du gazon naturel ?

- Non, je vous informe que nous allons préparer et jouer nos matchs sur du gazon. C’est que lors de ma visite à Constantine, le mois de mai dernier, on m’a informé que l’équipe s’entraînera, la saison prochaine, sur le terrain en gazon de l’armée (ndlr : il se trouve à la cité Mansourah).

- Vous me marquez un but car je ne savais que le CSC avait obtenu l’autorisation de s’entraîner sur la pelouse en gazon naturel de l’armée. Je vous laisse conclure librement cet entretien…

- (Rires)…Je voudrais demander à tous : dirigeants, joueurs et supporters de nous aider dans notre tâche car sans leur soutien, on ne peut rien faire. Cela dit, de mon côté, je promets aux amoureux du CSC de faire l’impossible pour que leur équipe fasse un bon parcours et en championnat et en coupe de la CAF.

R. G.

 

 

 

 

 

 

Tags: ,

Classement