Accédez directement au site compétition

MCO: Des dissensions dans le groupe ?

 

Lors de la récente sortie médiatique d’Ahmed Belhadj, il a laissé entendre qu’il va convoquer des joueurs - pas tous - pour voir avec eux ce qui ne marche pas bien dans l’équipe.

 

Cette révélation du président fut interprétée différemment dans l’entourage du club où certains sont allés jusqu’à prétende qu’il existe au sein du groupe des clans. Une thèse que réfutent les joueurs. «Quand les résultats ne pas sont bons, on invente alors des histoires pour justifier la mauvaise santé sportive de l’équipe. Cette histoire de clans est totalement fausse», a démenti Mohamed-Amine Aoued, dans une interview publiée hier par Compétition. En dépit du démenti formel du maître à jouer du MCO, comment ne pas donner du crédit à cette histoire de dissensions, lorsque le premier responsable du club prend l’initiative de provoquer des mini- réunions avec des joueurs ! Il est certain que ce n’est pas par plaisir que Baba a décidé de prendre cette initiative, il est clair que le président aurait eu des échos sur le comportement de certains joueurs. Un comportement qui nuirait à l’état d’esprit, alors que celui-ci était loué, pendant la première phase de la saison où, maintes fois, l’entraîneur dans ses conférences d’après-match déclarait : «Si on est bien classé, disait-il lors de la phase aller, c’est en partie grâce au bon état d’esprit qui règne dans le groupe. » Toujours est-il, qu’après avoir usé de toutes les solutions possibles afin de mettre un terme à la série des mauvais résultats, du côté de la direction, on considère qu’il existe bel et bien un problème qui handicape l’équipe dans sa bonne marche.

 

Dîner de réconciliation

Quand il nous a confié qu’il envisagerait de convoquer des joueurs pour éventuellement sortir avec des solutions idoines qui remettront l’équipe sur les bons rails à la reprise du championnat, Baba nous a appris qu’il envisage aussi, d’ici à la fin du stage, inviter toute l’équipe à un dîner afin de récréer cet état d’esprit qui faisait la force de l’équipe, avec l’espoir que cela donnerait les effets souhaités, car à la reprise du championnat, que de matches couperets seront livrés par le MCO, alors que l’équipe est reléguée à la 7e place du classement et s’éloigne du peloton de tête. Certes, elle compte deux matches en retard contre respectivement le MCA et la JSK, mais il ne faut pas attendre qu’elle s’embourbe dans une spirale infernale pour réagir. C’est ce que vont faire la direction et le staff technique durant ces trois semaines d’arrêt.

M. S.

 

Zeghli : «Je travaille durement pour retrouver mes moyens physiques»

 

Jouant de malchance, le transfuge du CRB n’aura joué, depuis son arrivée au club cet hiver, qu’une vingtaine de minutes, d’où sa grande frustration. Depuis, il déploie de gros efforts pour rattraper son retard, notamment sur le plan physique.

 

Cela fait trois semaines que vous avez repris l’entraînement ; où situerez-vous à présent votre forme ?

Je progresse petit à petit. La semaine passée, j’ai intégré l’entraînement collectif, ce qui est quand même un bon signe pour moi. Néanmoins, je dois bosser durement pour combler mon retard sur le plan physique et se mettre par conséquent au diapason de mes coéquipiers.

 

Quand vous tapez sur le ballon, vous ne ressentez rien ?

Disons que j’essaie de ne pas prendre de risques. Cela dit, lors des sixtes, la semaine écoulée, en tapant sur le ballon, je n’ai senti aucune gêne, ce qui est un signe positif.

 

Vous avez devant vous le temps pour bien préparer votre retour à la compétition…

Je mise beaucoup sur le prochain stage pour recharger mes batteries. Notre ambition est de revenir forts après ; si nous gagnons le match de la reprise en championnat, je suis sûr que les matches qui viendront après seront bien négociés par l’équipe qui n’a besoin que d’un succès pour se libérer car la qualité existe dans notre effectif. Mais après avoir perdu confiance suite aux mauvais résultats, l’équipe tarde à réagir. On verra un autre visage du MCO à la reprise.

 

Etes-vous gêné de ne pouvoir rendre service au club qui vous a recruté cet hiver ?

Je suis frustré car à cause de cette blessure (fracture à la cheville), je suis resté hors des terrains pendant plusieurs semaines. Ce qui est embêtant, je n’ai joué que 20 minutes à Médéa sur un terrain que je qualifierai d’un champ de patates. Je voulais tant apporter un plus à l’équipe afin de remercier le président de m’avoir fait confiance en me recrutant cet hiver ; hélas cette blessure est venue au mauvais moment pour moi.

 

En tant que recrue, les yeux étaient braqués sur vous…

Je comprends la déception des gens du club, même moi, j’ai choisi le MCO parce que je me voyais bien réussir dans cette équipe, notamment après son formidable parcours à l’aller. Mais quelques jours après ma première apparition, je me retrouve avec un plâtre sur la jambe. J’espère retrouver toute la plénitude de mes moyens à la reprise car je veux, pour le reste du championnat, participer au maximum de rencontres, c’est mon ambition personnelle.

M. S.

 

Le président était à Alger hier

Comme prévu, le président accompagné du secrétaire du club se sont déplacés hier à Alger pour assister aux travaux de l’assemblée élective de la FAF.

…………………………………………….

Le stage délocalisé à Aïn Témouchent

Finalement, le stage d’une semaine, qui commencera le 26 mars, n’aura pas lieu à Maghnia ; c’est la décision prise par l’entraîneur qui préfère aller à Aïn Témouchent, plus précisément au complexe Oucief qui dispose d’un hôtel. Donc, l’équipe n’aura pas à faire de déplacements pour les entraînements. A signaler que chaque intersaison, l’USMH fait sa préparation sur ce site doté de toutes les commodités nécessaires pour accomplir une bonne préparation.

…………………………………………….

MCO-SCMO cet après-midi

Pour sa première rencontre de préparation, le MCO va affronter cet après-midi le Sporting de Médioni (coup d’envoi du match à 17h) ; demain, une seconde rencontre attend le MCO pour croiser le fer, cette fois-ci, toujours à Zabana, avec l’Espérance de Mostaganem dont le président n’est autre que Charef Bencheni, qui est en même temps un des principaux actionnaires de la SSP/MCO.

 

Le WAT à Tlemcen….

Dans son programme du stage d’Ain Témouchent, la formation oranaise va rencontrer mardi prochain le WAT. Cette joute amicale se déroulera à Tlemcen, indiquera un proche du club phare de l’Ouest.

 

… L’ASM à Maghnia

Idem pour la seconde rencontre amicale prévue durant le même stage, à savoir face à Amel Maghnia (ASM). Celle-ci se déroulera à Maghnia, a-t- on appris.

…………………………………………….

 

Repos vendredi

Contrairement à la semaine passée où les joueurs ont bénéficié d’un long repos, cette fois-ci, ils n’auront droit qu’à une journée de repos ce vendredi. Le lendemain, l’équipe fera son dernier entraînement avant de partir en stage dimanche à Aïn Témouchent.

 

 

Tags:

Classement