Accédez directement au site compétition

USMH : Laïb promet 3 salaires avant le NAHD

Les joueurs harrachis, qui n’ont pas perçu leur salaire depuis plusieurs mois, ont été rassurés par Mohamed Laïb.

 

Le président du directoire s'est déplacé hier matin au stade de Semmar pour déjeuner spécialement avec ses joueurs. En marge de ce déjeuner avec l’ensemble de l’effectif, il s’est réuni avec quelques-uns ; il leur a  promis de les régulariser et de leur verser trois salaires début avril, soit juste après le derby face au Paradou. Un geste qui a vraiment plu aux camarades de Khelili. «Les caisses du club seront renflouées par l’argent des sponsors et des droits de la retransmission ; vous allez recevoir une partie de votre dû juste à la reprise des entraînements, soit après le prochain match face au PAC. Trois mensualités seront versées dans vos comptes», a promis le président du directoire aux joueurs avec lesquels il s’est réuni à la fin de la séance d’entraînement.

 

Il a rassuré Benhocine, M. Kherbache et Medane

Comme nous l’avons révélé sur nos colonnes, les joueurs harrachis ont perçu deux salaires après le match face au MCO pour le compte de la 21e journée. En plus des quatre nouveaux éléments recrutés au mercato hivernal, en l’occurrence Younès, I. Kherbache, Belhani et Bougueroua qui n’ont pas été concernés par la régularisation des salaires, trois autres joueurs n’ont pas perçu leur dû : il s’agit de Benhocine, M. Kherbache et Medane. Mohamed Laïb, lors de son déplacement hier à Semmar, s’est réuni avec ces trois derniers et leur a promis de se rendre à la banque dimanche prochain pour régler le problème. 

 

Il insiste sur la victoire face au PAC

A l’approche du match face au Paradou, pour le compte de la 24e journée de Ligue 1 Mobilis, Mohamed Laïb n’a pas hésité à exiger les trois points de cette rencontre en disant à quelques joueurs de son effectif : «Vous avez un match très important à jouer face au PAC, la victoire est impérative dans ce derby. Je ne suis pas en train de vous mettre la pression, mais on est condamnés à gagner ce match, on est toujours dans la zone rouge et il faut redoubler d’effort pour enregistrer de bons résultats et sauver le club de la relégation. Seuls les trois points comptent face au PAC», leur a-t-il déclaré.

  1. H.

 

Les Harrachis retroussent leurs manches

Après trois journées de repos, les Jaune et Noir ont repris les entraînements mardi après-midi, dans une bonne ambiance, malgré la dernière défaite concédée en déplacement face à l'USMB. Après la séance de reprise, les camarades de Daoud se sont entraînés hier matin sur la même pelouse ; ils se consacrent à la préparation de leur prochain derby face au PAC prévu le 30 ou le 31 de ce mois au stade du 1er-Novembre de Mohammadia. A peine remis de leur déception que les camarades de Kherbache sont passés aux choses sérieuses avec un programme très étudié par le driver harrachi. Le staff, qui est conscient de l'importance du match qui opposera son équipe à l'équipe du Paradou, veut réunir toutes les conditions pour se racheter et s'offrir les trois points pour rester dans la course au maintien.

 

Abbès exige plus d’efforts

En attendant donc cette confrontation face aux Pacistes, le staff technique aura encore 9 jours devant lui pour préparer cette empoignade. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a un peu accentué la cadence en exigeant de ses joueurs plus d'efforts et de concentration et en faisant tout pour corriger les lacunes dont ils souffrent encore durant cette trêve. Il faut dire que les joueurs ont commencé déjà à oublier le dernier revers et sont en train de travailler d'arrache-pied, eux qui sont décidés à faire tout leur possible pour se surpasser.

  1. H.

 

Une sixte au menu des joueurs

Pour cette seconde séance de la semaine, Aziz Abbès est rentré dans le vif du sujet. Il n'a pas voulu encore perdre du temps afin de permettre à ses capés une meilleure préparation durant la trêve. Les camarades de Farid Daoud ont effectué quelques tours de piste suivis d’exercices d'échauffement. Par la suite, les Jaune et Noir ont été soumis à des exercices physiques avant de boucler par une sixte.

 

Debbari et Bougueroua, les seuls absents

A la séance d’entraînement d’hier matin au complexe sportif de Cosider à Semmar, la majorité de l’effectif était là. Seuls deux joueurs ont brillé par leur absence ; il s’agit de l’arrière-droit Abdelhak Debbari, qui est suspendu pour le prochain match face au PAC, et de l’attaquant Adel Bougueroua, victime d’une blessure à la cheville et qui ne sera pas concerné par le prochain derby face au Paradou.

  1. H.

 

Tours de piste pour Khelili

Le défenseur axial Sofiane Khelili n’a pas encore réintégré le groupe. Ce joueur, qui souffrait d’une élongation à la cuisse, s’est contenté hier des tours de piste et des exercices d’étirement avant de rejoindre le vestiaire. Khelili suit à la lettre le programme que lui a tracé le staff médical ; il devra réintégrer le groupe dimanche prochain.

 

Il sera ménagé face à l’OM

Le solide défenseur des Jaune et Noir, qui a beaucoup manqué à son équipe lors du précèdent match face à l’USMB, sera ménagé pour le match amical prévu ce vendredi face à l’Olympique Médéa. Contacté par nos soins, l’ancien joueur de la JSK nous confirme l’information. «Effectivement, je me contente de travailler en solo jusqu’à la semaine prochaine. Je ne serai pas du voyage à Médéa pour le match amical. Je ne veux pas prendre de risques de jouer cette rencontre», nous a-t-il déclaré.

  1. H.

 

Nemdil : «Les matchs restants sont à caractère de coupe»

 

Vous avez repris les entraînements ; comment ça s’est passé ?

Le plus normalement du monde, les dirigeants ont fait en sorte qu’on reprenne les entraînements du côté de Semmar. Donc, ça s’est passé dans le calme. Les joueurs sont tous mobilisés pour remonter la pente après la dernière contre-performance enregistrée à Blida.

 

Justement, parlez-nous de cette défaite face à l’USMB…

C’était un match difficile où l’USMB a profité de deux erreurs défensives pour inscrire les deux buts. Après la victoire face à la JSK, on était motivé d’enchaîner un second succès, mais malheureusement, on n’a pas réussi à revenir avec un bon résultat. Nous avons tourné la page de l’USMB et on doit tenter de quitter cette zone rouge où nous sommes. Le seul moyen pour sauver le club est de gagner le maximum de matchs. Il nous reste sept matchs à caractère de coupe. On a plus droit à l’erreur, on doit rester concentrés surtout sur notre prochain match.

 

Comment voyez-vous le prochain match ?

Ce sera difficile face au PAC. On va affronter une jeune équipe qui pratique du beau football. On n’a vraiment pas droit à l’erreur lors de cette rencontre. Plus aucune défaite n’est permise. On pense déjà à cette rencontre, on restera concentrés et on doit profiter de l’arrêt du championnat pour corriger nos lacunes. Paradou est une équipe qui joue pour une place sur le podium et qui ne va rien laisser passer ; donc ce sera à nous d’être dans notre meilleur jour et de tenter d’arracher les trois points pour sortir de cette zone rouge.

 

Comment gérez-vous la pression ?

On essaye de faire avec. Après la victoire face à la JSK, le moral était à un bon niveau, mais là, nous sommes retournés à la case départ après la défaite concédée face à l’USMB. C’est une défaite qui nous a fait mal, à nous et à nos supporters qui ne s’attendaient à cet échec. Donc, la pression est bien là, mais on essaye de l’exploiter à notre avantage en redoublant d’effort aux entraînements.

  1. H.
Tags:

Classement