Accédez directement au site compétition

Ligue 1 : Risque-t-on l’arrêt du championnat ?

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, préside aujourd’hui une réunion du Conseil des ministres.

En ces moments de doute et de rumeurs concernant l’avenir du championnat de Ligue 1, cette information a donné libre cours aux plus folles rumeurs. Il faut dire que tout au long de la journée d’hier, des sites d’informations et des pages sur Facebook ont traité l’information chacun avec sa touche personnelle. La plupart ont évoqué la possible interruption du championnat, d’autant que la fin de ce dernier ne cesse de susciter la polémique. Même si la LFP a annoncé la fin de l’exercice le 23 du mois courant, il n’en demeure pas moins qu’on réfléchit à de possibles solutions permettant une fin prématurée de ce lourd fardeau qu’est devenu cet exercice 2020-2021. L'ordre du jour de cette réunion du CDM prévoit  entre autres, « un exposé du Premier ministre portant mesures d'aménagement des mesures sanitaires relatives au système de prévention contre la propagation du Covid-19 ». Cela interpelle les responsables du football national qui auront une oreille du côté de cette réunion, car même si le football n’a pas, pour le moment, été derrière une situation de chaos, le gouvernement pourrait décider de tout fermer et toucher les infrastructures sportives, comme ce fut le cas un certain 16 mars 2020. Cela reste peu envisageable, mais à la FAF, on n’écarte aucune possibilité.

En tout cas, du côté des clubs, on ne veut pas entendre parler d’une telle décision, notamment pour les teams qui sont en course pour le titre de champion. Cela nous rappelle la grosse polémique de l’an dernier lorsque le duo CRB-ESS était déjà là à se batailler autour de cette première place, avant que la décision du BF ne vienne briser l’espoir des Sétifiens qui revenaient très fort. Actuellement, on assiste quasiment à la même situation avec seulement plus de doute pour les gars des Hauts Plateaux et une course-poursuite féroce entre la JSS et l’USMA, qui veut encore y croire. Sur le plan organisationnel, à la FAF, une telle décision réglerait de gros soucis, notamment celui de la liste des 4 représentants aux compétitions continentales. Mais au sein du BF, les avis sont partagés. Il existe, en effet, des partisans de la continuité d’un championnat qui ira jusqu’au bout, à savoir jusqu’au 23 août, en attendant le BF de jeudi passé, car rien ne sera décidé sans l’aval de ce dernier et de la commission médicale, capable de réaménager les mesures sanitaires, pour permettre au championnat de se jouer et à la concurrence de s’allumer.

  1. M. A.

 

 

 

Tags:

Classement