Accédez directement au site compétition

EN : Belaïli, l’arme fatale sera présente à Marakech

On en parle pas beaucoup, mais l’apport d’Youcef Belaïli dans le jeu de l’EN est indéniable.

L’enfant d’Oran a continué à éblouir les fans des Verts, Youcef a atteint jeudi soir sa 11e passe décisive lors des 5 dernières rencontres de l’EN, ce qui le place au-dessus de tout le monde. Belaïli qui a reçu un coup à la cheville contre Djibouti a fait peur à ses fans, et à ceux de l’EN mais finalement, il y avait plus de peur que de mal, le joueur s’est même entraîné vendredi soir avec ses équipiers au CTN, prenant part à une longue partie de tennis-ballon avec les Mahrez, Bounedjah, Bensebaïni qui ont bénéficié d’un après-midi détente au lendemain de leur récital contre Djibouti. Hier aussi, Belaïli a pris part à l’entraînement lorsque Belmadi a entamé la mise en place tactique, une des deux séances décisives qui restent à l’EN avant le déplacement de demain vers Marrakech.

 

«On espère la même réussite contre le Burkina»

Dans une déclaration à la télévision nationale, l’ailier gauche des Verts Youcef Belaïli s’est félicité de la large victoire décrochée contre Djibouti.

Belaïli estime que l’équipe ne doit pas quitter des yeux leur objectif : «Dieu merci, on a réalisé un match plein, notre objectif c’est d’aller à la Coupe du monde, on a marqué 8 buts, notre souhait c’est de refaire ce coup et avoir autant de réussite contre le Burkina», a-t-il déclaré.

 

 

 

 

 

Le match de Marrakech sans couverture médiatique

La Fédération marocaine de football en collaboration avec son homologue du Burkina Faso qui organise le match de ce mardi a pris la décision de faire jouer le match contre l’Algérie sans couverture médiatique. Cette décision privera donc les journalistes algériens quelle que soit leur provenance de la couverture du match, cela devrait mobiliser la FAF appelée à assurer la couverture de ce déplacement.

Media sans

 

 

L’arbitre de Burkina Faso-Algérie a un antécédent contre les Mouloudéns

Et si Joshua décidait de se venger ce mardi ?

La Confédération africaine de football a désigné le Botswanais Bondo Joshua, aidé par ses deux assistants Souru Phatsoane (Lesotho) et Mathew Kanyanga (Namibie) pour le match qui opposera le Burkina Faso aux Fennecs ce mardi à Marrakech. Cet arbitre présente un antécédent avec le football algérien, puisque c’est lui qui a arbitré le fameux match du MCA en quart de finale de la C1 a Casa contre le Wydad, il avait irrité les Mouloudéens au point où il a été malmené par les coéquipiers du gardien Boutaga, ce dernier a même été expulsé, avant d’être sanctionnés par la CAF lui et Belkheir.

Une dent contre les Algériens ?

Les Mouloudéens avaient reproché à cet arbitre, déjà décrié par les Egyptiens et même ailleurs en Afrique, d’avoir avantagé les Marocains, il aurait des liaisons avec ces derniers, et le déroulement du match des Verts sur le sol du même pays ne peut que faire craindre le pire. Joshua peut-il se venger des Algériens ce mardi ? On ne le sait pas, mais ce qui est sûr c’est que Belmadi a lancé un appel lors de l’avant-dernière conférence de presse demandant à la FAF de prendre ses précautions, tout en rappelant qu’ils ne doivent pas verser dans la paranoïa excessive, avant d’en rajouter une couche jeudi lorsqu’il a laissé croire que le carton reçu par Benlamri n’était pas innocent, les Verts sont avertis, il faut faire attention.

S.M.A 

 

 

 

 

Classement