Accédez directement au site compétition

EN : Le même onze, une autre mentalité

Jour d’examen pour les Verts, l’EN croisera le fer ce soir avec la formation nigérienne, une équipe assez accrocheuse capable du meilleur comme du pire.

Le souhait des fans de l’EN, c’est de voir le Niger montrer le visage de la 2e mi-temps vendredi passé à Blida, celui qui a permis aux Verts de marquer 5 buts en faisant plaisir à leurs supporters, avec comme cerise sur le gâteau, un 6e but de toute beauté, concluant une action d’écoles, il faut dire que l’EN a soufflé le chaud durant cette seconde période grâce à des changements qui ont radicalement changé le cours du jeu, mais cela ne veut nullement dire que le onze de départ ne va pas être reconduit ce soir à Niamey. En effet, les belles choses montrées par le Niger peuvent laisser croire que Belmadi va chambouler son onze, mais le seul changement qui devrait être opéré est celui du schéma, ce dernier devrait passer d’une 4-2-3-1 à Blida à un 4-1-4-1 ce soir, avec très probablement le repositionnement de Soso Feghouli vers son poste de milieu droit. Aligné dans l’animation vendredi passé, le joueur de Galatasaray devrait reprendre son rôle de relais sur le côté droit, il va épauler la sentinelle au même titre que Bennacer sur l’autre côté, en résumé, Feghouli et probablement Zerrouki seront utilisés pour changer le schéma, alors que le onze ne devrait pas être chamboulé, puisque les Mbolhi, Atal, Farès, Mandi et même Bedrane sont attendus titulaires en défense, certes Benlamri a repris le travail petit à petit, après une blessure musculaire, mais il n’est pas totalement prêt pour ce combat, il devrait être remplaçant. La chaleur dans laquelle va se jouer ce match va fatiguer les joueurs, les Verts vont donc tout faire pour garder le cuir, et c’est au milieu que cela va se faire, en sentinelle Zerrouki semble avoir gagné des points, mais les conditions climatiques peuvent jouer un rôle déterminant, si le jeune pensionnaire du championnat hollandais est reconduit, il aura le soutien de Feghouli (ou Boudaoui) et Bennacer, juste derrière Mahrez et Belaïli. L’attaquant de City, qui est passé à côté de son match à Marrakech aura la lourde tâche de briller et porter la sélection vers ce succès recherché depuis 2 ans à l’extérieur, et ce en marquant, ou en offrant un but à Bounedjah, l’attaquant d’Al Sadd a de fortes chances de bénéficier d’une nouvelle chance, même si Slimani a le vent en poupe en cette période de l’année. En somme, Belmadi ne risque pas de brusquer son onze, mais l’équipe abordera le match avec une autre mentalité, dans un autre schéma plus adapté au combat attendu sur une pelouse praticable mais sèche, tout sera mis en œuvre pour revenir avec les trois points qui permettront à l’Algérie de retrouver la tête du classement de son groupe, accaparée hier par le Burkina.

S.M.A

 

Classement FIFA

Voilà pourquoi il faut gagner

La victoire du Burkina Faso hier contre Djibouti a permis aux Etalons de prendre la tête du groupe de l’EN, ce qui met la pression sur les Verts. L’EN doit aussi se mettre la pression pour gagner, car du côté du classement, les Marocains 4es avant cette fenêtre ont profité de leurs deux matches contre la Guinée Bissau pour prendre la 3e place, ils ont virtuellement pris la 3e place avec 1506,33 points alors que l’EN a atteint vendredi passé les 1503,91, une victoire lui permettra de reprendre sa place, le nul risque de leur faire perdre des points, les Tunisiens ont connu cette mésaventure à cause du nul contre la Mauritanie qui leur a fait perdre 7,13 points !

S.M.A

 

Classement