Accédez directement au site compétition

Niger 0 - Algérie 4 : Facile victoire de l’EN

 

En lutte pour la 1re place du groupe A avec le Burkina Faso, qui a occupé la 1re place en l’espace de 24 heures après sa victoire, la veille, face à Djibouti, l’EN s’est imposée hier à Niamey (0/4).

Un large succès qui dissipe tous les doutes sur la forme actuelle de la troupe à Djamel Belmadi, avant la grande explication le mois prochain avec le rival burkinabé. Comme on le pressentait avant la rencontre, il a suffi à l’EN de marquer le premier but du match pour qu’elle déroule après en étouffant une sélection du Niger, qui n’a pas pesé en dépit de la volonté déployée par ses joueurs qui entamèrent la rencontre avec la ferme intention de bousculer les Verts.

Mahrez remet ça

Le scénario du match d’hier ressemblait étrangement à celui de l’aller à Blida, avec une entame de match nettement en faveur du Niger qui tentera de marquer. Comme à Mustapha-Tchaker , la réaction algérienne viendra du pied gauche de Ryad Mahrez qui conclura un excellent travail du duo Belaili-Bounedjah (20’). C’est le scénario idéal pour notre sélection nationale pour bien gérer la suite de la rencontre. Le 2e but d’Aissa Mandi illustre bien la domination algérienne, car dans le poste où il évolue (défenseur axial), il ne se serait jamais hasardé jusqu’à la surface adverse et se permettre le luxe de marquer d’un tir bien placé à l’entrée de la surface. En dépit de la mauvaise qualité de la pelouse, les Verts ont gardé leur principale vertu qui repose sur un jeu collectif assez fluide qui mit l’adversaire en difficulté. D’ailleurs, une seule action dangereuse était à l’actif des Nigériens, comme hasard, au tout début de la seconde mi-temps lorsque Adebayor obligera Rais M’Bolhi à faire étalage de toute sa classe en détournant le ballon qui prenait le chemin des filets en corner. Piqués, les Verts réagiront aussitôt après par l’infatigable Ismail Bennacer (47’). Au départ de cette action, le génial Youssef Belaili et Sofiane Feghouli qui, en passeur décisif galvanisé par cet avantage, corseront l’addition par Baghdad Bounedjah (54’), bien servi par Ryad Mahrez en mettant définitivement à genoux les Nigériens. Ces derniers, de crainte de prendre d’autres buts, finiront par abdiquer. A l’opposé, bien au contraire, l’EN avait maintes fois l’occasion d’ajouter d’autres buts. D’abord par le néo-capé Mohamed-Amine Ammoura (70’, 91’). Même l’expérimenté Mahrez avait à deux reprises l’occasion d’ajouter des buts. Dans le temps additionnel, l’EN avait investi la surface adverse et les Nigériens n’ont fait que limiter les dégâts. Au final, ils s’en tirent bien avec ce 4 à 0. Chapeau bas, les Verts !

  1. S.

 

Stade du Général Seyni-Kountché, Niamey

 

Buts : Mahrez (20’), Mandi (33’), Bennacer (47’), Bounedjah (54’)

 

Niger

Kassaly

Oumarou

Lyboly

Garba, Moussa (Sabo 54’)

Adamou

Diabaté

Moumouni

Adebayor

Sosah (Moutari 79’)

El Fazaz (Darankoum 68’)

Ent. : Cavalli

 

Algérie :

M’Bolhi

Atal (Benayada 46’)

Farès

Bedrane

Mandi

Zerrouki (Boudaoui 68’)

Bennacer (Zorgane 67’)

Mahrez

Bounedjah (Ammoura 59’)

Belaili

Slimani (Feghouli 46’)    

Ent. : Belmadi

 

Temps chaud, pelouse à la limite du praticable, arbitrage de M. Aissa Sey (Sénégal), assisté de MM. Cheikh Touré et Nouh Bangoura, 4e arbitre M. Diouf Adalbart (Sénégal).

 

Avertis :

Niger : Oumarou(81’)

Algérie : Atal (45’), Farès (61’)

 

Record d’invincibilité

L’Algérie bat la France et égale l’Argentine

La sélection algérienne est en train de battre tous les records après son facile succès à Niamey ce mardi. Et de 31 ! Du coup, les Algériens dépassent la France et sa série de 30 matches sans défaite, et égale l’Argentine. La prochaine sortie contre Djibouti sera l’occasion pour l’EN de dépasser l’Argentine et de se rapprocher de l’Italie (37 matches sans défaite), qui s’est arrêtée la semaine dernière après la défaite contre l’Espagne.

 

34 buts en 2021, l’autre record

Décidément, rien n’arrête cette sélection algérienne qui bat tous les records. En 2021, les Verts ont inscrit 34 buts, soit un record sur une année civile. Et c’est loin d’être fini, car les hommes de Djamel Belmadi sont déterminés à battre tous les records afin de marquer l’histoire pour  l’éternité.

 

  1. S.

 

Classement