Accédez directement au site compétition

EN : Belaïli au-dessus de tous !

S’il y a un joueur qui a ébloui les amoureux de la sélection et tous ceux qui ont suivi le match hier, c’est bien l’ailier gauche de l’EN Youcef Belaïli.

 

‘’Belaïli el 3acher’’ qui a eu la mauvaise surprise vendredi passé d’être relégué sur le banc a débuté cette fois le match, et le moins que l’on puisse dire de sa prestation, c’est qu’elle fut magnifique, il faut dire que l’enfant d’Oran paraissait surexcité, très remonté après l’épisode de vendredi passé, il avait à cœur de prouver à son entraineur qu’il s’était trompé en lui choisissant Benrahma, car ce dernier, et malgré son bon match, n’a pas eu la connexion que Belmadi espérait avec Bounedjah, les observateurs trouvent d’ailleurs que séparer l’ancien duo du RCG Oran est une erreur gravissime que Belmadi a commise mais qu’il ne va sûrement pas refaire à l’avenir. Sur le premier but, on a tous vu comment le duo a réagi, Belaïli qui trouve son complice dans la profondeur, ce dernier qui remise sur Mahrez, le Mancunien débloque la situation, la suite n’a pas été moins bonne pour Youcef après la sortie de Bounedjah sur blessure, d’ailleurs ce contretemps a permis à Mahrez et Belaïli de jouer un peu plus l’un proche de l’autre, ce qui a donné naissance à une complicité exemplaire, des une-deux et des échanges qui ont fait plaisir au public de l’EN, Mahrez aurait pu marquer sur l’un d’eux, mais son ballon est passé à côté, Belaïli qui avait à cœur de marquer lui aussi dans ce match a tenté sa chance, mais il avait moins de réussite que ses coéquipiers en attaque. En résumé, Belaïli a été à la hauteur des espérances de son entraîneur, en brillant en aller et retour contre les Nigériens, il a rempli convenablement sa mission, dans la continuité de son dernier match avec le Qatar SC et son doublé qui augurait déjà de belles choses, ça sera l’une des cartes importantes à jouer contre le Burkina le mois prochain lors du choc de la 6e journée, mais aussi au Cameroun lors de la CAN.

S.M.A

 

 

 

Mandi marque son 3e but avec les Verts

Aissa Mandi a marqué hier le but du 2-0 des Verts contre le Niger, c’est son premier but dans ces éliminatoires de la Coupe du monde, et le 3e en tout depuis ses débuts en sélection. Mandi a donc brisé une série de 2 buts marqués le 29 mars, le premier contre l’Ethiopie à Addis Abeba un 29 mars 2016 pour le compte des éliminatoires de la CAN, avant de récidiver le 29 mars 2021 pour le compte des éliminatoires de la prochaine CAN contre le Botswana, le but d’hier est donc son 3e depuis son arrivée chez les Verts en 2014.

 

Classement