Ligue 2

JSMS 0 – JSMB 2 : La victoire de l'espoir

JSMS 0 – JSMB 2

Stade du 20-Août-1955, Skikda

Buts :
JSMB : Yaya (21’), Zeghli (22’)

 

JSMS

Laouar

Dehamechi

Yahia

Bougariche

Lamri

Remita

Rahmani

Boumediene

Ali Guechi

Bouafer

Benierbah.

Ent. : Zetout

 

JSMB

Mekreche

Benmansour

Allali

Boumeziane

Zamoum A.

Benamara

Chihati

Saidoune

Zamoum W.

Yay

Nabti

Ent. : Cherdoud

 

Temps pluvieux ; faible affluence ; arbitrage de M. Saidi, assisté par MM. Hadj Said et Miraoui

 

La victoire de l'espoir

Etant dans l'obligation de s'imposer afin de garder toutes leurs chances de rester en Ligue 2, les gars de Yemma Gouraya n'ont pas tremblé lors de leur déplacement à Skikda pour affronter les V noirs. Cherdoud a abordé ce match avec l'ambition de ne pas retomber dans les erreurs commises deux semaines plus tôt lors de la réception du MOC. L’entraîneur des Vert et Rouge a mis en place un dispositif résolument porté vers l’offensive. Les gars de la capitale des Hammadites ont eu quelques opportunités dès l’entame de la rencontre, mais sans toutefois réussir à les concrétiser. On jouait la 21’ quand Yaya, bien placé, réussit à tromper la vigilance du gardien Laouar qui s’incline ; le buteur de la JSMB marque son 6e but de la saison. Les joueurs de la JSMS tenteront de réagir, mais les défenseurs bejaouis étaient vigilants. La première mi-temps s’achève sur le score de 1 but à 0 en faveur des visiteurs. A la reprise, les jeunes Skikdis ont tenté de porter le danger dans le camp de la JSMB, mais les gars de Yemma Gouraya réussiront à préserver le score. Avec les changements opérés, nous avons assisté plutôt à une prise de risque par les joueurs de la JSMB, qui réussiront à inscrire le second but et se mettre définitivement à l’abri. Zeghli, qui venait d’effectuer son entrée, portera le score à 2 buts à 0. La partie se termine finalement sur cette éclatante victoire de la JSMB qui entretient l’espoir de se maintenir en Ligue 2, la saison prochaine.

  1. D.

 

JSMS – JSMB à 14h30 : Les Vert et Rouge jouent leur saison à Skikda

Le stade du 20-Août-1955 de Skikda sera le théâtre cet après-midi d’une rencontre d’une grande importance pour les deux équipes qui vont s’affronter. La formation locale de la JSM Skikda, qui a 37 points au compteur, aura besoin d’un seul point afin de s’assurer d’évoluer la saison prochaine en Ligue 2. En face, la JSMB jouera ses chances jusqu’au bout, sachant que le club de la capitale des Hammadites est loin derrière. Il se doit donc de réaliser un sans-faute pour espérer se maintenir. La rencontre de ce samedi après-midi s’annonce très disputée entre deux équipes qui ne comptent rien lâcher. La JSM Béjaia abordera ce match très amoindrie sur le plan mental après notamment le match nul concédé à domicile face à un concurrent direct, il y a deux semaines, mais aussi au niveau de l’effectif qui accuse le coup physiquement. Cherdoud a néanmoins énormément parlé à ses hommes afin de les booster et les aider à se surpasser. Les V noirs de leur côté joueront le match à fond afin d’être à l’abri tout en évitant de se mettre en difficulté à la fin de saison.

Retour d’Idir et Moussaceb

Après avoir boudé l’équipe durant quelques semaines, Idir Mehdi et Moussaceb Louanas ont repris les entraînements. En effet, une partie des joueurs, notamment ceux issus de la formation bougiote à l’image de Hachemi, Boubalou, Guenana, Aissat et les autres, ont décidé d’entrer en grève afin de protester contre leur situation financière. Une situation qui s’est aggravée suite au manque de communication entre la direction et les joueurs. Ces éléments ont décidé de boycotter les entraînements, ce qui a certainement eu des répercussions négatives sur le rendement global de l’équipe. Certains joueurs étaient des titulaires à part entière et le coach Cherdoud comptait beaucoup sur eux. Nous avons constaté le retour de ces deux éléments, alors que les autres n’ont pas encore donné de signe de vie.

  1. D.

 

Saidi au sifflet

  1. Saidi a été désignépour arbitrer la rencontre qui opposera ce samedi après-midi la JSM Skikda à la JSM Béjaia. Il sera assisté par MM. Hadj Said et Miraoui, et du 4e arbitre M. Hafi Rassou.
  2. D.

MOB – ASAM à 14h30 : Les Crabes ne parlent que de la victoire

Le Mouloudia de Béjaia recevra cet après-midi l’AS Ain M’lila au stade de l’Unité maghrébine, dans le cadre de la 28e journée du championnat de Ligue 2. Après deux semaines de trêve, le championnat de Ligue 2 reprendra ses droits avec la réception de l’ASAM. Une rencontre importante pour les Vert et Noir qui doivent s’imposer pour croire à leur possible maintien. Rouha et ses assistants ont insisté sur l’importance de rester concentrés et de ne pas céder à la panique, sachant que l’effectif en place est composé en grande partie de jeunes joueurs. Certains éléments risquent de perdre leurs moyens par rapport au caractère de cette rencontre. Le MO Béjaia jouera sa saison lors de cette rencontre en recevant l’ASAM qui ne viendra pas à Béjaia dans la peau de la victime, puisque Karouf et ses hommes connaissent très bien cette équipe bougiote. Les joueurs de la formation kabyle doivent sortir le grand jeu s’ils veulent empocher les 3 points et rester dans la course au maintien.

  1. D.

 

Bouceta au sifflet

La Commission fédérale de l’arbitre a désigné M. Bouceta arbitre directeur pour la rencontre qui mettra aux prises le Mouloudia de Béjaia avec l’AS Ain M’lila. Il sera assisté par MM. Asklou et Flidja, et du 4e arbitre M. Ghouas.

  1. D.

JSMB : Gagner à Skikda pour entretenir l’espoir

Après le match nul concédé samedi dernier au stade de l’Unité maghrébine de Béjaia face au MO Constantine, la déception s’est fait ressentir davantage du côté de la capitale des Hammadites. Toutefois, après avoir repris le chemin du travail mardi après-midi, les Béjaouis se sont remis dans le bain afin de préparer un autre rendez-vous important dans la course au maintien. Alors que certains estiment que la mission des hommes de Cherdoud est quasi impossible, les plus optimistes continuent à croire en la bonne étoile du doyen des clubs kabyles. Il est vrai que si la JSM Béjaia réalise un sans-faute dans ses trois dernières rencontres du championnat, elle aura quand même un tout petit espoir de rester en Ligue 2. Toutefois, la mission s’annonce difficile d’autant plus que le déplacement à Skikda s’annonce périlleux. La formation de la JSMS n’étant pas encore à l’abri, les joueurs vont tout mettre en œuvre pour assurer le maintien lors de cette rencontre de la 28e journée. C’est dans ce sens que les joueurs de la JSMB doivent prendre conscience de l’importance des points de cette rencontre. Ils doivent vite se remettre en selle s’ils veulent sauver leur club de la relégation. Le mot d’ordre de la formation bougiote est clair, à savoir prendre les trois points lors de ce déplacement pour espérer un possible maintien en fin de saison.

 

Les joueurs devant le fait accompli

La pression est sur les épaules des joueurs de la JSM Béjaia. Ces derniers, qui ont raté une belle opportunité de se rapprocher un peu plus du maintien, doivent fournir plus d’efforts afin de s’accrocher au bon wagon. Etant les véritables acteurs sur le terrain, le staff technique, notamment l’entraîneur Cherdoud, est appelé à donner les outils nécessaires aux joueurs pour se surpasser. Le coach de la JSM Béjaia qui, depuis son retour, tente de faire avec les moyens du bord, va puiser de la réserve des jeunes afin de présenter une équipe capable de battre la JSMS sur la pelouse du 20-Août-1955.

 

Trouver la bonne formule

Le prochain adversaire de la JSM Béjaia en championnat dispose d’un effectif riche et de qualité. Cherdoud va devoir ainsi trouver la bonne formule afin d’en venir à bout. Dans ce sens, il s’est attelé depuis mardi à travailler la meilleure formule pour mettre en échec la JSMS qui, elle aussi, fera tout pour  assurer son maintien de manière définitive. La mission s’annonce par ailleurs périlleuse pour les Béjaouis qui doivent fournir beaucoup d’efforts et surtout prendre les 3 points pour espérer leur maintien.

  1. D.

 

MOB : Les Béjaouis visent la victoire face à l’ASAM

Avec 32 points au compteur, les Vert et Noir veulent davantage, à commencer par la réception de l’AS Ain M’lila ce samedi, dans le cadre de la 28e journée du championnat de Ligue 2. Les hommes de l’entraîneur Rouha, qui sont revenus de leur déplacement à Lakhdaria avec un large succès, veulent enchaîner les victoires en recevant l’ASAM, qui ne viendra pas dans la peau de victime. Après avoir longtemps cherché à renouer avec le succès, les camarades de Hamza Ayad veulent maintenir cette dynamique de bons résultats. La formation de Yemma Gouraya aura néanmoins, depuis le début de la saison, affiché quelques difficultés lors des rencontres disputées à domicile. Pour cela, il faudrait adopter une autre attitude si les joueurs veulent atteindre la barre des 35 points. Le coach Rouha et ses assistants vont concentrer leur travail sur les difficultés rencontrées. Il est évident que le MO Béjaia est très fragile sur le plan mental. Les rares joueurs d’expérience dont dispose l’effectif doivent jouer un rôle important dans ce genre de match qui risque d’être disputé. 

  1. D.

MOB: La dernière ligne droite pour les Vert et Noir

Le Mouloudia de Béjaia affrontera samedi prochain l’AS Ain M’lila, un match d’une grande importance dans la course au maintien. Les Vert et Noir, qui se sont imposés il y a une dizaine de jours hors de leurs bases, vont tenter de maintenir la dynamique des bons résultats en retrouvant le chemin des victoires à domicile. Il faut dire que les camarades du capitaine Hamza Ayad sont incapables, depuis plusieurs journées, de s’imposer à domicile. Les hommes de l’entraîneur Rouha Allaoua ont affiché une grosse fébrilité sur la pelouse de l’Unité maghrébine. Une situation qu’il va falloir remédier pour permettre au Mouloudia de Béjaia de se maintenir en Ligue 2. Avec 32 points au compteur, le MOB va devoir essayer de faire le plein à domicile pour rester au contact des équipes qui jouent le maintien. Le moindre faux pas à domicile sera synonyme de situation difficile quant au maintien. Les joueurs doivent se surpasser sur le terrain pour s’imposer face à l’ASAM qui a en son sein des éléments d’expérience, contrairement aux Bougiotes qui sont de jeunes éléments quasiment inexpérimentés. Les Vert et Noir entrent ainsi dans la dernière ligne droite afin de préparer la rencontre de samedi prochain dans le cadre de la 28e journée du championnat de Ligue 2.

 

Rouha prépare ses joueurs

La pression sera sur les épaules des joueurs du MO Béjaia. Ils vont devoir se donner à fond afin de venir à bout de l’ASAM, qui, même s’il a atteint son objectif de maintien, jouera ses matchs à fond. Pour le coach du MOB Rouha Allaoua, la rencontre de ce samedi est importante et les points pèseront beaucoup dans la course au maintien. Le jeune entraîneur du MOB, auquel la direction a fait confiance pour mener le club en cette fin de saison, va devoir trouver les bons moments pour permettre à ses poulains d’aborder la rencontre avec un état d’esprit irréprochable. Les camarades du portier Bellalem vont devoir fournir beaucoup d’efforts durant ces quelques jours nous séparant de cette rencontre afin de revoir surtout les choses qui n’ont pas bien fonctionné précédemment. Il faut dire que le MOB souffre lors de ses matchs à domicile tout en enchaînant les contre-performances. Il va falloir désormais afficher un niveau supérieur aux précédentes rencontres.

 

Se méfier de l’ASAM

Du côté de la capitale des Hammadites, on se méfie énormément des capacités de l’ASAM qui a en son sein des joueurs d’expérience à l’image de Meftah ou bien Boulaouidat. Les membres du staff technique savent que la formation d’Ain M’lila viendra jouer le tout pour le tout. Les Rouge et Noir, qui ont déjà assuré leur maintien dans ce championnat, vont jouer le coup à fond, comme ils le font depuis quelques journées déjà. Rouha avait d’ailleurs bien mis en garde ses joueurs contre toute forme de relâchement. Les M’lilis vont venir à Béjaia avec l’idée de frapper un grand coup. Hamza et ses camarades sont déjà prévenus pour tout mettre en œuvre afin de ne pas laisser la place au doute. Ils doivent prendre cette sortie à domicile très au sérieux pour espérer évoluer la saison prochaine en Ligue 2.

  1. D.

JSMB : Battre à tout prix la JSMS

La JSM Béjaia se déplacera ce samedi à Skikda pour affronter la JSMS ; une rencontre importante pour les gars de Yemma Gouraya. Après avoir échoué à domicile face au Mouloudia de Constantine, il y a deux semaines, les hommes de Cherdoud doivent se remettre au travail pour réaliser le meilleur résultat possible face à Skikda. Les camarades de l’attaquant Zamoum Walid, qui sont lancés dans la course au maintien, n’ont plus le choix : ils doivent s’imposer dans les trois dernières rencontres s’ils veulent se maintenir en Ligue 2. Le coach, qui avait exprimé sa déception à la fin du match face au MOC, avait appelé ses joueurs à faire preuve d’humilité et de se remettre au travail pour se racheter et sauver les meubles. Cette fin de saison s’annonce difficile pour les Bougiotes qui ont grillé toutes leurs cartes, ils n’ont plus droit à l’erreur. Les joueurs, qui ont repris le travail hier après-midi, semblent conscients de la nécessité de fournir beaucoup d’efforts afin d’espérer la victoire au bout. Une chose est certaine, la JSM Béjaia doit s’imposer lors des trois dernières sorties en championnat afin d’espérer évoluer la saison prochaine en Ligue 2.

 

Les joueurs jouent leur saison dans ce match

La rencontre de ce samedi face à la JSM Skikda est très importante pour l’avenir du doyen des clubs kabyles. Au sein du club, beaucoup ont déjà abandonné l’espoir de voir la formation bougiote se maintenir en Ligue 2. Néanmoins, parmi les joueurs que nous avons rencontrés, ils sont nombreux à penser que la JSM Béjaia jouera sa saison lors de ce déplacement à Skikda. Cette rencontre de la 28e journée du championnat de Ligue 2 constituera une étape importante dans le processus engagé depuis quelques semaines par les dirigeants du club. Le discours de l’entraîneur avait aussi pour but de préparer les joueurs à tout donner sur le terrain pour prendre les 3 points. Sachant que ses hommes sont touchés sur le plan mental, Cherdoud veut, tout comme les membres du staff technique travailler, remotiver tout le monde pour fournir les efforts nécessaires dans ce sens.

 

Cherdoud est conscient de la difficulté de la mission

Du côté du staff technique, qui doit aussi assumer la responsabilité des derniers résultats, notamment lors du déplacement à Bordj Menaiel et le match nul face au MOC, il essaye de rectifier le tir pour donner un souffle nouveau à un effectif qui accuse le coup. Cherdoud Moufdi, qui a peu d’expérience des situations difficiles, va devoir, lui aussi, se transcender et trouver des solutions afin que son équipe retrouve le chemin des victoires. L’entraîneur principal de la JSM Béjaia sait que la rencontre de ce samedi constituera une étape importante dans la course au maintien.

Reprise hier après-midi

Après avoir bénéficié de quelques jours de repos en raison de la fête de l’Aïd el Fitr, les joueurs ont repris les entraînements hier dans l’après-midi au stade de l’Unité maghrébine afin de préparer le match de samedi face à la JSMS.

  1. D.

 

JSMB : Les joueurs refusent d’abdiquer

JSMB

 

Les joueurs refusent d’abdiquer

Les joueurs de la JSM Béjaia refusent de céder au pessimisme. Après avoir raté une belle opportunité de se relancer dans la course au maintien en cédant 2 précieux points face à un concurrent direct, les hommes de l’entraîneur Cherdoud veulent continuer à croire en leurs chances. C’est le sentiment général qui se dégage auprès de certains joueurs, qui sont très déçus de ne pas avoir été plus adroits devant les buts, d’autant plus que la formation kabyle avait dominé les débats dans ce match qui était à sens unique. En ratant un penalty dans les ultimes instants de la partie, les gars de la capitale des Hammadites ont laissé passer une occasion en or de se rapprocher un peu plus du maintien. Malgré tous les évènements qui se sont produits durant la semaine, les camarades du gardien Mekreche Yahia ne veulent pas abdiquer. Ils se sont remis au travail mardi dernier afin de préparer la prochaine sortie à Skikda. Ils sont conscients qu’il va falloir faire un sans-faute lors des 3 prochaines sorties et espérer un faux pas de leurs concurrents directs, qui sont principalement le Hamra Annaba et le MO Constantine.

 

La mission s’annonce difficile

Avec un moral au plus bas et des chiffres loin d’être favorables, la mission de la formation bougiote ne s’annonce pas facile. Toutefois, le s membres du staff technique se veulent optimistes. Le coach Cherdoud et ses assistants veulent croire jusqu’au bout. Pour cela, ils tentent de remonter le moral aux joueurs dont certains sont en train de perdre le fil. Par ailleurs, il faut dire que pour les éléments les plus expérimentés, tout peut arriver durant cette fin de saison. Il leur suffit de jouer les matchs restant comme des finales tout en espérant un passage à vide des concurrents directs. Dans l’entourage du club, le discours est pratiquement le même ; certains gardent l’espoir quant à la capacité de la JSMB de renverser la vapeur pour s’en sortir, alors que d’autres estiment que leur formation a raté sa chance lors de la dernière sortie à domicile. On peut ainsi dire que les avis sont partagés et que le sort du club sera scellé à l’issue des trois dernières rencontres.

 

Trouver les ressources morales pour aller de l’avant

L’objectif premier pour l’entraîneur Moufdi Cherdoud est de remonter le moral aux joueurs. Il n’est pas évident de travailler avec des joueurs pratiquement démobilisés pour la plupart. Il doit mettre en œuvre une véritable stratégie pour relancer les joueurs et les convaincre que le club a encore une chance de se maintenir. Quelques joueurs que nous avons approchés ont tenu à faire part de leur déception à l’issue du match de samedi dernier, en soulignant que, depuis le début de la phase retour, ils ont fourni beaucoup d’efforts pour sauver la JSMB de la relégation. Beaucoup estiment que les efforts consentis depuis le mois de février dernier vont partir en fumée et qu’il serait dommage que le doyen des clubs kabyles rétrograde de cette façon. Dans ce sens, certains joueurs veulent continuer à croire en les moyens du groupe d’aller chercher des points et de jouer le tout pour le tout lors de cette fin de saison.

  1. D.

 

MOB : Prochaine étape : battre l’ASAM

L’objectif premier des gars de Yemma Gouraya est de s’imposer face à l’AS Ain M’lila, samedi prochain, afin de continuer à exister dans ce championnat de Ligue 2. Les camarades de Sahed Ahcene, qui ont réussi à prendre le meilleur sur l’IBL sur le score de 6 buts à 1, veulent enchaîner les bonnes performances lors de la réception de l’AS Ain M’lila. Rouha Allaoua sait qu’il va falloir sortir le grand jeu cette semaine afin de maintenir un niveau de concentration maximum de ses hommes. Avec la fin du ramadan qui approche et la fête de l’Aid, les joueurs ont tendance à se lâcher, le coach et ses assistants doivent trouver le moyen de les mobiliser pour les pousser à travailler durement afin d’arriver le jour du match en pleine possession de leurs moyens. Les joueurs savent de leur côté à quoi s’attendre et que la tâche ne sera pas aisée en cette fin de saison. Afin de ne pas tomber dans le piège, ils se motivent pour garder leurs chances de maintien.

  1. D.

MOB : Les Vert et Noir ne comptent pas se laisser faire

Le Mouloudia de Béjaia s’est relancé dans la course au maintien à la faveur de sa victoire écrasante face à l’IB Lakhdaria sur le score de 6 buts à 1. Les Béjaouis, qui savent qu’ils n’ont pas une grosse marge de manœuvre, doivent enchaîner les victoires afin de rester en course. Ils savent que la mission s’annonce difficile dans la mesure où ils ont un calendrier difficile avec la réception, dès le week-end prochain, de l’AS Ain M’lila, une formation qui n’est pas facile à manier.  Pour cette rencontre très importante, les joueurs du MOB savent qu’ils doivent s’imposer pour garder toutes leurs chances dans cette dernière ligne droite.

 

Rouha tente de mobiliser ses joueurs

Après avoir 3 jours de repos, les joueurs du MOB ont repris le travail pour préparer la rencontre de samedi prochain face à l’ASAM. Rouha sait très bien que c’est une rencontre difficile qui attend ses hommes lorsde cette 28e journée du championnat. Dans ce sens, il s’est attelé, de concert avec les autres membres du staff, à remobiliser l’ensemble des joueurs qui ont réussi une belle performance en allant damer le pion à l’IBL, une semaine plus tôt. Il ne faut surtout pas se relâcher ; pour cela, il faudrait parler aux joueurs qui ont tendance à dormir sur leurs lauriers.

 

Se préparer sérieusement pour affronter l’ASAM

Samedi prochain, les Béjaouis doivent s’imposer pour espérer se maintenir. L’enjeu étant très important, les gars de Yemma Gouraya, il faudrait que l’ensemble des joueurs soient concernés par cet objectif. Ils vont devoir se surpasser sur le terrain pour venir à bout de l’ASAM qui dispose en son sein d’éléments d’expérience, capables de faire la différence à tout moment. Les gars de la capitale des Hammadites doivent se méfier de leur adversaire ; pour cela, un grand travail doit être fait en amont afin de s’imposer.

  1. D.

JSMB : Jouer le tout pour le tout

L’espoir du doyen des clubs kabyles ne tient qu’à un fil. Engagés dans la course au maintien, les Vert et Rouge ont raté une belle opportunité d’atteindre cet objectif. Les hommes de l’entraîneur Cherdoud Moufdi n’ont pas réussi à s’imposer face au MO Constantine, un concurrent direct pour cet objectif ; ce résultat laisse planer le doute quant à l’avenir du club. Mathématiquement, la JSM Béjaia a encore une toute petite chance de se maintenir si elle réussit à faire le plein lors des 3 dernières rencontres et aussi atteindre les autres formations à savoir, le MCEE, le MOC et Hamra Annaba. Ces trois équipes, qui sont aussi engagées dans la course au maintien, auront des matchs très difficiles à disputer en cette fin de saison. Les camarades de Benmansour savent que leur mission est difficile, voire quasi impossible, mais ils veulent s’accrocher à ce brin d’espoir se maintenir dans ce championnat.

 

Les joueurs veulent y croire

Alors qu’une partie des supporters semble déjà démobiliser, certains continuent de croire en la bonne étoile de leur formation favorite. Les joueurs, les principaux acteurs sur le terrain, sont conscients qu’il faudrait se battre jusqu’au bout et tout peut arriver, surtout que les 3 rencontres restant à disputer, notamment pour leurs concurrents directs, s’annoncent difficiles. Au sein la JSMB, même si la déception est perceptible, les joueurs ne veulent pas baisser les bras, car le club a encore une petite chance de rester en Ligue 2. Les trois prochaines rencontres sont à la portée des joueurs qui doivent faire de leur mieux pour s’imposer et espérer continuer à évoluer la saison prochaine dans la même division.

  1. D.

JSMB : Avec quel état d’esprit aborder la fin du championnat ?

La JSM Béjaia a pratiquement fait ses adieux à la Ligue 2 au terme d’une saison, dont la gestion a été catastrophique sur tous les plans.  Les joueurs de la formation bougiote n’ont pas réussi à prendre les 3 points face à un concurrent direct pour le maintien. Ce qui fait dire que le club a déjà mis un pied et demi en Ligue 2. Le résultat enregistré face au MO Constantine ne fait clairement pas les affaires du doyen des clubs kabyles, dont la majorité des supporters estiment qu’il évoluera la saison prochaine en ligue inter-régions. Néanmoins, la JSM Béjaia garde un mince espoir de sauver sa saison au cas où les autres formations, qui se battent pour le même objectif, trébucheraient. Les dirigeants du club doivent eux aussi faire le nécessaire pour motiver les joueurs en cette fin de saison. Il faut dire que l’état d’esprit des joueurs à la fin de la rencontre face au MOC était au plus bas. La majorité a clairement perdu confiance et l’espoir de voir l’équipe se maintenir. Les amoureux du club se posent beaucoup de questions notamment sur l’état d’esprit des joueurs qui doivent aborder les dernières rencontres avec l’ambition de faire un sans-faute.

 

La gestion de l’effectif a été catastrophique

L’une des raisons ayant conduit à cet échec est sans doute la gestion de l’effectif de la JSMB. Un effectif riche, certes, mais qui n’a pas été utilisé à bon escient, notamment avec les nombreuses grèves depuis le début de la saison. Au-delà des problèmes rencontrés en championnat, notamment au début de la saison quand les joueurs ont réclamé leurs salaires impayés, depuis le début de cette phase retour, nous avons assisté à une gestion catastrophique de l’effectif. Dans un premier temps, il y a eu l’histoire des chèques remis à une partie des joueurs et qui ont été payés, alors que la seconde moitié, qui n’était pourtant pas en grève, n’a rien touché. Une situation qui a persisté jusqu’à ce jour et aucune démarche n’a été entreprise par la direction afin de convaincre les joueurs de reprendre le travail. Il y a eu aussi le cas de Benfoula Sidi Mohamed, qui avait quitté le club pour protester contre sa situation. Ce dernier était revenu à de meilleurs sentiments, mais il semble que le coach ne l’entende pas de cette oreille. On peut citer aussi le cas du gardien de but Amghar et celui de Boughanem. Ces deux joueurs ont disparu des radars, notamment suite à un différend avec le coach Cherdoud. Pour finir, Chihati et Saidoune, ont, eux aussi, boudé l’équipe pendant deux semaines avant de reprendre comme si de rien n’était. Ces cas, qui se sont répétés depuis le début de la phase retour, ont eu des répercussions négatives sur le rendement de l’équipe. On peut dire que toutes les conditions étaient réunies pour que la JSMB rétrograde cette année.

 

La crise financière

En plus de la gestion catastrophique de l’effectif, on peut dire que le manque de moyens financiers a plongé le club dans une situation inconfortable. Les dirigeants en place n’ont pas réussi à trouver l’argent nécessaire qui permettra au club d’évoluer dans de bonnes conditions. Le directeur général Redjradj Rachid avait, par ailleurs, quitté ses fonctions après avoir eu beaucoup de mal à convaincre les joueurs de cesser leur mouvement de grève qui a duré plus de deux mois. L’arrivée d’un nouveau directeur général, en l’occurrence Mial Farouk, a été saluée, mais ce dernier a été confronté à la même situation, c’est-à-dire l’absence d’argent. Les opérateurs privés sollicités n’ont pas répondu aux demandes des dirigeants, alors que les entreprises publiques n’ont pas concrétisé leurs promesses sur le terrain. Tous ces éléments ont fait que la JSM Béjaia n’a pas réussi à se maintenir en Ligue 2.

  1. D.

MOB : 2 semaines pour préparer l’ASAM

Les gars de Yemma Gouraya disposent de deux semaines pour préparer la réception de l’AS Ain M’lila, dans le cadre de la 28e journée du championnat de Ligue 2 qui se jouera le week-end prochain. Cette rencontre constituera une étape importante pour les Vert et Noir qui sont toujours en lice pour jouer le maintien. Après avoir réussi à prendre 3 précieux points face à l’IBL, la semaine dernière, les hommes de Rouha savent qu’ils doivent maintenir cet état d’esprit et enchaîner les victoires afin de s’assurer de rester en Ligue 2 la saison prochaine. La Ligue de football amateur avait annoncé que le championnat observerait un week-end de repos. Une aubaine pour les camarades de Hamza Ayad qui savent qu’ils doivent se dépasser dans ces dernières rencontres afin d’espérer maintenir le club qui joue sa saison. Le coach du MO Béjaia va devoir lui aussi se pencher sur un travail psychologique afin de motiver ses joueurs et les pousser à faire beaucoup mieux.

  1. D.

JSMB : Les supporters perdent espoir : «Il faudrait un miracle pour que le club se maintienne»

Les Vert et Rouge de la JSM Béjaia ont complètement perdu leurs chances de se maintenir dans ce championnat de Ligue 2. Alors qu’ils avaient l’opportunité de s’en sortir et de quitter la zone de danger en recevant un concurrent direct pour le maintien, les joueurs du club de Yemma Gouraya ont raté complètement leur match face au MO Constantine. Les hommes de Cherdoud se sont retrouvés en difficulté face aux Bleu et Blanc qui se sont contentés de défendre leur acquis et de ne pas céder face aux attaques bougiotes. Suite aux résultats enregistrés par les autres concurrents, la JSMB n’a quasiment plus de chance de rester en Ligue 2 la saison prochaine. En perdant des points face à des concurrents directs, les gars de la capitale des Hammadites n’ont plus leur destin en main. Ils doivent, lors de ces trois dernières rencontres, faire le plein en s’imposant face à la JSMS, l’USC et le NRBT et d’attendre les résultats des autres formations pour espérer se maintenir. Une situation inédite quand on sait que le club a connu une saison cauchemardesque notamment avec des grèves répétitives et une gestion chaotique de certains dossiers.

 

« Il faudrait se mobiliser »

Pour les amoureux du club, la situation est grave. Si beaucoup estiment que le club a sérieusement compromis ses chances de maintien, certains pensent qu’il faudrait jouer le coup à fond et ne pas céder à l’optimisme. Sur le plan comptable, si le club fait un sans-faute dans les trois prochaines rencontres, il doit espérer voir trébucher les autres équipes qui se battent pour le même objectif. Certains supporters ont lancé un appel aux amoureux du club pour intervenir en cette fin de saison. La JSMB a besoin de soutien, car il reste encore un mince espoir de sauver le club. Les joueurs doivent eux aussi se mobiliser dans la mesure où, mathématiquement, la JSM Béjaia a encore une chance de rester en Ligue 2 la saison prochaine.

 

Les choix de Cherdoud contestés

La rencontre de samedi dernier n’a pas été à la hauteur des attentes, les joueurs de la JSM Béjaia sont  passés à côté de leur match, qui était capital pour eux et le club qui se bat pour le maintien en semblant perdus sur le terrain. Même s’ils ont réussi à dominer les débats, ils n’ont pas été en mesure de trouver la faille face au portier du MOC. Zamoum et ses camarades n’ont pas été capables de faire le nécessaire pour sauver le club de la relégation. La rencontre de samedi dernier a été aussi décriée par rapport à la qualité du jeu proposé. Les joueurs, qui étaient sur le terrain, n’étaient pas appliqués sur le plan tactique. Les directives de l’entraîneur Cherdoud n’étaient pas très claires, cela a influé sur le rendement global de l’équipe. Les présents au stade ont aussi contesté les choix du coach notamment les changements qui ont tardé à se faire. La prestation de Kefnemer ce jour-là fut loin des attentes ; ce dernier avait beaucoup handicapé l’équipe, notamment par son manque d’engagement. 

  1. D.

MOB : Les Crabes gardent espoir pour le maintien

En réalisant une large victoire face à l’IB Lakhdaria, les Vert et Noir se retrouvent dans le groupe qui joue pour le maintien. Avec 32 points au compteur, les gars de Yemma Gouraya doivent réaliser un sans-faute pour s’assurer le maintien en fin de saison. Il leur faudra toutefois se surpasser les trois dernières rencontres afin d’engranger le maximum de points. Ils savent que leur mission ne sera pas facile dans la mesure où ils auront un déplacement périlleux lors de l’avant-dernière journée du championnat chez le leader à savoir, l’USM Khenchela, qui ne veut rien céder depuis le début de la phase retour. Il faut dire que l’USMK n’a connu qu’une seule défaite cette saison lors de la 8e journée face à la JSM Skikda. Avant de se projeter sur cette rencontre, les Béjaouis auront deux semaines pour préparer la réception de l’AS Ain M’lila. Une rencontre que les Vert et Noir doivent impérativement remporter pour rester dans la course pour le maintien.

 

Deux semaines pour préparer la l’ASAM

La Ligue de football amateur a annoncé sur son site internet que le championnat de Ligue 2 observera une trêve cette semaine. Une aubaine pour les joueurs du Mouloudia de Béjaia qui se sont battus corps et âme face à Lakhdaria pour s’imposer. Alors que le score de 6 buts à 1 est plutôt rassurant sur le plan comptable, les joueurs du MO Béjaia savent que les matchs restant à disputer seront très difficiles. Ils disposent, par ailleurs, de deux semaines pour bien préparer l’ASAM.

  1. D.

 

MOB : Les Crabes gardent l’espoir

A la faveur de leur large succès samedi face à l’IB Lakhdaria, les Vert et Noir ont réussi à rester dans la course pour le maintien. Les camarades de Rabti Djamel n’ont pas fait dans le détail lors de leur déplacement à Lakhdaria. Après avoir raté leur dernière sortie à domicile face à Hamra Annaba, les Béjaouis savaient qu’ils n’avaient pas trop le choix en se déplaçant chez la lanterne rouge à savoir, la formation de l’IBL. Il n’aura finalement fallu que 30 secondes aux joueurs du MOB pour trouver le chemin des filets par l’intermédiaire de Sahed qui réussit du plat du pied à battre le gardien de l’IBL. Une demi-heure plus tard, le même Sahed se joue de la défense avant d’adresser un tir croisé qui ne laisse aucune chance à Makhloufi. Ces deux buts ont été suivis d’une réalisation de Rabti sur penalty. En seconde période, nous assistons au même scénario avec le 4e but inscrit par Kaci, avant que les Vert et Noir n’inscrivent deux autres buts par Rabti et Abdoune. Par ce succès de 6 buts à 1, les hommes de Rouha ont réussi à rester dans la course pour le maintien. Avec 32 points au compteur, les gars de Yemma Gouraya restent toujours dans le peloton des équipes qui se battent pour le maintien.

 

Les hommes de Rouha étaient au rendez-vous

Les camarades de Rabti Djamel savaient qu’il ne fallait surtout pas se louper lors de cette rencontre face à la formation de Lakhdaria. L’IBL, qui a déjà fait ses adieux à la Ligue 2, évoluait avec une formation composée majoritairement d’éléments de la réserve. C’est dans ce sens qu’il fallait prendre le match au sérieux afin d’éviter les mauvaises surprises. Les joueurs du MOB plus appliqués ont réalisé un match à la hauteur des attentes. Cette victoire sur le score de 6 buts à 1 permet aussi aux joueurs du Mouloudia de Béjaia de faire le plein en confiance avant d’aborder ce sprint final.

 

Rabti se réveille au bon moment

Absent pendant plusieurs semaines à cause d’une blessure au genou, Rabti Djamel a fait son retour petit à petit afin de ne pas brûler les étapes. Le milieu de terrain des Vert et Noir se réveille d’ailleurs au bon moment. Auteur d’un doublé ce samedi face à l’IBL, Rabti a été d’un apport précieux pour son équipe. Les joueurs du MO Béjaia semblent enfin retrouver leur sérénité en cette fin de saison. Un état d’esprit sur lequel il va falloir compter en cette fin de saison qui s’annonce très disputée.

  1. D.

JSMB : La JSMB compromet sa chance du maintien

A la suite du match nul concédé avant-hier face au MO Constantine, les gars de Yemma Gouraya viennent de compromettre leurs chances de maintien dans ce championnat de Ligue 2. Les hommes de Cherdoud savaient très bien que la mission allait être difficile face à une formation du MOC dont le seul objectif était d’éviter la défaite. Mais les Béjaouis n’étaient pas très inspirés lors de cette rencontre en ne réussissant pas à trouver la faille face au gardien Filali qui était un véritable rempart pour les attaquants de la JSMB. La première mi-temps a été marquée par beaucoup d’engagement, mais peu d’occasions. Zamoum, Kefnemer et Nabti ont trouvé beaucoup de mal à se défaire du marquage imposé par les hommes de Boudjarane. Les visiteurs se sont par ailleurs contentés de défendre face à la JSM Béjaia qui était loin du compte. Alors qu’on se dirigeait vers la fin du match, l’arbitre de la rencontre avait accordé un penalty aux Vert et Rouge suite à une faute de Lemaissi qui stoppe irrégulièrement Nabti sur un ballon aérien. Après plusieurs minutes de contestation et palabres, Chihati se présente pour exécuter le penalty qu’il rate lamentablement à deux reprises. Un ratage qui sonne comme un aveu d’impuissance de la JSM Béjaia qui aura énormément déçu ses fans cette saison. Avec seulement 29 points au compteur, le doyen des clubs kabyles se dirige tout droit vers le purgatoire.

 

L’équipe est plus proche de la relégation

Après le résultat enregistré ce samedi face au MO Constantine, la formation bougiote est plus proche de la relégation. Les Jsmbistes savaient qu’il fallait à tout prix gagner face au MOC afin de raviver leurs chances de se maintenir, mais cela n’a pas eu lieu face au MO Constantine qui a réussi à tenir le coup. Avec ce match nul concédé à domicile, le 8e de la saison, la JSM Béjaia doit faire le plein lors des 3 prochaines rencontres tout en espérant que les autres équipes réalisent des résultats en sa faveur.

 

Les joueurs sont passés à côté de leur match

Les camarades de Benmansour Farouk n’ont pas réussi à battre le Mouloudia de Constantine qui s’est déplacé à Béjaia pour réaliser le meilleur résultat possible. Les joueurs de la JSM Béjaia n’ont pas été capables de déjouer les plans de Boudjarane qui avait misé sur l’aspect défensif. L’entraîneur du MOC savait qu’il était fallait sortir une grosse prestation pour espérer réaliser un bon résultat. Il ne pensait pas tomber sur des joueurs de la JSMB sans volonté qui ont raté les 3 points en jeu indispensables pour le maintien du club en Ligue 2.

 

Supporters, entre colère et déception

Dans les quelques des dizaines de fans présents au stade, il régnait une ambiance des mauvais jours. Les fans du doyen des clubs kabyles savaient qu’avec ce résultat, la JSM Béjaia a mis un pied et demi en Ligue inter-régions. Les amoureux des couleurs vert et rouge étaient partagés entre le sentiment de déception et la colère envers les personnes derrière cet échec. La JSMB a sérieusement compromis ses chances de se maintenir dans ce championnat, sauf miracle.

  1. D.

IBL 1 – MOB 6 : Les Vert et Noir force 6

IBL 1 – MOB 6

Stade Mansour-Khoudja, Lakhdaria
Buts :

 

IBL : ????

 

MOB : Sahed (1’, 35’), Rabti (40’ sp, 85’), Kaci (57’), Abdoune (90’)

 

IBL

Makhloufi
Hambli
Benmoumen
Boucheloui
Feddous
Mouali
Bouamria
Touhami
Boudif
Benikhlef

Ent. : ???

 

MOB

Hamidi
Ouatmani
Adjati
Amaouche
Bahri
Aouali
Rebbahi
Rabti
Bendif
Sahed
Kaci

Ent. : Rouha Allaoua

 

Temps ensoleillé, faible affluence.  Arbitrage de M. Dehina, assisté par MM. Bouazizi et Smida

 

Les Vert et Noir force 6

Les Vert et Noir n’ont pas attendu longtemps pour s’illustrer dans ce match. Ce ballon en profondeur trouvera Sahed qui, du plat du pied, ouvre le score après seulement 30’ de jeu. Cette ouverture du score donnera de l’assurance aux hommes de Rouha qui avaient besoin d’entamer la rencontre de la plus belle des manières. Sahed, encore lui, ajoutera le second but pour son équipe suite à son rush en solitaire où il réussit à se jouer de son vis-à-vis avant de croiser son tir puissant qui se loge dans le petit filet (35’). Un deuxième but qui vient conforter la domination des Vert et Noir dans ce match. Les joueurs du MO Béjaia ne veulent pas en rester là puisqu’ils ajouteront une troisième réalisation par l’intermédiaire de Rabti qui exécute un penalty à la 40’. Ce qui anéantira les espoirs des joueurs de Lakhdaria d’accrocher un bon résultat. La première partie se termine sur ce score de 3 buts à 0 en faveur des visiteurs qui avaient besoin de s’imposer pour éviter le doute. En seconde période, les joueurs du MO Béjaia ont continué à dérouler en réussissant à inscrire un but dès les premières minutes par l’intermédiaire de Kaci, qui profite d’un mauvais placement de la défense de l’IBL (57’). Les locaux réduiront la marque quelques minutes plus tard, mais cela n’entamera en rien la détermination des joueurs du MOB qui vont, à travers Rabti, inscrire le 5e but à la 85’, avant que le jeune Abdoune ne scelle le sort de la rencontre avec une 6e réalisation dans les temps morts. C’est finalement sur une victoire éclatante des Vert et Noir que l’arbitre de la rencontre siffle la fin du match. Trois précieux points qui s’ajoutent au compteur des Béjaouis qui font un grand pas vers le maintien.

  1. D.

 

JSMB 0 – MOC 0 : Un pied et demi en inter-régions

JSMB 0 – MOC 0

Stade Unité maghrébine, Bejaia

JSMB

Mekreche
Zamoum A.
Benmansour
Allali
Boumeziane
Saidoune
Chihati
Benamara
Nabti
Kefnemer (Saied 65’)
Zamoum W.

Ent. : Cherdoud

 

MOC

Filali
Abrouk
Zaabat
Smali
Kerkoud
Bezzaz
Bouhessane
Bouliouche
Nedjar (Benmessaoud 68’)
Haddef
Khentit (Lemaissi 68’)

Ent. : Boudjarane

 

Averts :

JSMB : Benmansour (45’)

MOC : Kerkoud (29’), Fellali (62’)
Expl.: MOC : Lemaissi (88’)

 

Temps couvert, faible affluence. Arbitrage de M. Benchehida, assisté par MM. Amrane et Berrahma

 

Un pied et demi en inter-régions

La première période a été marquée par un excès d’engagement des deux équipes qui chacune voulait avoir la possession du ballon. Alors que les deux équipes connaissaient parfaitement l’importance des points de ce match, nous avons assisté à une grosse détermination des joueurs de la JSMB qui ont pressé très haut la défense du MOC. La première action dans la partie a été en faveur des locaux. Le corner de Zamoum trouve la tête de Kefnemer qui ne réussit pas à donner de la puissance au ballon (3’). Malgré la domination territoriale, les Béjaouis n’auront pas assez d’occasions pour s’illustrer. Benmansour tente un centre à ras de terre pour Zamoum, mais ce dernier était trop court pour reprendre le ballon. L’action la plus franche côté JSM Béjaia était sur ce tir de Benmansour. Le gardien Filali relâche le ballon dans les pieds d’Allali qui tire, mais la défense repousse en catastrophe, avant que le ballon ne revienne dans les mains du gardien du MOC (45+2’). La première mi-temps se termine sur ce score de parité avec très peu d’occasions des deux côtés. En deuxième période, les hommes de Cherdoud voulaient à tout prix concrétiser leur domination, sans toutefois réussir à trouver la faille face à une défense du MOC très compacte, qui était clairement venue pour arracher le point du match. Benmansour, l’un des joueurs les plus dangereux côté bougiote, trouve la tête de Zamoum. Mais ce dernier ne cadre pas (66’). L’entrant Saied aurait pu ouvrir le score sur cette demi-volée, mais le ballon rate le cadre de peu (71’). On joue la 79’ quand Nabti est à la réception d’un bon centre. Lemaissi qui venait d’entrer commet l’irréparable et stoppe irrégulièrement l’attaquant de la JSMB. L’arbitre de la rencontre n’hésitera pas à désigner le point de penalty malgré la contestation des joueurs du MOC qui ont exercé une grosse pression sur lui. La rencontre s’est arrêtée pendant plusieurs minutes avant que la police n’intervienne pour remettre de l’ordre. Chihati se charge d’exécuter le penalty qu’il rate lamentablement à deux reprises (88’). Ce ratage brisera les efforts des joueurs de la JSMB qui ont reçu un gros coup et ne réussiront pas, malgré les 10’ ajoutées par l’arbitre de la rencontre, à faire trembler les filets du portier Fillali. La rencontre se termine sur un décevant de zéro partout. La JSMB aura à la suite de ce résultat mis un pied et demi dans le championnat inter-régions. Une prestation loin de satisfaire pour une équipe qui a raté la chance de se relancer dans la course au maintien.

  1. D.

 

IBL – MOB à 14h30 : Les Vert et Noir visent les 3 points

Les Vert et Noir se déplaceront ce samedi à Lakhdaria, dans la wilaya de Bouira, pour affronter l’IBL dans le cadre de la 27e journée du championnat de Ligue 2. Les hommes de Rouha, qui n’ont pas été adroits devant les buts lors de la dernière sortie à domicile face à Hamra Annaba, doivent se ressaisir face à la lanterne rouge. La rencontre de cet après-midi sera une étape importante dans la course au maintien. Les Béjaouis auront une belle occasion de se relancer et de ne pas céder au doute. Tout est réuni pour que les joueurs réalisent le match parfait notamment face à une formation qui est déjà reléguée en inter-régions.

 

Attention à l’IBL !

Le MO Béjaia doit se méfier de la formation de Lakhdaria. Biien que les gars de Palestro ont déjà dit adieu à la Ligue 2, il n’en demeure pas moins qu’ils continuent à jouer leurs matchs à fond. Les joueurs du MO Béjaia ne veulent pas avoir de mauvaise surprise lors de leur déplacement à Lakhdaria. Dans ce sens, Rouha Allaoua a énormément parlé aux joueurs pour les préparer sur le plan mental. Bellalem et ses camarades doivent prendre ce match par le bon bout, contrairement à leur dernière sortie à domicile qu’ils ont ratée.

  1. D.