Équipe nationale

Sale soirée pour Mahrez

L’ailier international algérien des Foxes a vécu une soirée compliquée et son équipe a pris une véritable raclée à domicile face à Manchester United. Le Ballon d’Or africain traverse une période de disette inquiétante. 

Le Cameroun sur le toit de l'Afrique

Le Cameroun a remporté la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2017) pour la cinquième fois de son histoire, ce dimanche 5 février à Libreville au Gabon. En finale de la CAN 2017, les Camerounais ont battu les Egyptiens 2-1, au terme d’un match plein de caractère.

Tottenham a tenté le coup pour Mahrez

L’ailier de l’équipe nationale et pensionnaire de Leicester a fait l’objet d’une offre des Spurs durant le mercato d’hiver. Une proposition rejetée par les Foxes qui ont directement fermé la porte au départ de leur star.

CHAN 2018 - Eliminatoires : l'Algérie affrontera la Libye

La sélection nationale de football A', composée de joueurs locaux, sera opposée à son homologue libyenne lors des éliminatoires du championnat d'Afrique des nations, CHAN-2018, dont la phase finale aura lieu au Kenya, selon le tirage au sort effectué à Libreville (Gabon).

EN: Il faut sauver le stage de mars

Les jours passent et le rendez-vous tant attendu du BF approche, l’on se dirige droit vers un départ du président de la FAF Mohamed Raouraoua, qui ne compte pas briguer un nouveau mandat, du moins pas pour le moment.

Belfodil se défend : «C’est de l’acharnement»

L’attaquant du Standard avait mauvaise mine hier lorsqu’il a de nouveau comparu devant le parquet de l’Union belge qui avait introduit un recours pour le suspendre. Le joueur s’est défendu. Bec et ongles même. Il en sort vainqueur.

Hier à midi, le joueur est passé devant la cour d’appel pour s’expliquer sur son exclusion durant le match face à Anderlecht. Dans un premier temps, le parquet avait requis trois matchs mais finalement, il a été décidé que la sanction était suffisante. Toutefois, le parquet a introduit un appel et le joueur a dû se rendre sur place. Il s’est exprimé et s’est défendu : «Je sais que vous êtes en conflit avec le Standard pour d'autres dossiers, mais je refuse d'être le bouc émissaire", a lancé Belfodil. «Vous dites que j'ai voulu donner un coup au joueur d'Anderlecht dans un geste de frutsration. Moi, frustré ? Ce n'est pas mon équipe qui ne parvenait pas à gagner après avoir joué tout le match en supériorité numérique ! Je voulais juste gagner du temps en dégageant le ballon. Je savais que j'allais prendre un jaune. Je n'ai pas rouspété, c'était inutile. Mais là, en revoyant les images, c'est quand même très clair que je vise le ballon, non ? Si j'avais voulu toucher le joueur d 'Anderlecht, je me serais décalé. Et croyez-moi qu'en étant à un mètre de lui, je ne l'aurais pas raté. Mais je n'ai jamais frappé quelqu'un sur un terrain de foot et cela n'arrivera jamais.»

 

«Désolé mais je suis déjà pénalisé»

Furieux, le joueur a fait comprendre que c’est la seconde fois qu’il vient à la cour d’appel sans raison : «Je suis désolé pour le ton que j'ai employé. Mais je suis frustré car c'est la deuxième fois qu'on me fait venir ici alors que je n'ai rien fait qui le justifie. C'est de l'acharnement. Pendant que mes coéquipiers préparent le match de ce samedi, moi je suis devant vous. Même si vous confirmez la décision de mardi, en disant que je ne dois pas être suspendu, je suis déjà pénalisé.»

Innocenté, disponible pour aujourd’hui

Le verdict dans l’affaire de Belfodil est tombé et le joueur ne sera finalement pas suspendu vu que son rouge suffit pour fermer cette affaire. Par conséquent, il sera directement disponible pour la rencontre d’aujourd’hui face à la formation de Courtrai où joue son compatriote Idriss Saâdi. Il se pourrait même que le joueur soit titularisé au cours de cette rencontre comptant pour la 25e journée  de Jupiler League.

I. Z.

 

 

Bentaleb pourrait retourner à Tottenham

Le milieu de terrain international algérien de Schalke 04 est en train de réussir un bon parcours. Son ancienne équipe continue de le suivre et il se pourrait qu’il retourne à White Hart Lane en fin de saison. Explications.

Durant l’intersaison, l’entraîneur argentin de Tottenham, Mauricio Pochettino informe son jeune milieu de terrain de la nécessité de trouver un nouveau club preneur pour la saison en cours. L’argument dégagé était clair, le coach ne comptait pas sur son joueur pour le présent exercice et a donc décidé de ne pas le conserver. Très vite, Bentaleb rebondit à Schalke en Allemange. Après des débuts compliqués, le joueur a retrouvé son niveau en quelques matchs seulement et est devenu un taulier de l’équipe. Amplement satisfaits, les dirigeants allemands décident de lever l’option d’achat du joueur fixée à 19M€. Cependant, cela pourrait ne pas suffire pour que Bentaleb poursuive l’aventure en Allemagne. Selon Sport Witness, le joueur pourrait retrouver les Spurs en fin de saison. Pochettino continue de le suivre et semble satisfait de ce qu’il produit. L’idée de l’intégrer la saison prochaine dans le schéma de l’équipe ne serait pas à écarter vu qu’Alli a avancé d’un cran et que Pochettino ne dispose pas de rechanges car

Dembélé et Erikssen sont plus offensifs.

 

S’il ne donne pas son accord, il rentrera à Londres

On parlait un peu plus haut sur l’accord entre les deux équipes pour une indemnité de transfert évaluée à 19M€. Cependant, même si accord il y a entre les deux équipes, l’approbation du joueur est plus que nécessaire pour valider le transfert, si jamais il refuse, l’accord ne pourra être exécuté.

 

Les supporters des Spurs veulent son retour

Par ailleurs, dans le même sens et comme cela est le cas depuis le coup d’envoi de la saison sportive en cours, les supporters de la formation londonienne espèrent bien que le joueur fera son retour au sein du club pour s’imposer de nouveau et faire en sorte qu’il puisse continuer à porter le maillot des Spurs. Cependant, cela ne sera pas facile à réaliser puisque le joueur se sent merveilleusement bien à Schalke et l’idée de rester définitivement pourrait grandement le séduire. De toute façon, ce n’est pas encore à l’ordre du jour et d’ici la fin de saison, plusieurs autres paramètres vont rentrer en considération pour permettre au joueur d’être définitivement fixé sur son avenir que ce soit à Londres ou en Allemagne. Pour le moment, le joueur est pleinement concentré sur la seconde moitié de saison et tentera donc d’aider son équipe à remonter au classement, elle qui occupe actuellement la 11e place en Bundesliga.

I. Z.

 

 

Slimani n’affrontera pas Manchester United

Obligé de gérer une blessure aux adducteurs durant toute la CAN au Gabon, Islam Slimani a quand même pris part aux 3 matches des Verts dans le tournoi africain. De retour à Leicester il y a 10 jours, il a été examiné et vite mis au repos par son club, il n’a donc pas encore repris la compétition avec son club.

EN : Les Verts sans sélectionneur au Mois de mars ?

Il y a quelques jours de cela, on vous affirmait dans une de nos éditions que le président de la fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a fait savoir à ses proches, ainsi qu’à certains de ses collaborateurs qu’il ne comptait pas briguer un nouveau mandat lors de la prochaine assemblée générale élective, lui qui a été élu en avril 2009.

Une décision du boss de la FAF qui n’aurait rien à avoir avec le récent échec de l’EN en coupe d’Afrique des Nations au Gabon.

En effet, d’après certains proches de Mohamed Raouraoua, ce dernier aurait poursuivi sa mission à la tête de la FAF le plus normalement du monde  si son mandat n’était arrivé à son terme, et cela malgré l’élimination prématurée des Verts lors de la CAN au Gabon. Et toujours d’après cette même source, le fait donc que Raouraoua ne souhaite pas se porter candidat à sa propre réélection et un troisième mandat consécutif est surtout dû au fait qu’il est fatigué, et pense être arrivé à un stade où il est temps de prendre du recul.

Seule une demande des autorités peut lui faire changer d’avis

Le boss de la fédération estime, que vu que certaines choses ne s’améliorent pas et stagnent, notamment au sein de quelques-unes de ses structures et cela malgré les efforts déployés, il est temps de se retirer afin d’éviter de faire du surplace et commettre des erreurs. Lui dont le bilan qu’il présentera lors de la prochaine AG, est jugé plutôt positif avec des caisses de près de 60 millions de dollars, et une double qualification pour les Mondial (2010, 2014), dont une qualification historique pour les huitièmes de finale au Brésil.

Certes, pour l’instant le président de la fédération algérienne de football qui se trouve toujours au Gabon, n’a fait aucune déclaration officielle quant à sa décision de ne pas se porter candidat, mais il semble bien que sa décision est d’ores et déjà prise. La seule et unique chose qui pourrait lui faire changer d’avis serait que les autorités de notre pays lui demandent de rester encore quatre autres années. Une demande qu’il ne pourra, bien évidemment, pas refuser.

 

Le stage pour les ‘‘A’’ au mois de mars pourrait être annulé

C’est pour dire que la question de nommer un sélectionneur national dans l’immédiat n’est pas du tout à l’ordre du jour pour le boss de la FAF. En effet, très critiqué pour avoir consommé trois entraîneurs en moins d’une année (Gourcuff, Rajevac et Leekens), et surtout d’avoir nommé, seul, le Belge, Leekens, et cela dans la précipitation la plus totale, Raouraoua ne veut surtout pas endosser la responsabilité du choix du futur sélectionneur, vu que pour le moment il ne compte pas rester.

Recruter le futur entraîneur national serait, d’après le président de la fédération, la mission de son successeur, qui de ce fait fera face à son choix devant l’opinion publique.

 

Du coup, et concernant les prochaines date FIFA prévues les 24 et 28 mars prochain, il serait tout à fait possible qu’il n’y ait pas de stage pour les ‘‘A’’ en l’absence d’un staff technique national, et que la FAF pourrait bien se contenter d’organiser un regroupement pour les A’ seulement, avec à la clé la double confrontation face au Soudan. 

CAN 2017: le Cameroun bat le Ghana et rejoint l'Egypte en finale

Le Cameroun est en route vers un 5e titre africain. Les Lion indomptables ont dominé le Ghana jeudi soir à Franceville (2-0) grâce à Ngadeu-Ngadjui et Bassogog. Deux éclairs qui permettent aux Camerounais de disputer une 7e finale de la CAN, sa 3e face à l'Egypte, vainqueur du Burkina Faso mercredi (1-1, 4-3 TAB).

Le Cameroun attendait cela depuis longtemps. Vainqueurs du Ghana grâce à deux buts de Ngadeu-Ngadjui et Bassogog (2-0) jeudi soir à Franceville, les Lions indomptables se sont qualifiés pour leur 7e finale de la Coupe d'Afrique des Nations, leur première depuis 2008. Face à l'Egypte dimanche, les Camerounais vont tenter de soulever leur cinquième trophée dans cette compétition.