Équipe nationale

Farès signe 5 ans à la Lazio

Après moult attentes, Mohamed Farès est enfin une propriété de la Lazio Rome, club avec lequel il s’est engagé pour les cinq prochaines années avec un salaire annuel net de 1,3 million d’euros.

Slimani : les pourparlers ont échoué avec West Bromwich Albion

L'attaquant international, Islam Slimani, en disgrâce avec Leicester City, aurait suscité l'intérêt de West Bromwich Albion.
Signer un attaquant avant la date limite de transfert du mois prochain est une priorité pour Slaven Bilic, le patron des Baggies, dont le retour de l'équipe en Premier League a mal commencé avec des défaites consécutives contre les Foxes et Everton.
Selon Sky Sports, des pourparlers ont récemment eu lieu entre Leicester et West Bromwich au sujet d'un éventuel transfert du Fennec de 32 ans. Cependant, on prétend que ces pourparlers ont échoué, aucun accord n'a pu être conclu. Ce qui a poussé les Baggies à s’attaquer à d’autres cibles, dont l’attaquant de Huddersfield Town, Karlan Grant.
Slimani a passé la saison dernière en prêt à Monaco et a marqué neuf buts en 18 sorties en Ligue 1. L'Algérien qui a rejoint les Foxes il y a quatre ans pour un montant record de 30 millions de livres sterling, a encore un an sur son contrat au King Power Stadium.

Kh. S.

Mbappé fait vivre le calvaire à Atal

Affronter le Paris Saint-Germain est souvent un examen pour les défenses adverses. Hier après-midi, Youssef Atal l’a appris à ses dépens avec en face un sacré client, Kylian Mbappé, de retour à la compétition après avoir été contaminé à la Covid-19.

Aouchiche passeur et buteur, Abeid dans un grand jour

Nantes-Saint Etienne (2-2) : Avec ce point du nul, les Verts reprennent la tête de la L1 devant Rennes.
Dès l'entame du match, le franco-algérien, Adil Aouchiche, est à la réception d'un centre d'Yvan Neyou et surprend Lafon sur la première incursion stéphanoise dans le camp nantais. Agé de 18 ans, il est devenu le deuxième plus jeune joueur à marquer pour l'ASSE en Ligue 1, après Kurt Zouma.
Le FC Nantes réduit l'écart, mais Maçon à la 66', après sur un retrait d’Aouchiche, marque d'une frappe spectaculaire en lucarne opposée ! Adil Aouchiche, laisse sa place à Maxence Rivera à la 76’ et prouve que son entraineur, Claude Puel, avait raison de lui faire confiance et de compter sur lui.
Le deuxième algérien de ce match, le milieu défensif nantais, Mehdi Abied, est signalé hors-jeu, vérifié par le VAR à la 45’+1. Il voit l’arbitre annuler le but de son coéquipier Kolo Muani. Cela a poussé le Fennec à redoubler d’effort. Il a beaucoup aidé la ligne d’attaque. Parmi ses essais, celui a la 54'. Son centre sortant est manqué de la tête par Girotto au premier poteau. A la 65', il exécute un coup franc, à l'angle droit de la surface des Verts : le centre du numéro 8 traverse la surface sans que Girotto et Blas ne réussissent à toucher la balle. A la 74’, un nouveau temps-fort. Abeid, à l'entrée de la surface, cadre sa frappe mais Moukoudi sauve les siens. Dix minutes plus tard, il est remplacé par Traoré.

Kh. S.

Boulaya passeur face à Reims

La rencontre Metz - Reims a démarré sur un bon rythme avec deux formations volontaires, mais le dernier mot est revenu aux Grenats (2-1) grâce à un doublé de Niane.
Le gardien de but messin, Alexandre Oukidja, a été tout simplement impeccable durant la première mi-temps de jeu. Il s’est bien défendu en repoussant le ballon à quatre reprises en l’intervalle de six minutes (10’, 12’, 14’ et 16’). C’était très chaud, mais il s’en est très bien sorti et a donné encore plus confiance à ses coéquipiers.
Ces derniers, deux minutes après, réussirent à enregistrer leur premier but en Ligue 1. L’attaquant Farid Boulaya frappe un coup franc excentré sur la droite et dépose le ballon sur la tête de Niane qui marque d'une reprise rageuse. L’international algérien effectue trois autres corners, mais interceptés par les Lorrains. Il voulait aussi se rattraper après la faute qu’il a commise à la 43’ sur Foket. Penalty confirmé. Dia le transforme en prenant Oukidja à contre-pied en frappant à ras de terre sur sa droite. Malgré l’égalisation, les Messins ne lâchent pas et ajoutent le but de la première victoire pour cette saison.

Kh. S.

 

Saadi rate le break !

Après quatre journées de Ligue 1, le moins qu’on l’en puisse dire est que c’est un début de saison compliqué pour Dijon qui n’arrive pas à enregistrer de victoire. Contrairement à Strasbourg qui a signé, aujourd’hui, son premier succès (1-0) après trois défaites successives. L’international algérien, Idriss Saadi, a du attendre la 77’ pour fouler la pelouse en remplacement d’Adrien Thomasson. Pour son premier ballon, Saadi saute très haut dans la surface pour reprendre un centre de la tête. Le ballon heurte le poteau gauche !
Le Strasbourgeois affamé de ballons est signalé une minute plus tard hors-jeu dans la surface de réparation. Juste après, son coéquipier Mitrovic trouve les filets de Dijon. Saadi aurait pu corser le mise à la 84’. Lancé dans l'intervalle, Saadi prend seul la profondeur et s'en va fixer Gomis d'un crochet intérieur pied droit dans la surface. Le Strasbourgeois perd ses appuis mais s'arrache pour reprendre le ballon, contré par un défenseur dijonnais. A la 88’, le Fennec en parfaite condition physique, et sur un tir tendu de Prcic, plein axe, détourné par Gomis, a suivi dans la surface et choisit d'assurer plat du pied droit... mais le portier dijonnais capte le ballon en deux temps !

Kh. S.

 

Belkebla brouillon, Faivre en mal de concrétisation

Face à Lorient, et en cinq minutes de jeu (30’, 32’, 35’), Brest inscrit trois buts, deux pour son compte et le troisième contre son camp. Dés le début de la partie (3’), le milieu, Haris Belkebla, s’est vu averti pour simulation, au moment où ses coéquipiers réclamaient un penalty après un accrochage dans la surface. Vingt minutes plus tard, il est réprimandé par l’arbitre après un accrochage avec Hamele et fut remplacé après la pause-citron par Mbock. Quant au milieu offensif, Romain Faivre, en bonne cohésion avec Mounié, il n’a pas pu concrétiser. Ses enchainements mal cadrés, ils trouvaient le gardien adverse à la riposte. Lui aussi est remplacé à la 58' par Cardona. Les Brestois et les Lorrains ajoutent chacun un but et cèlent la partie sur le score de (3-2).

Kh. S.

 

Atal méconnaissable face au PSG, Gouiri pas assez appliqué

Les Aiglons de l’OGC Nice n’ont pas tenus contre le PSG. Deux buts inscrits par les champions de France.
Le premier par Mbappé qui réussit son petit pont sur Atal et s'invite dans la zone de vérité avant de s'écrouler sur l’intervention de Khephren Thuram, venu aider son latéral en difficulté. Penalty accordé transformée en but par Mbappé. Le deuxième but, à la 45+1. Mbappé, élimine Youcef Atal, avant d'entrer dans la surface où il frappe du pied droit. Walter Benitez ne peut que repousser au sol. Angel Di Maria a suivi et termine de près du pied gauche.
Malgré tous les efforts fournis par Youcef Atal, ce dernier n’a pas montré le visage auquel il nous a habitués. Il n’a pas été aussi virevoltant. En deuxième période, il a essayé de se racheter. A la 50', il prend l'ascendant face à Mitchel Bakker sur le couloir droit et centre en bout de course. Keylor Navas se couche sur le ballon au premier poteau. L’international algérien était beaucoup mieux pendant cette période, jusqu'à ce qu’il se fasse remplacé par l'Autrichien Flavius Daniliuc à la 65’. Il a été contraint de céder sa place à cause d’un contact sur une action parisienne. Malheureusement pour son club, une minute après sa sortie, les Parisiens ajoutent le troisième but de la rencontre. Malgré la défaite des Niçois (0-3), Amine Gouiri qui a joué à la pointe de l'attaque, tout au long de la partie, a multiplié les assauts, que ce soit par ses frappes directs ou ses combinaisons. Hélas pour lui, sans résultat.

Kh. S.

 

Ghoulam assiste au succès de Naples depuis le banc

Pour la 1re journée de la Serie A italienne, Naples s’est imposé en déplacement face à Parme (0-2).
Durant ce match, les Napolitains n’ont pas trouvé de mal à revenir avec les trois points. Ils ont inscrit deux buts en moins de quinze minutes (63’ et 77’).
Le latéral gauche algérien du Napoli, Faouzi Ghoulam, qui a participé aux matchs amicaux de son équipe n’a pas été incorporé lors de la partie. Il s’est contenté d’assister au succès de ses coéquipiers depuis le banc. Quant à Adam Ounas, il a été tout simplement écarté du groupe afin qu’il trouve un autre club.

Kh. S.

Zim-Alg au Zimbabwe : Le Zimbabwéens confiants

Malgré les menaces du président de la CAF Ahmad Ahmad, qui parlait, récemment en marge d’une réunion de son Comex, de délocaliser le match vers l’Afrique du Sud, les autorités zimbabwéennes semblent décidées à le défier et préparer un de leurs deux stades, à savoir le Stade international de Harare et le stade Barbourfields de Bulawayo.

Farés signe enfin 5 ans à Lazio

Ce matin, Mohamed Farés est un nouveau joueur de la Lazio. Le joueur a commencé à s'entraîner hier avec ses nouveaux coéquipiers. Il a signé un contrat de cinq ans avec le club de Biancoceleste d'une valeur nette de 1,3 million d'euros par saison. Le défenseur international algérien et ex joueur de SPAL a rejoint Lazio pour un montant de 8 millions d'euros, en plus d'un 1 million d'euros de bonus.
Après son arrivée à Rome le 8 septembre 2020, Mohamed Farés est passé à la clinique Paideia le 16 septembre pour effectuer ses examens médicaux. A midi, l’international algérien quitta la clinique pour l'institut de la capitale pour effectuer d’autres tests médicaux à Isokinetik qui se sont révélés concluants.

Kh. S.

 

Mendes propose à Ghoulam : Résiliation à l’amiable et baisse de salaire

Selon La Gazzetta dello Sport, Faouzi Ghoulam pourrait quitter Naples en tant que joueur libre. Ses prétendants, notamment le dernier en date en l’occurrence le club anglais de Wolverhampton, refusent de payer son salaire et le montant de sa libération. L'arrière algérien gagne 3,5 millions d'euros par saison au Napoli, mais a peu joué depuis deux ans en raison d'une série de blessures au genou.

La libération coûterait environ 10M€
Wolverhampton reste le club le plus sérieux pour l’enrôlement du Fennec, sauf que ses dirigeants hésitent à payer, à la fois, ses frais de transfert et son salaire.
Une issue potentielle serait pour Napoli de résilier le contrat de Ghoulam par consentement mutuel, lui permettant ainsi de partir en tant que joueur libre et de négocier ses propres conditions.
Cela signifierait, certes, de ne pas avoir les mêmes frais, mais de se libérer de son salaire, surtout que Ghoulam est concerné par les nouveaux plans d’Aurelio De Laurentiis, c'est-à-dire se débarrasser des gros salaires.

Il bloque le recrutement Karbownik
Pendant ce temps, Napoli ne peut recruter son remplaçant. Il s'agit de Michal Karbownik, 19 ans, ailier gauche de Legia Varsovie. Un accord a déjà été conclu avec le jeune joueur, ainsi qu'avec le club polonais. Mais si Ghoulam ne part pas, le club italien ne pourra pas le recruter.

Kh. S.

 

La rumeur, la maison et Slimani

Malgré une rumeur annonçant l’achat d’une maison d’Islam Slimani à Rennes, l’attaquant algérien ne devrait pas être l’heureux élu qui renforcera les rangs du stade Rennais : «Le 25 août, Rennes ne voulait pas de Slimani. Le 19 septembre rien n’a changé... Si Slimani cherche une maison à Rennes, se sera pour apprécier la côte bretonne», a tweeté l’insider YohZe ce matin. Sur le Twitter @YohZe, un compte toujours très informé sur la Ligue 1 et très proche des dirigeants du club Rennais.

Kh. S.

 

Ounas a reçu hier une offre d’un club de la Bundesliga

Adam Ounas semble apprécier plus les offres en dehors de l’Italie. Le joueur a reçu une offre intéressante d’un club évoluant dans la Bundesliga, hier soir, et envisagerait d’entreprendre un nouveau challenge en Allemagne. Pour l’instant, le nom du club n’a pas été divulgué, mais, ce qui est sur c’est que le joueur n’est pas intéressé par les offres des clubs italiens et prévoit de changer d’air et de pays. Comme l'a rappelé aussi lors de l'émission consacrée au marché des transferts par Alfredo Pedullà, journaliste de Sportitalia : «Adam Ounas a une proposition de l'Allemagne qui est arrivée dans la soirée d’hier. Le joueur n’est pas intéressé par les différentes offres qu’il a eu des clubs italiens».

Kh. S.

Ferhat a souffert, Chekri titulaire

Certes, il n’y a pas eu de but entre Lyon et Nîmes (0-0), mais les deux Algériens participants à ce match ont été parmi les meilleurs sur le terrain.
Coté lyonnais, Mathis Ryan Cherki, titulaire pour la première fois depuis le début de la saison, n’a pas déçu. Le franco-algérien a été derrière presque toutes les attaques menées par son club. Il a montré, malgré son jeune âge, que son coach pouvait compter sur lui. Dommage que ses efforts n’ont pas été récompensés.
Côté nîmois, l’attaquant international algérien, Zinedine Ferhat, a souffert pendant toute la partie. A la 37’, il reste au sol suite à une semelle de Melvin Bard. Il se tord de douleur et fait appel aux soigneurs. Ces derniers rentrent sur la pelouse et l’autorise à continuer le match. Cinq minutes plus tard, il rate l’occasion la plus nette et la plus dangereuse pour son team. Il frappe en force du côté droit, Nîmes n'était pas loin de l'ouverture du score n’était la belle intervention du gardien lyonnais. Zinedine continuera à créer le danger, mais, la fatigue commence à se sentir. A la 81’, il s’allongera sur la pelouse souffrant de crampes. Le Fennec est contraint de sortir quelques instants avant de retrouver sa place. Ce fut un dur match pour Ferhat.

Kh. S.

 

Bentaleb et Schalke 04 atomisés par le Bayern

En ouverture de la Bundesliga, hier, le Bayern Munich, tenant du titre et champion d'Europe, a pulvérisé Schalke 04 (8-0). Lors de ce match dominé par le Bayern et humiliant pour Schalke 04, l’international algérien, Nabil Bentaleb, a joué la totalité de la partie. Et à l’image de ses coéquipiers, il a été totalement dépassé par les évènements. Le club bavarois ne leur a laissé aucune chance. Toutefois, il semble que Bentaleb ait tiré son épingle du jeu. Pour preuve, il n’a pas été concerné par les quatre changements opérés au cours de ce match. Ce qui serait de bon augure pour lui.

Kh. S.