Accédez directement au site compétition

JSS : Beldjilali à Marseille ce lundi

Le milieu de terrain offensif de la JS Saoura Kaddour Beldjilali s’est fort distingué avec son équipe depuis l’entame de la saison. Il n’a pas laissé indifférents de nombreux recruteurs que ce soit en Algérie ou à l’étranger.

La formation de l’O Marseille qui n’est plus à présenter veut l’avoir dans ses rangs. Et avant de parapher un éventuel contrat, le Béchari devrait faire des essais au sein du club phocéen. Il devait se déplacer ce lundi à Marseille en compagnie de son manager.

«Je ferai tout mon possible pour donner satisfaction »

Les supporters souhaitent que leur joueur réussisse aux tests qu’il subira pour faire partie de ce prestigieux club. Concernant ce contrat, le joueur n’a pas voulu trop en parler. Il nous dira simplement : « Je ferai tout mon possible pour donner satisfaction au staff technique et aux responsables marseillais..»

« Face au MCEE, la victoire est impérative »

Le meneur de jeu est revenu sur le parcours de son club et comme tous ses camarades, il est très déçu par la dernière contre –performance de leur équipe à Sétif. « Au vu de notre belle prestation on ne méritait pas de perdre cette rencontre. Ce jour là, nous étions supérieurs sur tous les plans à notre adversaire. On a fait douter les joueurs et supporters Sétifiens qui ne s’attendaient pas à notre réaction. Ils pensaient, peut-être, qu’ils s’imposeront facilement. On s’est créé une multitude d’occasions sans réussir à mettre une seule dans les filets. Nous sommes poursuivis par la malchance qui nous colle à la peau. Malheureusement, c’est ça le football. Alors que la partie allait s’acheminer sur un score vierge, les locaux sont parvenus à nous planter une banderille» précise t-il, avant d’ajouter « On ne s’attendait pas à repartir bredouilles. Cette défaite fait maintenant partie du passé car on est appelés à bien gérer la rencontre de samedi face au MCEE.»

« Demain, on procurera de la joie à nos supporters »

Il estime que le match face au Mouloudia d’El-Eulma n’est pas une partie de plaisir « On s’attend à une rencontre difficile comme les précédentes. Les visiteurs ne se déplaceront pas à Béchar pour faire de la simple figuration mais l’impossible pour nous accrocher. On fera tout pour que les trois points de la victoire restent à Béchar. Le  groupe est déterminé à renouer avec la victoire pour faire oublier l’échec concédé dernièrement face à l’ES Sétif et la dédier à nos milliers de supporters.»

« Gagner tous les matches à domicile »

« Pour ce qui est de l’avenir de la JS Saoura en ligue 1, on doit gagner toutes les rencontres à domicile et ramener le maximum de points de l’extérieur pour terminer la saison à une position honorable.»

« Le manque d’expérience nous a joué un mauvais tour »

Il nous fera savoir que n’était-ce ce manque d’expérience de la plupart des joueurs, la Saoura serait classée actuellement parmi les six premiers « On  a concédé une dizaine de points à domicile lors des rencontres qu’on a largement dominées. Le manque d’expérience nous a joué un mauvais tour, finira par dire l’enfant d’El-Hamri.

B. B. 

 

 

Signature hier du contrat

ENAFOR, propriétaire à 75% de la JSS

 

Par Bey B.

Après plusieurs mois d’attente, la firme pétrolière ENAFOR a, enfin racheté comme prévu, la Société par action de la JS Saoura, soit soixante quinze pour cent. Certains, ont commencé à perdre espoir alors que d’autres formations de ligue 1 n’ont pas attendu longtemps pour que tout soit réglé. Si la formation du Sud-ouest Oranais continue son bonhomme de chemin dans cette division, c’est grâce à son président Mohamed Zérrouati qui a mis tous les moyens nécessaires à la disposition de  l’équipe de sa ville natale. Avec la prise en charge de l’ENAFOR, le football et toutes les autres disciplines  se développeront à travers toute la région de la Saoura. Un centre de formation ne tardera pas à être construit et verra l’éclosion de jeunes talents dans toutes les disciplines confondues.

Création de deux nouvelles sections.

Deux nouvelles sections sportives ont vu le jour dernièrement à Béchar. Il s’agit du tennis qui attire actuellement de nombreux amoureux de la petite balle. Des rencontres sont organisées et attirent de nombreux spectateurs. Il y a aussi le handball. À rappeler que cette discipline existait par le passé. Elle dominait le championnat en division 1 avant que ses dirigeants ne prennent la décision de se retirer pour manque de moyens financiers. Elle sera confiée à un ancien joueur pour la faire redémarrer et bien représenter les couleurs Vert et Jaune dans les différentes compétitions.

B. B.

 

Hajjar étudie le jeu du MCEE
« Il procède par des contres dangereux »
Le coach des Vert et Jaune Chérif Hajjar a bien étudié le jeu de son
prochain adversaire le Mouloudia d’El-Eulma. « C’est une formation
coriace qu’on doit prendre au sérieux. Elle pratique un jeu défensif
lorsqu’elle évolue à l’extérieur et procède par des contres dangereux pour essayer de surprendre son adversaire. J’ai demandé à
mes joueurs de faire très attention devant » dira t-il.

« Un match d’application pour corriger les fautes commises contre l’ESS »

 Afin de préparer cette rencontre qui reste importante pour son équipe, Hajjar a programmé, avant hier après midi, un match d’application entre ses joueurs au stade du 20 Août 1955. « C’est une bonne occasion pour procéder à quelques réglages et corriger les fautes commises lors du précédent match face à l’ES Sétif »

« Les gars sont décidés plus que jamais »

Les Bécharis savent que les Eulmis sont difficiles à manier à l’extérieur. D’ailleurs ils ont une petite idée sur
leur système de jeu qui consiste à dresser une muraille dans leur périmètre pour repartir au moins avec le point du nul « Les gars sont décidés plus que jamais à ce que les trois points de la victoire restent à Béchar » ajoutera le driver de la JS Saoura.

B. B.  

 

Tags: ,

Classement