Accédez directement au site compétition

JSS-Bousmaha : «Je promets un sursaut d’orgueil»

Dans cet entretien qu’il nous a accordé, le milieu offensif des Vert et Jaune, Nabil Bousmaha, s’affirme au fil des rencontres, demande aux supporters de rester toujours derrière leur équipe en cette difficile fin de saison. Avec leur précieux apport, la JS Saoura reviendra en force pour le reste de ce parcours et le terminera à la meilleure position possible.

- L’équipe n’arrive pas à gagner ces dernières semaines.

-Des fois, on n’arrive pas à comprendre, on domine nos adversaires comme vous l’avez constaté devant l’ESS, le MCEE et contre le CSC. Devant le leader on méritait au moins le partage des points vu notre excellente prestation, de même contre les deux autres formations, sans que personne trouve à dire quoi que ce soit. Mais le manque d’efficacité nous a empêchés de les comptabiliser, aussi, nos adversaires plus chanceux, sont parvenus à arracher les points nécessaires. On n’a récolté qu’un seul point, ce qui est faible comme butin. On est appelés à réagir afin de bien gérer les huit dernières rencontres.

- Comment a été la réaction des dirigeants après ces échecs ?

- Ils étaient un peu déçus par le nombre de ratages des buts faciles, des fois le cuir ne demandait qu’à être poussé dans les filets. Malheureusement, il prend une autre direction, la preuve face aux Sanafir on a raté trois nettes occasions de scorer. Je pense que la faute dans ces contre- performances ne nous incombent pas, on n’a rien à nous reprocher. On a donné le meilleur de nous-mêmes pour engranger les points nécessaires, mais la guigne nous colle toujours à la peau.

- Après ces trois échecs, ne pensez- vous pas que la situation se complique pour votre équipe.

- La balle est dans notre camp, on doit gagner les rencontres contre le CAB, WAT, MCO et l’USMBA qu’on recevra à Béchar. Mes coéquipiers sont conscients de la tâche qui nous attend en cette fin de saison, mais décidés plus que jamais à les remporter. Et faire aussi tout notre possible pour ramener quelques points de l’extérieur afin que la JS Saoura termine en beauté sa première année en Ligue 1.

- Que pensez-vous du parcours réalisé jusqu’ici par votre équipe ?

- Malgré le manque d’expérience des joueurs dont la plupart évoluaient par le passé en division inférieure et les nombreux points perdus à domicile, la JS Saoura a réalisé un bon parcours. Si an avait comptabilisé les points concédés au stade du 20- Août 1955, la JS Saoura serait actuellement avec le groupe de tête.

- D’après vous, votre ami, Beldjilali, sera-t-il en mesure de jouer en Europe ?

- Kaddour se trouve actuellement à Montpellier pour subir des tests avec le club montpelliérain. Il a toutes les qualités pour jouer dans n’importe quelle formation de l’hexagone. Il est sérieux dans son travail, c’est tout le mal qu’on lui souhaite. Et s’il arrive à trouver un terrain d’entente avec l’équipe qui veut s’attacher ses services, Beldjilali progressera très facilement.

- Un mot pour conclure

- Je promets à nos supporters qu’on  reviendra en force pour le reste de ce championnat et qu’on ne ratera plus aucune sortie à domicile afin que notre équipe puisse terminer la saison dans une bonne position.

B. B.

 

Bouguelmouna et Sebaïhi aux soins 

L’attaquant Habib Bouguelmouna et le défenseur Touhami Sebaïhi sont toujours aux soins pour se remettre de leur blessure contractée contre le CS Constantine. L’entraîneur souhaite les récupérer avant la rencontre face au CA Batna prévue le 9 mars à Béchar pour apporter le plus attendu par leur équipe.

 

Zaïdi : «Je remercie Zerrouati»

Le jeune attaquant de la JS Saoura, Hamza Zaïdi, gravement blessé lors d’une rencontre amicale face à l’Olympique de Khouribga durant la préparation d’intersaison, était un vrai chasseur de buts et a terminé meilleur buteur de son équipe la saison écoulée. Malheureusement, sa méchante blessure l’empêche d’être avec ses camarades. Mais l’enfant de Béchar ne rate aucune sortie de son équipe à domicile, toujours présent dans les tribunes pour encourager ses camarades. «Je tiens à remercier mon président, Mohamed Zerrouati, qui est toujours aux petits soins avec moi»,  souligne-t-il.

 

 

Tags: ,

Classement