Accédez directement au site compétition

CRB : La fatigue, l’ennemie des Belouizdadis

Le CRB a été contraint au partage des points du match de la 23e journée du championnat national qui l’a mis aux prises avant-hier avec la JSK au stade 20-Août-1955. Les Belouizdadis pouvaient remporter la rencontre n’était le manque de lucidité, mais surtout de fraîcheur physique.

A sept journées du baisser de rideau sur le championnat national, les signes de fatigue apparaissent de plus belle chez les Rouge et Blanc de la capitale. Ils n’arrivent plus à terminer les matchs de la meilleure des manières. Ils ont vraiment beaucoup de difficultés à tenir le coup et à achever la partie comme ils l’ont débutée. Cela s’est confirmé bien avant ce match contre la JSK puisque, lors du derby contre le MCA, c’était le même scénario. Les joueurs du Chabab manquent énormément de fraîcheur physique et ne réussissent plus à produire d’excellentes prestations, comme ce fut le cas au début de la phase retour. Lors du match de samedi passé, tout le monde est unanime à dire que les camarades du défenseur Abdat ont tiré leur épingle du jeu lors de la première mi-temps où ils auraient pu tuer la rencontre n’était la précipitation des attaquants dans la zone de vérité, mais en revenant des vestiaires et vers la fin de la rencontre, ils n’arrivaient plus à maintenir le cap. Les signes de fatigue apparaissent sur l’ensemble des joueurs qui étaient vraiment accablés.

 

Le cumul de matchs et la mauvaise préparation derrière cette situation

Il faut dire que si les joueurs du Chabab sont éreintés, cela est dû essentiellement au cumul de matchs. Le CRB a joué plusieurs rencontres ces dernières semaines en un court laps de temps en ne cessant de fournir des efforts, ce qui s’est répercuté négativement sur leur rendement lors des derniers matchs. Mais la raison principale de cette fatigue est la mauvaise préparation que l’équipe a effectuée lors du mercato où elle a été contrainte à faire seulement quatre séances d’entraînement en restant à Alger.

 

Bouali craint le pire pour la suite du parcours

En coach averti, Fouad Bouali craint le pire pour son équipe pour la suite du parcours. Il sait pertinemment que ces joueurs souffrent terriblement sur le plan physique et ils leur serait très difficile de poursuivre le parcours en force. Le premier responsable de la barre technique du Chabab ne cache pas ses inquiétudes et prédit un scénario pire pour l’équipe dans les sept matchs restants du championnat. Toutefois, il espère que ses poulains auront de la volonté et du courage pour gérer cette suite de la compétition en essayant de réaliser le maximum de résultats positifs qui permettront au club de terminer à une place honorable.

H. A. B.

Bouali : «On paye notre mauvaise préparation»

L’entraîneur belouizdadi, Fouad Bouali, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour dire clairement que la fatigue est la raison principale dans le semi-échec concédé par son équipe avant-hier contre la JSK au stade 20-Août-1955 (1-1). Il estime qu’une équipe qui n’a pas effectué de stage de préparation ne peut pas tenir le coup jusqu’à la fin du championnat en maintenant une série de bons résultats. Pire encore, le premier responsable de la barre technique du Chabab appréhende un mauvais scénario pour la suite du parcours. «On n’a pas joué seulement contre la JSK, mais aussi contre la fatigue. Mes joueurs sont épuisés et ils ne peuvent plus gérer la situation. On ne peut pas jouer au football si on n’est
pas bien préparés. Il n’est un secret pour personne que le CRB n’a pas effectué de stage hivernal. Donc, les résultats de cette situation commencent à apparaître. Les joueurs n’arrivent plus à tenir le coup sur le plan physique. Je dirais que sur ce plan, on n’a pas de base. En toute sincérité, je crains le pire pour mon club sur ce plan pour la suite du parcours», dira Bouali.

«Je tire chapeau à mes joueurs»

Le coach n’a pas omis de rendre un grand hommage à ses joueurs qui se sont battus corps et âme dans la rencontre face aux Kabyles : «Malgré la fatigue, mes joueurs se sont donnés à fond tout au long de la rencontre. Je les remercie pour leur rendement. On pouvait gagner ce match, comme on pouvait aussi le perdre, mais je leur tire chapeau pour ce nul, c’est un miracle ce qu’ils font à chaque fois sur le terrain.»

 

«Je ne sais pas si on paye les énergumènes pour insulter les joueurs»

Le premier responsable de la barre technique des Rouge et Blanc était furieux à la fin du match contre quelques supporters qui ont insulté les joueurs. Bouali s’est même demandé s’ils ne sont payés pour agir de la sorte : «Il y a des énergumènes qui ne comprennent rien au football et qui viennent au stade seulement pour faire du mal à l’équipe. Ils viennent juste pour insulter les joueurs. Ils n’ont pas le droit de faire ça. Je ne sais pas s’ils sont payés pour agir de telle sorte ?»

H. A. B.

 

Ammour : «C’est frustrant de perdre 2 points»
Pour le meneur de jeu du CRB, Amar Ammour, son équipe a manqué de chance contre la JSK. Il avoue que c’est frustrant de perdre deux points aussi facilement.   
- Tout d’abord, un mot sur ce match nul face à la JSK...
- C’est vraiment frustrant de perdre deux points importants sur notre terrain.  On s’est donnés à fond pour arracher la victoire, mais on n’a pas réussi. Mais c’est ça le football et on doit accepter le verdict.
- Vous avez créé plusieurs occasions de buts, sans pouvoir les concrétiser…
- Effectivement, on a créé plusieurs occasions de scorer, mais la chance nous a fait défaut. Contrairement au match aller où on n’avait pas bien  joué, mais on avait gagné. Aujourd’hui,
on a montré un bon visage, mais sans parvenir à arracher les trois points de la victoire. Toutefois, on ne va pas baisser les bras et on continuera à se battre à fond pour la suite du parcours.

- On sent que vous avez manqué de fraîcheur physique dans ce match…
- Oui, la fatigue commence à apparaître. Il ne faut pas oublier qu’on ne cesse d’enchaîner des matchs. Ce n’est pas du tout facile de jouer une rencontre tous les trois jours. Même si notre tâche ne sera pas facile pour la suite du parcours, on va tout faire pour réaliser de bons résultats.

- Ne craignez-vous pas que ce semi-échec pourrait vous perturber pour lors du prochain match en déplacement contre le MCEE ?
- Non, on doit oublier très vite ce match et se lancer dans la préparation du prochain match contre le MCEE. On va se donner à fond aux entraînements dans le but de revenir avec un bon résultat de notre déplacement.
- En coupe d’Algérie, vous allez affronter l’ESS, une finale avant l’heure…

Les matchs de coupe sont différents par rapport à ceux du championnat. Ce sont des matchs qui se jouent sur des petits détails qu’il faut bien prendre en compte. La saison passée, on avait perdu le trophée face à cette même équipe de l’ESS, et ce, malgré qu’on ait bien joué. J’espère que cette saison, on aura plus de chance pour se qualifier au prochain tour.

H. A. B.

Zeddam intéresse les dirigeants du CRB  

On a appris d’une source proche de la direction du CRB que le joueur du MCA, Hamza Zeddam, intéresse les dirigeants du club. En effet, le joueur mouloudéen, qui semble décidé à quitter son club employeur à la fin de l’exercice actuel, suscite l’intérêt des dirigeants belouizdadis qui désirent l’enrôler dès la  saison prochaine. La même source ajoute que le président des Rouge et Blanc, Azzedine Gana, aurait même discuté avec le joueur lors du mercato passé, et il lui aurait demandé de jouer pour le Chabab, mais ce dernier aurait décliné son offre. Le boss belouizdadi revient à la charge, et cette fois-ci, il semble déterminé à l’avoir.

H. A. B.

Repos hier

Les Rouge et Blanc, qui ont joué avant-hier un match de championnat contre la JSK, ont bénéficié hier d’une journée de repos qui leur a été accordée par le staff technique.

 

Reprise aujourd’hui

La séance de la reprise est prévue aujourd’hui. Le staff technique l’a programmée à la forêt de Bouchaoui. Il sera question de la récupération après les efforts fournis contre les Kabyles avant-hier.

H. A. B.

 

 

 

Tags: ,

Classement