Accédez directement au site compétition

ESS-ASFA Yennenga, (match retour à 18h) : Se qualifier pour l’Algérie

Après presque une semaine de préparation spécifique, la bande à Velud sera confrontée à la réalité du terrain à 18h au stade du 8-Mai 1945, où elle croisera le fer, pour le match retour de la Ligue des champions africaine, avec les Burkinabés de l’ASFA.

A cette occasion, les Noir et Blanc devront impérativement gagner cette rencontre afin de confirmer leur bonne santé affichée lors des dernières rencontres jouées en championnat et en coupe. Pour se faire, ils doivent sortir le grand jeu.

De son côté, l’entraîneur Velud mettra tout son savoir-faire à la disposition de ses capés afin qu’ils atteignent cet objectif. La formation sétifienne devra prendre ce match très au sérieux car les joueurs de l’ASFA feront tout leur possible pour se qualifier eux aussi. Les Sétifiens, qui devront en découdre avec cette jeune équipe ce soir, sont très motivés pour remporter ce match qui sera sans doute une partie très disputée des deux côtés. Mais la mission reste toutefois à la portée des camarades de Belkaïd qui ne jurent que par la qualification.

 

Travail de finition au menu 
Afin de mettre ses attaquants dans le bain, Velud a essayé, lors des deux dernières séances, de trouver les automatismes adéquats et d’apporter les correctifs nécessaires. Pour cela, l’ancien coach du Togo a multiplié les ateliers spécifiques où les joueurs ont souvent été mis en opposition attaque-défense. Un travail spécifique pour la ligne offensive a également été effectué devant les bois. Le coach a beaucoup parlé avec ses attaquants afin de corriger leurs erreurs pour être plus efficaces ce week-end. Reste à savoir si ce travail portera ses fruits lors des prochaines sorties des Noir et Blanc, notamment celle qui les attend aujourd’hui face à l’ASFA Yennenga.

Les supporters promettent d’assurer le spectacle

Pour cette première sortie africaine à Sétif cette saison, les supporters de l’ESS, qui espèrent une qualification, ont promis d’envahir les gradins du stade du 8-Mai 1945, ce soir. Dans les fiefs du club, on ne parle que de ce match. Certains groupes de supporters, à l’image des Jokers et des Marins, ont déjà conçu des banderoles spécialement pour ce match et promettent d’assurer le spectacle dans les tribunes afin que les camardes de Delhoum puissent remporter le match face à l’ASFA.
                                                   K. A.

 

Belkaïd : «Trouver la faille dès les premiers instants»

 

Propos recueillis par Kacem A.

- C’est donc l’heure de vérité pour votre équipe…
- Ah oui ! On est conscients de la tâche qui nous attend. On doit être vigilants et faire de notre mieux pour réussir notre match et sortir victorieux. Ce sera, pour nous, le match à ne pas rater.

- La pression a dû monter d’un cran à l’approche de ce match…
- On commence tous à ressentir cette pression qui commence à monter, on se rapproche du coup d’envoi de cette rencontre. Nous savons que notre mission ne sera pas de tout repos, car nous serons confrontés à une équipe qui voudra aussi se qualifier pour le second tour.

- Et comment se présente ce match pour votre équipe ?
- Je peux vous dire que ce sera un match très difficile pour les deux équipes. Pour ce qui nous concerne, tous les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui les attend et que nous sommes tous motivés pour réussir ce match. On n’a pas le droit de décevoir. On doit quand même faire honneur à l’ESS et à l’Algérie. 
- Ne pensez-vous pas que le résultat de l’aller est un score piège ?
- Il ne faut surtout pas penser de cette manière. Notre objectif est la qualification, et on fera tout lors de ce match retour pour l’atteindre. Certes, le 2-1 de l’aller n’est pas vraiment en notre faveur, mais rien n’est encore joué, on a les moyens de les battre chez nous. On doit essayer de trouver la faille dès les premiers instants de la rencontre pour mettre notre adversaire dans le doute.
- A vous entendre parler, on comprend que vous êtes très motivés…
- Effectivement, et je peux vous dire que les joueurs ont bien travaillé durant toute la semaine afin de réaliser le meilleur score. Tout le monde ne pense qu’à la victoire, et je peux vous dire que tous les joueurs sont motivés pour faire un grand match. 
- Mais cette formation de l’ASFA ne viendra pas à Sétif en victime expiatoire. Elle aussi voudra se qualifier pour le prochain tour…
- Il n’est pas interdit de rêver. C’est vrai que ce ne sera pas facile, comme je viens de vous le dire, car les joueurs de l’ASFA n’ont rien à perdre dans ce match, donc ils vont essayer de nous surprendre chez nous. Mais ce qui est sûr, c’est que les Sétifiens ne vont pas nous chiper la qualification sur notre terrain. On est bien motivés et je pense que personne ne pourra nous freiner. On est déterminés à gagner.

K. A.

18 joueurs retenus
Pour la rencontre d’aujourd’hui face à l’ASFA, le coach de l’ESS, Hubert Velud, a arrêté la liste des dix-huit joueurs. Mis à part deux changements, le driver sétifien a retenu les mêmes éléments convoqués pour la dernière rencontre face au CRB, avec le retour de Gourmi et Lagraâ qui ont pris la place de Mammeri et Djarroudi. Ainsi, la liste est constituée des joueurs suivants : Khedaïria, El-Ghoul, Ziti, Benchadi, Lagraâ, Lakhdari, Belkaïd, Benabderahmane, Delhoum, Karaoui, Ferrahi, Djahnit, Okbi, Tiouli, Gourmi, Madouni, Nadji et Aoudia.

Djaroudi encore une fois écarté
Apparemment, Djarroudi Younès ne fait plus partie des plans du coach Hubert Velud. En effet, ce dernier ne l’a pas convoqué pour le match d’aujourd’hui. Il continue à ignorer complètement l’ex-défenseur gauche du WA Tlemcen, qui n’a joué que quelques matches en début de saison. Il faut dire que le joueur est victime de la forte concurrence en défense.

Séance légère hier à 16h
C’est hier après-midi que la formation sétifienne a effectué sa dernière séance d’entraînement avant la rencontre d’aujourd’hui au stade du 8-Mai-1945. Pour cette ultime séance, le coach Hubert Velud n’a pas voulu trop forcer ses capés en programmant seulement quelques exercices avec ballon avant de clôturer par quelques étirements. C’était en fait une séance très légère afin d’éviter la fatigue aux joueurs qui ont bien travaillé durant toute la semaine. Juste après cette séance, les joueurs ont regagné l’hôtel Hidhab, le lieu de leur mise au vert.

Réunion technique hier à 12h
C’est hier que la réunion technique d’avant-match aura lieu. Les responsables de l’ESS ont rencontré ceux de l’ASFA à 12h à l’hôtel Rabie, ainsi que les officiels mauritaniens devant officier le match de ce soir. Le représentant de la Fédération burkinabé de football a été lui aussi présent.

 

Equipe probable

Khedaïria, Ziti, Lagraâ, Benabderahmane, Belkaïd, Delhoum, Karaoui, Gourmi, Djahnit, Madouni et Aoudia.

 

Trio mauritanien pour gérer la rencontre.

La commission d’arbitrage de la CAF a désigné les arbitres qui auront à diriger le match retour à Sétif. Il s’agit du Mauritanien Ali Elmghaïer qui sera assisté de ses compatriotes Ouar Abderrahmane et Dya Alhassni. Le quatrième arbitre pour ce match qui se jouera aujourd’hui, est Eltili Abderrahmane. Le commissaire du match sera le Tunisien Mourad Eddaami.

 

Hamar : «Je défie Ghrib de recruter un joueur de l’ESS»
La conférence de presse tenue par la direction de l’Entente de Sétif, dans l’après-midi d’hier, au siège du club, à laquelle y ont participé le président du club, Hassan Hamar, le président du conseil d’administration, le docteur Azzedine Arab, l’entraîneur adjoint Madoui, l’entraîneur des gardiens Benamer, l’entraîneur en chef, Hubert Velud, et la présence des membres du comité directeur Hassan Sensaoui et Djaber Zaghleche ainsi que le directeur sportif Boulahjillet, a été ouvert par le PDG du CA avant de donner la parole au président de club qui a parlé de beaucoup de choses concernant l\'équipe, annonçant qu’Ammour a prolongé son contrat de quatre ans et que la direction du MCA utilise la guerre psychologique contre l\'ESS.
La direction de MCA use de la guerre psychologique contre l’Entente
Le président du club, Hassan Hamar, a commencé à parler à propos de la guerre psychologique menée par la direction du MC Alger pour influer sur l’équipe, son administration et ses supporters avant le match des demi-finales, en disant : « Nous ne parlons pas dans les journaux et nos conversations avec le MCA seront sur la pelouse du stade 5-Juillet le 12 avril prochain et nous sommes conscients de la guerre psychologique lancée par la direction de MCA pour nous influencer avant cette date importante .»
Karaoui m’a informer des contacts du MCA
Et il s\'est arrêté pour parler de ce que la presse a rapporté ces derniers jours à propos de l\'accord final, qui aurait été trouver entre Ghrib et le joueur de l’ESS Amir Karaoui, disant: «Je peux vous assurer que depuis cette tribune que, avant la publication de ces nouvelles, Karaoui m’a appelé et il m\'a assuré qu\'il avait reçu des appels des dirigeants du MCA pour le recruter mais il n’a donné aucun accord. »
Je défie Ghrib de recruter un seul joueur de l’ESS et en particulier Karaoui
Le président de l’ESS Hassan Hamar a poursuivi dans ce point particulier en soulignant qu\'il est difficile à Ghrib de recruter un quelconque joueur de l’ESS la prochaine saison pour son équipe et notamment Karaoui, en disant : «Je mets au défi Ghrib de prendre un quelconque joueur de l’effectif de l’Entente et en particulier Karaoui Amir.»
Nous avons un contrat de Djabou  pas enregistré jusqu\'au 6 juin 2013
Quant à la question de Djabou qui suscite encore beaucoup de curiosité chez les supporters, Hassan Hamar a admis qu\'il était en possession d\'un contrat de Djabou jusqu\'au 6 juin 2013, mais qu’il n\'est pas enregistré à la Ligue, ce qui le rend illégal.

Tags: ,

Classement