Accédez directement au site compétition

Karaoui :«Un rendez-vous est aussi prévu avec Hannachi»

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’Amir Karaoui est l’un des joueurs les plus convoités en cette fin de saison. En fin de contrat avec l’Entente, Karaoui nous confirme dans cet entretien qu’il a bel et bien rencontré le président de section football mercredi. Il attend de voir le président Hannachi. Néanmoins, le milieu de terrain de l’ESS affirme qu’il a aussi discuté avec d’autres clubs, mais que sa priorité demeurera certainement son club actuel. Entretien.

- On croit savoir que vous avez rencontré le président Hannachi hier mercredi (Ndlr : entretien réalisé hier après-midi), qu’en est-il au juste ?

- En fait, j’ai rencontré Yarichène qui est le président de la section football mercredi. Le président Hannachi n’a pas pu se déplacer, d’ailleurs il m’a appelé au téléphone au moment du rendez-vous pour s’excuser du fait qu’il n’a pas pu se déplacer…

- Et qu’en est-il de votre discussion avec Yarichène ?

- Et bien nous avons discuté de façon globale sans vraiment rentrer dans les détails. C\'est-à-dire qu’on a parlé du projet sportif sans pour autant évoquer d’autres volets, mais disons que pour l’instant c’est le statu quo. J’ai discuté avec les dirigeants de la JSK comme je l’ai d’ailleurs fait avec le MCA.

- Ah bon ! Vous avez rencontré les responsables du MCA…

- Oui, j’ai rencontré le manager général du club Abdenour Kaoua avec qui j’ai discuté. Là aussi, j’ai entendu l’offre et la proposition qui m’a été faite, mais sans pour autant dire oui ou non. Je préfère pour l’instant prendre mon temps et étudier toutes les propositions avant de prendre une décision du fait que je suis en fin de contrat avec mon club de l’ESS.

- Peut-on dire que vous êtes plutôt proche de la JSK ou plutôt c’est mal parti ?     

- En fait, comme je vous l’ai déjà dit, c’est le statu quo. Un rendez-vous était prévu aujourd’hui jeudi avec le boss Hannachi mais j’attends toujours qu’il m’appelle.  En plus, permettez-moi de vous préciser que même si je suis en fin de contrat, ma priorité va vers l’ESS, un club que je connais et avec qui j’ai gagné trois titres et qui va surtout faire en sorte de garder toute son ossature. Donc, si j’ai la même offre de la part de l’ESS et de la JSK je vous avoue franchement que j’opterai pour Sétif. A ce moment-là, il faudrait que les responsables kabyles soient vraiment très convaincants avec moi. Permettez-moi aussi de vous préciser une chose…

- Oui, allez-y…  

- La JSK est un club que je respecte beaucoup, d’ailleurs après ma deuxième saison à El-Elma (2010-2011), les responsables kabyles m’ont contacté, mais à la dernière minute ils ont opté pour Camara et j’ai fini par signer à l’ESS. Pour ce qui est des négociations avec Sétif, je vais rencontrer les dirigeants demain (aujourd’hui vendredi) pour négocier mon contrat. Donc, si je réussis à trouver un terrain d’entente avec une revalorisation de salaire, je resterai à l’ESS.

- Malgré les soucis que vous avez eus, notamment en fin de saison…

- Vous savez, ce genre de souci ça arrive à n’importe quel joueur, mais ce n’est pas à cause de ça que je ne vais pas renouveler. Comme je vous l’ai déjà dit, j’ai remporté trois titres avec cette équipe, je suis bien à l’Entente et en plus ma mère et mon père sont de Sétif. Bref, je suis en train d’étudier toutes les propositions mais une fois de plus je préfère prendre mon temps. D’ailleurs, j’ai quelques offres en France et en Tunisie mais en raison du problème de mon passeport, je ne peux me déplacer pour négocier.

- On comprend par là que vous êtes plus tenté par une aventure à l’étranger.

- Tout à fait, j’ai connu le championnat algérien et j’ai remporté des titres et j’aimerais bien maintenant tenter une nouvelle aventure. Donc, j’attends de régler mon problème de passeport.

- Mis à part la JSK et le MCA, y a-t-il d’autres clubs qui vous ont approché ?

- Oui, il y a l’USMA notamment par le biais de son entraîneur Rolland Courbis avec qui j’ai longuement discuté. J’ai aussi rencontré brièvement Rebouh Haddad sur un plateau de télévision, il était prévu qu’il m’appelle, mais rien pour l’instant. Il y a aussi la JSMB, le CSC et l’USMH.

- Quand comptez-vous trancher ?

- Ça ne sera certainement pas pour cette semaine. Je veux prendre mon temps et ne pas me précipiter avant de prendre une décision finale.

Asma H. A.

 

 « J’ai rencontré Yarichène mercredi, mais c’est le statu quo»

 

«J’ai aussi discuté avec Kaoua cette semaine»

«Je rencontrerai Hamar aujourd’hui vendredi pour négocier…»

«…En cas d’accord, je devrai rester à l’ESS»

 

 

Après sa rencontre avec Yarichène

Karaoui attend de voir Hannachi

 

Le milieu de terrain Amir Karaoui n’a pas encore décidé de venir ou pas à la JSK. Après avoir rencontré, avant-hier, le président de section Yazid  Yarichène, Karaoui attend de rencontrer le président Hannachi pour discuter le volet financier et d’autres points. Il est toutefois à préciser que le discours d’Yarichène quant au projet sportif de l’équipe pour la saison prochaine a intéressé le joueur. Très convoité par plusieurs clubs, Karaoui préfère prendre tout son temps avant de décider de son avenir.

 

Il étudiera également  les autres propositions

En plus d’avoir négocié avec la JSK, représentée par Yazid Yarichène, Karaoui a reçu d’autres offres de la JSMB, du MCA et de l’USMH, pour ne citer que ceux-là, qui veulent l’enrôler en prévision de la saison prochaine, en plus de son club employeur, l’ESS. D’ailleurs le joueur nous a fait savoir qu’il comptait étudier toutes les propositions. Cependant, Amir Karaoui avoue sans langue de bois que sa priorité reste son club actuel, l’ESS. Mais la JSK demeure une piste sérieuse. Les jours à venir et la discussion qu’aura le milieu de terrain sétifien avec Hannachi seront certainement déterminants quant à la décision finale du joueur.

 

K. A.

Classement