Accédez directement au site compétition

CRB-Kherbache : «Ma priorité au CRB»

L’attaquant belouizdadi, Ismaïl Kherbache, en fin de contrat, déclare que malgré les propositions qui lui ont été faites, il donne toujours la priorité au CRB.

«Je suis en fin de contrat, mais, pour le moment, aucun responsable du CRB n’a pris attache avec moi. Toutefois, je donne toujours la priorité à ce club dans lequel j’ai joué plusieurs saisons. Je ne vous cache pas que je ne manque pas d’offres, mai je veux rester au Chabab», a-t-il déclaré. Il espère que la dernière réunion entre les responsables du club donnera des choses positives et que la situation reviendra à la normale. «Le club a connu beaucoup de problèmes ces derniers temps, notamment sur le plan financier où, nous, les joueurs ne sommes pas payés depuis des mois. J’espère que la dernière réunion entre les dirigeants du club donnera lieu à des choses positives et que cette crise se termine enfin», ajoute-t-il. «On ne dispose d’un bon effectif qui peut jouer facilement un titre, mais, en raison de tous les soucis qu’on a connus la saison passée, on est sortis les mains vides. C’est vraiment dommage pour le club», conclut-il

H. A. B.

 

 

Compétitions continentales

Le CRB out

Beaucoup de choses ont été dites sur la participation du CRB à une compétition continentale la saison prochaine. Tout le monde croyait qu’il prendra part au moins à la coupe arabe. Finalement, les Rouge et Blanc n’auront droit à aucune compétition. La LPF a affiché sur son site internet les clubs ayant droit de disputer une compétition africaine. Le CRB n’a pas été cité. Donc, le club qui a participé la saison passée à la coupe arabe se contentera cette saison de disputer le championnat ainsi que la coupe d’Algérie. 

H. A. B.

 

Hachaïchi tire sur Kalem

L’ancien secrétaire général du CRB et ex-vice-président, Belaïd Hachaïchi, qui est très préoccupé par la situation de son club de cœur et qui, à chaque fois, tire la sonnette d’alarme pour attirer la tension des responsables qui, malheureusement, ne font rien pour changer les choses, n’a pas hésité hier à tirer sur le président du CSA, Mokhtar Kalem, en qualifiant la cellule de recrutement qu’il préside de «la poudre aux yeux». Hachaïchi estime que la désignation de Kalem à la tête de ladite cellule a suscité bien des remous et l’implosion au sein du CSA dont la plupart des membres ont démissionné à cause de leur président qui, selon ces derniers, ne les a point consultés au préalable. Hachaïchi se dit toutefois que la dernière réunion tenue entre les responsables a donné lieu a deux choses bénéfiques, à savoir «le maintien du staff technique,  à sa tête Fouad Bouali, ainsi que l’initiative de monsieur Malek qui a bien voulu procéder à la régularisation de Talis et Ali Moussa aux fins de débloquer le compte de la SSPA ; ce qui permettra en partie le paiement des salaires des joueurs».

 

Kalem se confine dans son mutisme

Maintenant que Belaïd et Boulekhal ont décidé de démissionner pour un différend, Kalem, que nous avons joint au téléphone, a refusé de commenter cette décision, estimant qu’il a d’autres choses plus importantes à régler pour le moment. «Je n’ai pas à commenter cette information, d’autant plus que je n’ai encore rien reçu pour notifier. Et puis, j’ai encore d’autres choses plus importantes à régler pour le moment. On va régler les choses une par une», s’est-il contenté de dire.

 

H. A. B.

 

Arriérés d’Aït Ouamar

La FAF ordonne au CRB de les payer

Il semble que les problèmes d’ordre financier ne finiront jamais au CRB. Au moment où tout le monde attendait le déblocage du compte bancaire suite à la régularisation des joueurs Talis et Ali Moussa, voilà que la FAF ordonne au club de payer les arriérés d’un autre ex-joueur du club, Hamza Aït Ouamar, qui réclame sept mois de salaire que le président Gana ne lui a pas payés quand il avait quitté le club la saison passée. Si la direction du Chabab ne régularise pas le joueur, tout porte à croire qu’il bloquera également le compte du club. Pis encore, le Chabab sera interdit de recrutement comme il a été approuvé  par les nouvelles dispositions réglementaires de la FAF. 

 

 

Kalem devait rencontrer hier Gana

Le président du CSA, Mokhtar Kalem, devait rencontrer hier le président de la SSPA, Azzedine Gana. Même le coach Bouali devait prendre part à la réunion où les trois hommes vont débattre de la saison prochaine. La régularisation des joueurs sera le premier point à aborder avant de passer à d’autres sujets. La liste des joueurs à libérer sera aussi au menu de la discussion et c’est au coach Bouali de l’établir.

 H. A. B.

 

Il faut bien rembourser Malek

Ayant pris sur son compte de rembourser Talis et Ali Moussa,  Malek Réda, qui n’est ni actionnaire ni membre du conseil d’administration, attend toujours qu’il soit remboursé. Selon des sources proches, il a été rassuré par Kalem qu’il recevra son argent. Toutefois, notre source nous confirme que l’actuel patron du CSA n’a pas le droit de toucher à l’argent de la SSPA, étant donné qu’il n’est pas actionnaire majoritaire, mais seulement son représentant. Deux nouvelles affaires, donc, à suivre, et attentivement.

 

Attafen ça bloque

Billel Attafen intéresse au plus haut point les dirigeants belouizdadis et ce n’est pas par hasard qu’il se trouve sur le petit calepin de la direction du Chabab en prévision de la saison prochaine. Après le premier contact de la part du Chabab, il a décidé de reporter toute négociation préférant se consacrer, actuellement, à son mariage, prévu dans quelques jours. L’ancien nahdiste, nous dit-on, semble privilégier la piste belouizdadie.

 

 

 

Tags: ,

Classement