Accédez directement au site compétition

CRB-Bouali : «Rester ou partir, je laisse ça au mektoub»

Les choses commencent à bouger au CRB, après l’annonce faite par le président de la SSPA, Azzedine Gana, que l’équipe a bénéficié d’une subvention conséquente qui va permettre de régulariser la situation des joueurs et payer les créances du club.

Concernant le staff technique belouizdadi, dirigé par Fouad Bouali, il est clair que les responsables des Rouge et Blanc veulent maintenir le staff, eu égard au travail accompli la saison dernière. L’ex-entraîneur du WAT a su redresser la barre grâce à ses compétences et sa capacité de remobiliser son groupe malgré une situation financière catastrophique. Les résultats vont vite arriver et l’équipe a pu terminer le championnat à la  6e place, au grand bonheur des supporters du Chabab. Dans le but de convaincre Bouali à poursuivre sa mission, les dirigeants du CRB ont rencontré mardi  Bouali. Cette entrevue a constitué le premier contact entre les deux parties depuis la fin de la saison, le 21 mai passé. Lors de cette rencontre, les dirigeants du CRB ont fait savoir à Bouali qu’ils veulent le garder en perspective de la saison prochaine. Ce dernier, tout en exprimant sa gratitude envers les dirigeants qui ont insisté pour qu’il reste à la tête de la barre technique, a néanmoins posé  trois conditions avant de rendre sa décision, comme il nous l’a fait savoir hier. «Oui, je confirme avoir rencontré les dirigeants du CRB, mais je ne leur ai donné aucune réponse. Pour moi, c’est simple, avant d’entamer les négociations pour la saison prochaine, ils doivent tout d’abord régler certaines choses. La première condition, c’est celle relative à la régularisation des joueurs et de toutes les personnes qui n’ont pas encore été payés lors de la saison passée», a indiqué l’ex-entraîneur de l’USMBA.

«Il faut revoir l’organisation du club»

L’autre point sur lequel a insisté Bouali lors de sa rencontre avec les responsables belouizdadis est relatif à la réorganisation du club, comme il nous l’a confirmé. «Ma seconde condition est relative à l’organisation du club. Il faut que les choses changent dans le bon sens pour éviter de vivre ce qu’on a vécu la saison passée. Le club a besoin d’une bonne assise administrative et d’une organisation digne d’un club professionnel», a encore précisé l’ex-joueur du WAT.

«La direction  est tenue à faire un listing des joueurs à libérer et des joueurs à garder»

Pour  ce qui est de la troisième condition qu’il a posée, elle a trait  au recrutement et à la libération de certains éléments. «J’ai demandé aux dirigeants de faire la liste des joueurs à libérer et celle de ceux qui seront gardés, en discutant individuellement avec chacun d’eux. Il faut que les choses soient claires avant d’entamer la préparation d’intersaison», a-t-il affirmé. Avant de terminer, il nous dira : «J’ai orienté les dirigeants vers mon manager qui s’occupe de mes affaires. Maintenant pour vous dire que je vais rester ou partir, je ne sais pas encore, c’est une question de mektoub.»

K. H.

 

Aït Ouamar et Zazou réclament leur argent

Les dirigeants belouizdadids ont poussé un ouf de soulagement en régularisant les anciens joueurs Talis et Ali Moussa, mais le compte du club pourrait de nouveau être bloqué si les deux autres anciens joueurs, en l’occurrence, Zazou actuellement à l’ASO, et Aït Ouameur à l’USMH, ne retirent pas leur plainte. En effet, Zazou réclame son argent du temps de Lefkir, alors qu’Aït Ouamar revendique plusieurs mensualités avant qu’il ne soit libéré du CRB.

Belaïd et Boulekhal démissionnent du CSA

Deux membres du CSA du CRB, en l’occurrence, Belaïd et Boulekhal, ont démissionné du CSA, à la suite d’un différend avec l’actuel président Mokhtar Khalem.

 

Boukria pourrait rester

Convoité par le RCA et le NAHD, le latéral gauche du CRB, Lyès Boukria, n’a pas encore tranché sur son avenir sportif. En fin de contrat avec le Chabab, le joueur  accorde la priorité à Belouizdad avant de décider.

 

Relâche de 24 H pour Rebih

Actuellement en stage avec la sélection A’, le milieu de terrain du CRB, Boubekeur Rebih, bénéficiera d’un repos de 24H à partir de samedi, à l’instar des autres joueurs de la sélection. Il abordera à partir de lundi le second microcycle de préparation avec la sélection A’ qui prépare sa double confrontation contre la Libye pour le compte du CHAN-2014.

K. H.

Amroune : «Je suis en fin de contrat»

 

L’attaquant du CRB, Mohamed Amroune dont le contrat expire en ce mois de juin, attend de percevoir son argent avant de trancher sur sa future destination. L’ex-international accorde tout de même la priorité au Chabab même s’il n’a pas eu beaucoup de temps de jeu cette saison.

 

Par Kamel Hassani

- Comment évaluez-vous la saison qui vient de s’achever ?

- Je dirai qu’il y a eu du bon et du moins bon. On a fait ce qu’il fallait faire malgré les difficultés financières que tout le monde connaît. On s’est battus jusqu’à la dernière minute pour faire honneur au maillot du club. Si on tient compte des problèmes auxquels l’équipe était confrontée, je dirais que nous avons réalisé un exploit en nous classant à la 6e place.

- Pensez-vous que le CRB pouvait aspirer jouer les premiers rôles si les circonstances étaient plus favorables ?

- Sans aucun doute car on a montré durant la saison beaucoup de qualités   surtout lors de la phase retour. On a perdu quelques points, bêtement, qui auraient pu nous permettre de nous classer dans le quatuor de tête.

- Comment évaluez-vous votre rendement durant la saison ?

- Je ne suis pas satisfait à 100% de mon rendement mais je pense que lors de la seconde phase de championnat j’étais plus performant.

- Comment expliquez-vous le fait de ne pas avoir eu un temps de jeu plus conséquent ?

- Je pense que j’étais victime des choix du coach. C’est le football et je devais accepter ses choix en tant que professionnel.

- On a appris que la situation financière du club vient d’être  débloquée avec  le renflouement  des caisses du club. Est-ce que la direction vous a appelé pour vous régulariser ?

- Pas encore. J’attends, à l’instar de mes coéquipiers, le paiement de mes 8 mois de salaire. On a été patients et je pense que la balle est dans le camp  de la direction pour nous régulariser.

- Qu’en est-il de votre situation administrative ?

- Je suis en fin de contrat avec le CRB.

- Comptez-vous poursuivre l’aventure avec le Chabab ou bien changer d’air ?

- Franchement, je n’ai pas encore pris de décision à ce sujet car pour l’instant je suis en vacances. Ce qui est sûr c’est que la priorité va au CRB.

- Avez-vous reçu des propositions ?

- Oui j’ai reçu beaucoup de propositions mais pour l’instant, je ne  veux pas divulguer l’identité de ses équipes par respect au CRB. Au temps opportun, je vais parler des contacts.

K. H.

 

Tags: ,

Classement