Accédez directement au site compétition

Velud tarde à dévoiler son onze

Après son premier match de championnat cette saison à la tête des Noir et Blanc et plus de deux mois de travail, l’entraîneur Velud devra pourtant dénicher le meilleur onze possible pour gagner vendredi face à la formation marocaine du FUS Rabat.

ES Sétif

Match face au FUS

Par Kacem A.

Il veut certainement brouiller les cartes concernant l’identité du onze titulaire au coup d’envoi. 

Il veut avoir un groupe concentré  
La décision du coach de ne pas dévoiler le onze rentrant quelques jours avant la rencontre, contrairement à ses habitudes, est motivée par son souhait d’avoir un groupe totalement concentré et surtout motivé jusqu’à la dernière minute.  

Vers le retour de Djahnit

Avec la blessure de Franck et la non-qualification de Zerrara, qui ont l’habitude d’évoluer sur les flancs de l’attaque sétifienne, ainsi que le repositionnement de Demou au milieu de la défense, à la place de Benabderrahmane, blessé, Velud songe à redonner sa chance à Djahnit Akram, lui qui a raté complètement le début de la saison, avec une mi-temps très laborieuse face au FUS, avant de ne plus rentrer dans les plans du coach.    

Du 50/50 entre Oki et Ferrahi  

Si le duo Delhoum-Karaoui est devenu le maillon fort de l’Entente au milieu de terrain, le coach n’est pas vraiment sûr d’aligner un joueur à vocation offensive comme Okbi Hicham ou de bétonner davantage son milieu de terrain avec la titularisation de Ferrahi, après avoir essayé les deux joueurs avec le duo cité auparavant à maintes reprises durant les matches d’application.  

Le coach surpris par la non-qualification de Belameri  

Alors qu’il songeait à donner les clés de l’attaque à Belameri, en compagnie de Madouni, Velud a été très surpris d’apprendre, tardivement, que le Franco-Algérien est non qualifié jusqu'à la fin de la phase des poules, ce qui chamboulera un peu ses plans.   

Madouni, titulaire malgré tout  
En plus de Gourmi, l’entraîneur Velud devra aligner l’attaquant Madouni Laïd en pointe, avec l’espoir de voir l’ancien Saïdi retrouver son véritable niveau après des débuts trop timides, à l’instar de l’autre recrue en pointe, Touahri Amine, qui est encore loin de postuler pour une place de titulaire dans le onze de départ.  

K. A. 

Lamri : «Prêt à revenir sur le côté droit» 

- Les entraînements se dérouleront dorénavant en nocturne, ce qui arrange forcément vos affaires…
- Absolument, car l’ambiance est excellente ces derniers temps, surtout qu’il est très difficile pour un joueur de s’entraîner le matin sous une chaleur torride. Je pense sincèrement que c’est une très bonne décision que d’avoir changé l’heure des entraînements.
- Est-ce que le fait de régler le problème des arriérés, du logement et des signatures de règlement intérieur a rendu l’ambiance plus agréable au sein du groupe ?
- La direction a fait de son mieux pour nous mettre dans les meilleures conditions possibles. Cela va nous aider à nous concentrer uniquement sur notre travail pour atteindre les objectifs du club cette saison.
- Vous êtes en pleine préparation pour la réception du FUS, n’est-ce pas ?
- C’est sûr que nous sommes tous concentrés sur ce match capital, car avec deux points empochés durant la phase aller, nous sommes contraints de remporter un succès pour espérer la qualification au carré final. 
- Comment voyez-vous cette rencontre ?
- Nous sommes très motivés pour remporter notre premier succès durant cette phase des poules, un succès qui va nous permettre de revenir en force pour la lutte à une qualification durant les deux matches restants, même s’il ne faut pas crier victoire avant l’heure, car nous allons croiser un bon adversaire qui peut nous rendre la vie difficile.    
- Beaucoup pensent déjà à la meilleure façon de battre le TP Mazembe avant même d’affronter le FUS… 
- C’est une grave erreur que de faire ce genre de calcul, car cela ne sert absolument à rien de zapper notre prochain match et de penser au suivant, vu qu’un résultat autre que la victoire ce vendredi face au FUS serait synonyme d’élimination avant même le déplacement pour affronter le TP Mazembe. 
- Etes-vous prêt à tenir votre poste après la blessure contractée lors du match aller ?
- Dieu merci, ce n’était pas grave. J’ai pu reprendre les entraînements avec le reste du groupe au début de la semaine et je me sens capable de jouer ce match sans le moindre souci. 
- Vous devriez pallier l’absence de Nadji, blessé, en évoluant pour la première fois sur le côté droit…
- Je suis prêt à évoluer dans n’importe quelle position sur le terrain, car je ne suis qu’un simple joueur à la disposition de l’entraîneur. Ça ne serait nullement un handicap pour moi de remplacer mon équipier Nadji, car je suis avant tout un arrière droit. Je ferai de mon mieux pour donner un plus à mes camarades pour remporter les trois points de la victoire.    
- Que manque-t-il à l’Entente pour se hisser au prochain tour ?
- Nous avons adopté une certaine façon de voir les choses, en tenant à jouer match par match, car, en cas de victoire face au FUS, nous serons très motivés pour revenir avec un succès du Congo, vu qu’avec l’effectif et la volonté qui anime les joueurs, je pense que notre mission est, certes, difficile, mais nullement impossible.  

K. A.

Départ pour la Tunisie le 10 septembre  
Après ces trois matches, la bande à Velud devra rejoindre le Congo pour un mini-stage bloqué, en présence de l’intégralité de l’effectif et pas seulement les concernés par la rencontre face au TP Mazembe. En effet, le coach souhaite avoir tout l’effectif pour passer ensemble une semaine au Congo.  

Une Tunisienne pour détecter les tricheurs   
Pour le premier match de la phase retour de la phase des poules en Ligue des champions, les responsables de la CAF ont décidé d’envoyer une dame experte en matière de tests antidopage pour se rendre à Sétif et détecter ainsi la moindre tricherie, surtout que le football africain est vraiment très loin des exigences du haut niveau, notamment dans ce domaine.  

Madouni se soigne toujours…  
L’attaquant Madouni Laïd s’entraîne le plus normalement du monde avec le reste du groupe, tout en soignant une vilaine blessure aux adducteurs qui le handicape et ne lui permet pas d’être à 100% de ses moyens.  
 
… Il sera titulaire ce vendredi 
Malgré tout, l’ex-Saïdi ne veut en aucun cas rater le prochain match face au FUS, après celui de l’aller à cause de cette blessure. Il veut récupérer sa place de titulaire. 
 
Gourmi, le grand absent
Présent lors des trois premières séances d’entraînement de l’Aigle noir, l’attaquant Gourmi Khaled était le grand absent lors de la séance de lundi, en compagnie des blessés, Franck et Nadji.

 

Tags: ,

Classement