Accédez directement au site compétition

CRB : Malek a décidé de payer tous les créanciers

Les actionnaires du CRB se sont réunis avant-hier en fin de journée afin de débattre de la situation du club, notamment de la question relative aux dettes. Après moult discussions, le DG de la SSPA, Malek Réda, s’est déclaré volontaire pour payer les anciennes dettes.

Après une accalmie qui a duré quelque temps seulement, il semble que le Chabab est en train de vivre une autre crise caractérisée spécialement par le blocage du compte bancaire récemment par une agence de voyages ainsi que la manifestation de l’ex-président du club, Azzeddine Gana, qui réclame désormais son argent. Pour s’arrêter de près sur la situation, les actionnaires du club se sont réunis avant-hier dans le but de trouver une solution à tous les problèmes. Mais seul un volet a été évoqué lors de ladite réunion. Il s’agit des arriérés des ex-entraîneurs du club (Solinas, Menad et Bouali)  ainsi que ceux des deux joueurs, Lyès Boukria et Mehdi Benaldjia. Le DG de la SSPA, Malek Réda, a décidé de payer tous ces créanciers de son propre argent. Une louable initiative de «sauveur du Chabab», comme préfèrent l’appeler les supporters belouizdadis.

 

Une autre réunion après l’Aïd El-Adha pour s’arrêter sur leur situation

Lors de cette réunion d’avant-hier, il faut signaler que la situation exacte des créanciers n’a pas été établie. Du coup, les actionnaires se sont donné rendez-vous juste après la fête de l’Aïd El-Adha afin de s’arrêter justement sur leur situation et procédé par la suite à la régularisation de leurs arriérés. Comme signalé ci-dessus, c’est le DG, Malek Réda, qui va se charger de payer toutes ces dettes, et ce, après qu’il ait été informé sur le montant que le club doit à chacun d’entre eux.

 

Ils seront payés suivant un échéancier

Certes, Malek est résolu à payer les ex-entraîneurs ainsi que les deux joueurs. Cependant, ceux-ci vont être payés suivant un échéancier. Ainsi, Les responsables belouizdadis vont essayer de trouver une solution à l’amiable avec ces créanciers et les payer par la suite par tranche.

H. A. B.

 

Le compte bancaire de la SSPA/CRB débloqué

Enfin une bonne nouvelle qui pourra réduire les supporters  du Chabab. Le compte bancaire de la SSPA/CRB est débloqué. Le tribunal chargé de cette affaire a ordonné la main levée et le compte a été bel et bien débloqué. L’avocat du club, Me Tarafi Rachid, a fait des pieds et des mains pour un dénouement rapide de cette crise. Effectivement, ce dernier présent hier au tribunal, a reçu l’accord du tribunal qui a du coup procédé au déblocage du compte bancaire. A titre de rappel, ce blocage était intervenu à la suite de la plainte déposée par l’agence de voyages Cida-Tours qui réclame un montant de 287 millions de centimes. Suite au payement de ladite dette, dimanche passé, le compte bancaire a été débloqué hier.

 

Les joueurs soulagés

Il faut dire qu’une fois les joueurs du CRB ont pris connaissance du blocage du compte bancaire de la SSPA, ils étaient vraiment inquiets. Ils craignaient de revivre le scénario de la saison passée où ils avaient souffert le martyre pour percevoir leur salaire en raison justement de multiples blocages du compte bancaire de la société. Maintenant que la situation a connu un dénouement heureux, les camarades du gardien Chouih sont amplement satisfaits et ne craignent rien quant à leur argent.

H. A. B.

 

Conflit Malek/Gana

Vers le dénouement de la crise

Le conflit qui oppose le DG de la SSPA/CRB, Malek Réda, et l’ex-président du club, Azzeddine Gana, pourrait connaître une issue dans les jours à venir.

En effet, des parties influentes dans le club algérois sont intervenues pour ramener les deux hommes à la raison et les convaincre de privilégier l’intérêt du CRB avant toute autre chose. Il semble que cette initiative  a trouvé un écho chez  les deux hommes en conflit et chacun d’entre eux est prêt à faire des concessions afin que la situation se débloque. Du coup, le calme reviendra à la maison du CRB.

 

Les deux hommes vont se rencontrer incessamment

Les parties influentes, qui s’activent pour trouver un terrain d’entente entre Malek et Gana, désirent les faire réunir très prochainement. Effectivement, les deux hommes devraient se rencontrer incessamment afin d’essayer de trouver une solution à leur conflit. En tout cas, sauf revirement de situation de dernière minute, Gana et Malek devraient  s’assoir autour d’une table dans les jours à venir et la crise connaîtra un dénouement.

H. A. B.

 

 

Gana réclame plus de 12 milliards

Comme nous l’avions rapporté hier dans ces mêmes colonnes, l’ex-président du CRB, Azzeddine Gana, est sorti de son mutisme et a tiré à boulets rouges sur les actionnaires du club. Mais ce qu’il faut savoir dans cette  histoire, c’est que Gana veut récupérer son argent. Il veut récupérer plus précisément une somme qui dépasse les 12 milliards de centimes. Mais pour les actionnaires du Chabab, celui-ci devrait donner des preuves comme quoi il a dépensé vraiment cette somme. Voilà, en réalité, le point de désaccord entre les deux parties qui se sont échangé récemment des accusations.

Gana confirme qu’il est toujours président du CRB…

Azzeddine Gana se dit toujours qu’il est président du CRB. Pour lui, sa démission déposée devant l’assemblée des actionnaires et qui stipule qu’il est démissionnaire de son poste de premier responsable du Chabab, n’a pas été acceptée par ceux-ci lors de la réunion tenue le 15 juillet passé. Du coup, il faut une autre réunion, et ce, en sa présence pour que sa démission soit effective. Mais à l’heure actuelle, ladite réunion n’a pas été tenue. Du coup, il est toujours en poste. «Je suis démissionnaire et en même temps je ne le suis pas», nous a déclaré Gana d’emblée avant de poursuivre : «Il y a une procédure légale à suivre afin que ma démission soit effective, mais celle-ci n’a pas été suivie.»

… Et l’AGEX tenue par les actionnaires n’est pas réglementaire

Gana confirme aussi que la dernière AGEX tenue par les actionnaires du CRB où ils ont désigné Bellat comme président du CA n’est pas du tout réglementaire. Il appuie ses dires en se référant à la loi : «Etant donné que je suis actionnaire au CRB, je devais être convié à la dernière AGEX, et ce, par le biais d’une convocation 15 jours avant la date de l’assemblée. Mais aucune invitation ne m’a été envoyée. Alors, la dernière AGEX n’est pas du tout réglementaire.»

 H. A. B.

 

 

Biquotidien hier

Les Rouge et Blanc du CRB ont effectué hier un biquotidien. Les joueurs ont effectué de la musculation le matin avant de s’entraîner normalement l’après-midi au stade 20-Août-1955.

 

Les blessés ont réintégré le groupe

Les joueurs blessés et qui se sont contentés d’exercices en solo récemment ont réintégré hier le groupe. Les Abdat, Hadjadj et Meghehout se sont entraînés normalement avec leurs camarades. Le staff technique sous la houlette de l’entraîneur adjoint, le Marocain Redouane, est très content du retour de ces éléments.

 

Sayeh présent

Le préparateur physique, Dahmane Sayeh, absent lors des récentes séances d’entraînement en raison d’un malaise, a repris hier son travail avec l’équipe. Quoique Sayeh soit indécis quant à son avenir au Chabab, attendant le retour de l’entraîneur en chef Gamondi afin de trancher définitivement sur cette question.

 

Bentalaâ absent

C’était l’entraîneur des gardiens, Bentalaâ, qui a raté l’entraînement d’hier. Celui-ci ne s’est pas présenté au stade et ce fut l’entraîneur adjoint, Redouane, et Sayeh, seuls, qui ont dirigé l’entraînement.

 

Conférence de presse de Malek samedi

Le DG de la SSPA/CRB, Malek Réda, organisera ce samedi à 11h un point de presse au salon d’honneur du stade 20-Août-1955. Malek reviendra en détail sur le problème qui a surgi récemment entre lui et l’ex-président du club, Azzeddine Gana.

H. A. B.

 

 

 

 

 

 

 

Tags: ,

Classement