Dans un communiqué publié sur sa page officiel, la FAF et à sa tête le président Charaf Eddine Amara, a tenu à démentir les rumeurs qui circulent dernièrement concernant la plainte déposée par le Fédération Algérienne et les sanctions infligés par la FIFA. Tout en affirmant que le FAF a reçu l’amende de 3000 francs suisses, Amara affirme que tout autre sanction rapportée est fausse et infondée. Amara précise que pour l’heure la plainte déposée n’a pas encore été traitée et que le dossier se trouve actuellement au niveau de la commission d’arbitrage de la FIFA. Voici le contenu du communiqué publié par le président de la FAF :

Clarification d'Amara concernant les rumeurs au sujet la plainte de la FAF :

- Les informations qui circulent au sujet d'un rejet de la plainte de la FAF qui a infligé un amende à la FAF sont en grande partie fausses.

- La sanction financière de la commission de discipline est arrivée depuis plus d'une semaine.

- La sanction financière concerne les événements du match Algérie Cameroun.

- Nous reconnaissons nos erreurs et espérons ne plus les voir se reproduire dans nos stades.

- La demande principale n'a pas encore été tranchée.

- Le dossier est toujours entre les mains de la commission d'arbitrage.

- Il y a eu confusion entre la sanction du match Égypte-Sénégal et la sanction infligée à la FAF.

- On dément formellement la rumeur rapportant que la plainte de la FAF a été rejetée ce qui est complètement faux et infondé.