JSK

DRBT - JSK : Da Meziane enfonce la JSK

Les Canaris ont fait le déplacement à Tadjenanet avec la ferme intention de réussir au moins un match nul, mais la tactique utra-défensive de Rahmouni a paralysé les Canaris qui ont concédé une défaite qui pourrait avoir des répercussions néfastes sur l’avenir du club.

JSK : La survie passe par Tadjenanet

L’avenir des Jaune et Vert  en Ligue 1 Mobilis est tributaire des 5 matches restants. Ils disposent de deux points d’avance sur leur adversaire du jour qui partage la première position de relégable avec le CSC et le RC Relizane, mais une défaite cet après-midi à Tadjenanet compromettra leurs chances de maintien, surtout si le CSC et le RCR gagnent leurs rencontres respectives. Leur survie donc en Ligue 1 Mobilis se confirme aujourd’hui à Tadjenanet, car s’ils perdent ce match, leur destin échappera de leurs mains. La défaite est interdite mais il faut reconnaître que même le nul ne les mettra pas définitivement à l’abri du danger. S’ils ne s’imposent pas face au DRBT, leurs supporters continueront à prier pour que l’équipe ne descende pas en Ligue 2 Mobilis. Décevants lors de la rencontre face au CSC, les coéquipiers de Rial doivent relever le défi en récupérant les deux points perdus sur leur terrain. Le destin du club le plus titré d’Algérie est entre leurs mains, ils doivent se ressaisir en cette fin de saison s’ils ne veulent pas quitter la cour des grands par la petite porte.

 

Rachat

L’entraîneur Rahmouni veut renforcer sa défense pour ne pas encaisser cet après-midi, mais il devra viser les trois points pour tenter de quitter la zone rouge. Le nul est mieux qu’une défaite bien sûr, mais il ne mettra pas la JSK à l’abri du danger à quatre journées de la fin du championnat. Son équipe a grillé son dernier joker face au CSC, et pour qu’elle redonne le sourire à ses fans, elle doit revenir avec les 3 points de la rencontre. Le DRBT n’est pas un adversaire facile à manier, mais les Canaris peuvent le surprendre sur son terrain. Ce serait une erreur monumentale de subir le match, surtout lorsqu’on sait que la défense de la JSK n’est pas du tout rassurante cette saison. Ils doivent jouer comme ils ont joué à Batna pour ne pas avoir des regrets par la suite. Ils sont sous pression après leur dernier semi-échec face au CSC, mais la pression est encore beaucoup plus grande sur les poulains de Meziane Ighil qui sont dans l’obligation de s’imposer pour relancer leurs chances de maintien en Ligue 1 Mobilis. Pour se racheter de leur dernier échec face au CSC, les Canaris ne doivent pas se contenter du nul.

N. Boumali

 

Chibane fait peur à Rahmouni

L’entraîneur Mourad Rahmouni n’a pas encore arrêté d’une manière définitive son onze face au DRB Tadjenanet, mais il devrait jouer avec trois défenseurs dans l’axe pour donner une certaine solidité à sa défense. Redoutant Chibane, qui est l’un des meilleurs attaquants du DRBT, Rahmouni compte renforcer son axe central en titularisant Khelili aux côtés de Rial et Berchiche. Chibane a porté le maillot des Jaune et Vert avant d’atterrir au DRBT, mais il reste à savoir si les défenseurs de la JSK parviendront à le museler cet après-midi. Si Rahmouni joue avec 3 défenseurs dans l’axe et qu’ils ne reviennent pas avec un bon résultat de Tadjenanet, la JSK s’enfoncera dans la crise.

N. Boumali

Rahmouni : «Avec nos fans, on évitera la relégation»

 

Par Mohamed A.

Si lors des premiers jours de sa prise en main de l’équipe, Mourad Rahmouni ne faisait aucun ombre de doute quant au maintien de l’équipe en Ligue 1 Mobilis, le doute commence à s’emparer de lui après le semi-échec face au CSC. Sa déclaration faite hier sur les ondes de la Chaîne 2 le confirme à plus d’un titre. Au lieu de rassurer les fans qui prient jour et nuit pour que la JSK ne descende pas en Ligue 2 Mobilis, Rahmouni n’a fait que les inquiéter davantage en déclarant sur les ondes de la Chaîne 2 qu’avec leur soutien, il espère sauver l’équipe de la relégation. «Depuis que j’ai pris l’équipe en main, je n’ai pas cessé de remercier les fans pour leur soutien. Ils se sont toujours montrés près de leur équipe. Avec leur aide, j’espère qu’on sauvera l’équipe de la relégation», a indiqué hier Rahmouni lors de son intervention. Le temps où il affirmait que la JSK ne descendra pas en Ligue 2 Mobilis semble déjà loin. Son équipe a son destin entre les mains, mais il sait parfaitement que sa mission devient de plus en plus délicate.

 

«On est dans l’obligation de se racheter»

Ayant grillé son dernier joker lors de la dernière rencontre face au CSC, Rahmouni confie que le faux pas est interdit cet après-midi à Tadjenanet. «On est dans l’obligation d’enregistrer un bon resultat face au DRBT. On s’est bien préparés pour ce match et j’espère qu’on réussira à se racheter de notre dernier semi-échec face au CSC», promet Rahmouni qui sait mieux que quiconque que la défaite à Tadjenanet entraînera l’équipe dans une crise sans précédent.

 

«On tentera de refaire le coup de Batna»

Sous pression depuis le semi-échec concédé devant le CSC, Rahmouni sait qu’un autre mauvais résultat face au DRBT ne fera que l’affaiblir en cette fin de saison. «L’équipe s’exprime mieux à l’extérieur. Le DRBT joue sa survie en Ligue 1 Mobilis. Le match ne sera pas facile, mais on doit tout faire pour réussir un bon résultat. On tentera de refaire le coup de Batna afin de se ressaisir de notre dernier échec face au CSC.»

 

«Ce parcours est dû à la qualité de notre effectif»

L’entraîneur Mourad Rahmouni n’est pas satisfait des résultats obtenus par son équipe, notamment à domicile. Toutefois, il ne se sent aucunement responsable des échecs à domicile puisqu’il rejette la responsabilité sur ses joueurs. «Ce parcours est dû à la qualité de notre effectif. On fait de notre mieux pour motiver nos joueurs. Face au CSC, on avait raté deux précieux points à cause de notre inefficacité», a-t-il tenté d’expliquer.

 

«Tous les matches restants sont difficiles»

  Le successeur de Hidoussi ne redoute pas uniquement le match de cet après-midi, mais aussi les autres matches restants même ceux à domicile face au RC Relizane et l’USMBA. «Tous les matches restants sont difficiles. On doit négocier match par match afin de glaner le maximum de points», a-t-il affirmé hier sur les ondes de la Chaîne 2.

 

«Renaï manque de compétition»

Questionné sur le jeune Renaï qui a réintégré le groupe après plusieurs mois d’absence pour cause de blessure, Rahmouni confie qu’il ne l’a pas vu jouer. «Je sais que c’est un jeune pétri de qualités, malheureusement il manque de compétition. J’aurais aimé donner la chance aux jeunes, mais vu la situation dans laquelle se trouve l’équipe, on ne doit penser qu’aux résultats.»

M. A.

 

Saïdi arbitrera le match

Selon une source sûre, on a appris que c’est l’arbitre fédéral Saïdi, de Témouchent, qui dirigera la rencontre décisive entre le DRB Tadjenanet et la JS Kabylie.

Pour un problème de déconcentration

Les Canaris ont quitté l’hôtel El Hidhab précipitamment hier soir

Vu qu’il y avait beaucoup de monde hier à l’hôtel El Hidhab, et cela en plus de la délégation de l’USMH, les dirigeants de la JSK ont décidé, au début de la soirée, de changer de lieu d’hébergement. En effet, à la fin de l’entraînement qui s’est déroulé sur le terrain de l’hôtel El Hidhab, les dirigeants, à leur tête Nassim Benabderhmane, ont demandé à leurs  joueurs de préparer leurs bagages pour se rendre à l’hôtel Zidane où les espoirs devaient passer la nuit de vendredi à samedi. Ils ont voulu mettre leurs joueurs dans de meilleures conditions afin de garder leur concentration pour le match de cet après-midi. Par ailleurs, les espoirs ont été logés à l’hôtel El Hidhab.

A. H.

 

Redouani en arrière-droit

En raison de toutes les critiques dont il a fait l’objet après le semi-échec de samedi dernier face au CSC, l’entraîneur Rahmouni songe à faire jouer Redouani au poste d’arrière-droit, nous a confié une source proche de la direction dans la soirée d’hier. Si Redouani retrouve son poste de prédilection, Guemroud risque d’être laissé sur le banc, alors qu’il a donné entière satisfaction lors des matches précédents. Quel que soit le choix de Rahmouni par rapport à Guemroud et Redouani, il fera un mécontent. Le fait d’aligner un défenseur au poste d’ailier surtout à domicile n’a pas été du goût des supporters qui ne comprennent pas comment une équipe, menacée par la relégation, joue avec des joueurs à vocation défensive.

M. A.

 

Berchiche : «Pas question de perdre»

 

- «On est condamnés à réagir»

 

- «La pression ne nous fait pas peur»

 

Le longiligne défenseur des Jaune et Vert confie que son équipe n’a pas droit à l’erreur face au DRBT. Il affirme qu’il faudra à la JSK au minimum un point cet après-midi à Tadjenanet. Il estime que pour aborder les matches restants avec un moral d’acier, son équipe doit se racheter de son dernier semi-échec face au CSC.

 

Vous allez affronter le DRBT cet après-midi, comment se présente pour vous ce match ?

C’est un match difficile, mais on n’a pas d’autre choix que d’enregistrer un bon résultat. On dispose de deux points d’avance sur notre adversaire et pour ne pas se faire distancer par notre adversaire du jour, on doit au minimum repartir de Tadjenanet avec le point du match nul.

 

L’idéal pour vous est de s’imposer à Tadjenanet afin de respirer un peu avant de recevoir le RC Relizane lors de la prochaine journée…

On abordera ce match avec la ferme détermination de réaliser le meilleur résultat possible. On visera les trois points, mais notre priorité est de ne pas perdre ce match décisif dans la course au maintien. Notre mission ne sera pas facile face à une équipe qui mise, elle aussi, sur cette rencontre pour quitter la zone rouge, mais on est bien armés pour relever le défi.

 

Vous serez sans nul doute exposé à une terrible pression cet après-midi à Tadjenanet…

On est habitués à la pression, mais on espère que le match se déroule dans un fair-play total. Chacune des deux équipes a un besoin pressant de points, mais le match ne doit pas sortir de son cadre sportif. Que le meilleur l’emporte. On a été accrochés à plusieurs reprises sur notre terrain, mais il n’y a jamais eu d’incident.

 

Les supporters sont inquiets après le semi-échec de la semaine dernière face au CSC, pensez-vous que vous avez les moyens pour prétendre à un bon résultat face au DRBT ?

 Bien sûr, on n’a perdu aucun match lors des 3 dernières rencontres à l’extérieur et cela prouve qu’on est solides. Ce n’est pas donné à une équipe d’accrocher le MCA et le MCO chez eux ou de battre le CAB chez lui, mais nous on l’a fait. Il faut qu’on continue à récolter des points à l’extérieur tout en gagnant nos matches à domicile pour assurer notre maintien en Ligue 1 Mobilis.

 

Vos équipiers avec lesquels nous nous sommes déjà entretenus sur ce match ont tous affirmé qu’ils feront le maximum pour refaire le coup de Batna…

Notre souhait est de gagner ce match, mais le plus important est qu’on ne le perde pas. On est condamnés à réagir après l’échec de la semaine dernière et on va jouer sans calcul pour réussir le meilleur résultat possible. Si on réussit notre pari, cela nous permettra de jouer à l’aise les matches restants.

 

L’entraîneur Mourad Rahmouni compte jouer avec 3 défenseurs dans l’axe aujourd’hui en associant Khelili à vous et à Rial…

Je ne peux rien vous dire, car c’est l’entraîneur qui décide. Me concernant, je donnerai le meilleur de moi-même afin d’apporter le plus attendu de moi. On est dans une situation critique, mais on ne rechignera pas sur l’effort pour assurer notre maintien en Ligue 1 Mobilis.

A. H.

 

Déjeuner à El Yachir

Ayant rallié la ville de Sétif où ils ont passé la nuit à l’hôtel El-Hidhab, les Canaris ont fait une halte à El Yachir où ils ont pris leur déjeuner. En l’absence du président Hannachi, c’est le membre du conseil d’administration Nassim Benabderhamne qui a accompagné l’équipe à Sétif.

A. H.

 

Hannachi ne s’est pas rendu à Oran finalement

Le président Hannachi ne s’est pas déplacé hier à Oran pour encourager son équipe des U15 à l’occasion de sa finale de la coupe d’Algérie face à l’ASMO. Le président Hannachi s’est rendu à l’aéroport Houari-Boumediène, mais faute de vol, il a rebroussé le chemin. Son équipe s’est inclinée par 3 buts à 1, alors que le président Hannachi tenait à ce qu’elle remporte le trophée.

 

Tadjenanet

Pour motiver ses joueurs, le président Hannachi sera présent aujourd’hui à Tadjenanet. Il rejoindra l’équipe en fin de matinée à l’hôtel El-Hidhab et il devra demander à ses poulains de faire le maximum pour revenir avec les trois points.

A. H.

 

 

 

JSK : Le match du maintien pour les Kabyles

Après avoir réussi à récolter neuf points lors des cinq matchs en retard qui se sont joués ces derniers temps, les coéquipiers du capitaine Rial ont certes quitté la zone rouge, néanmoins les Kabyles sont toujours menacés par la relégation.

JSK : Rahmouni sort la carte Mebarki

L’entraîneur en chef de la JS Kabylie Mourad Rahmouni a rendu publique, hier, la liste des 18 joueurs concernés par le match de demain contre le CS Constantine.

JSK : Hannachi-Rebrab, RDV décisif la semaine prochaine

Comme nous l’avions rapporté dans nos précédentes éditions, Issad Rebrab, le richissime homme d’affaires algérien, natif de la région d’Ath Douala, est très intéressé par l’idée de venir investir à la JSK ou reprendre carrément le club le plus titré d’Algérie.

JSK : Hamar veut Redouani à tout prix

Selon une source fiable, le président de l’Entente de Sétif fait du recrutement de Saâdi Redouani, le jeune et talentueux défenseur de la JSK, sa grande priorité lors de l’opération recrutement qui devrait être déclenchée dans quelques semaines.