MCA

MCA : Amrouche attendu aujourd’hui à Bordj

Adel Amrouche sera probablement le successeur de Bernard Casoni. L’ancien technicien de la Libye sera présent à Bordj pour superviser sa nouvelle équipe contre la formation du CABBA.

MCA : Belkhir fait comme Belmadi

Le préparateur physique mouloudéen Farès Belkhir a apporté quelques réglages à son onze hier afin de surprendre le CABBA lors du match de demain, comme l’a fait le sélectionneur national contre le Bénin à Cotonou.

MCA : Amrouche, RDV après le CABBA pour signer

Adel Amrouche doit régler sa situation avec la sélection libyenne pour être libre de tout engagement. Entre-temps, il a tout réglé avec Kaci-Saïd, mais ce n’est pas aujourd’hui qu’il va signer. Il est prévu qu’il le fasse après le CABBA. Bien sûr, si d’ici là, il n’y a pas de changement.

MCA : Accord trouvé entre Amrouche et KSK

Hier, l’entraîneur Adel Amrouche a négocié avec le DGS, Kamel Kaci-Saïd. Une décision sera prise aujourd’hui, au plus tard demain, par le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, comme l’a fait entendre KSK à l’ancien technicien de la Libye.

MCA : Courbis ne viendra pas

Rolland Courbis n’entraînera pas le Mouloudia cette saison. Attendu pour ce matin, l’ex-entraîneur de l’USMA n’a non seulement pas confirmé sa venue, mais a éteint son portable pendant 24 heures.

MCA : Pas de Sanafir demain au 5-Juillet

 

C’est officiel, le rendez-vous entre le Mouloudia d’Alger et le CSC programmé pour demain après-midi au 5-Juillet se jouera sans la présence de la galerie visiteuse. Afin d’éviter tout dérapage, le RDV de la phase retour ne verra pas les Chnaoua à Hamlaoui non plus. Sage décision prise par les responsables du football algérien afin d’éviter des incidents graves.

MCA : Courbis demain à Alger

 

L’entraîneur Rolland Courbis est attendu demain à Alger pour signer un contrat de deux ans et demi avec le Mouloudia d’Alger et commencer le travail pour le match en retard contre le CSC qui aura lieu ce lundi. 

MCA : Courbis demain à Alger

 

L’entraîneur Rolland Courbis est attendu demain à Alger pour signer un contrat de deux ans et demi avec le Mouloudia d’Alger et commencer le travail pour le match en retard contre le CSC qui aura lieu ce lundi. 

MCA 2-NAHD 1 : Le MCA est de retour

Hier face au Nasria, le MCA a allié grinta et efficacité. Deux ingrédients qui ont fait qu’après 45 mois de disette, le Doyen retrouve ses forces et bat le Milaha.

MCA – NAHD : Un seul mot d’ordre, gagner le derby

Aujourd’hui, un autre derby attend les Vert et Rouge. Après avoir tenu en échec les Usmistes, les camarades de Nekkache misent sur une victoire devant le Nasria pour chasser une fois pour toutes cette crise qui les ronge. Le MCA, qui n’a pas gagné depuis assez longtemps, doit s’imposer devant les Sang et Or pour remonter la pente.

MCA : 15 milliards pour le mercato hivernal

Le mercato hivernal sera très chaud au Mouloudia à partir du 15 décembre prochain. Ould Kaddour a donné son OK pour débloquer une somme de 15 milliards qui sera consacrée pour cette opération.

MCA : Courbis vendredi à Alger pour signer

Le Mouloudia d’Alger peut enfin dire qu’elle tient son nouvel entraîneur. Ce sera sans grande surprise Rolland Courbis. Ce dernier est attendu vendredi à Alger pour signer son contrat et sera sur le banc à l’occasion du match face CSC.

Le MCA retrouve confiance en attendant Courbis

 

Le derby algérois n’a pas connu de vainqueur, mais le Mouloudia Club d’Alger a réussi à tenir en échec une des meilleures équipes du championnat malgré un moral au plus bas. La volonté des Vert et Rouge leur aura permis de sortir la tête de l’eau et reprendre des couleurs mais ce n’est pas encore tout à fait ça. A présent, le mieux qui puisse arriver, c’est de conclure avec Courbis pour hisser encore le niveau des Vert et Rouge.

MCA : Le Mouloudia retrouve son âme

 

En infériorité numérique, fragile mentalement et affecté par la sortie d’Amada face à une équipe qui a le vent en poupe, le Doyen a tenu bon et a refusé que l’USMA gagne le derby. Hachoud et consorts ont freiné les voisins. Ils ont livré un match d’hommes.

 

Les Vert et Rouge ont choisi d’attendre  l’USMA qui fait le jeu et domine les débats. Il faut dire que les Mouloudéens craignaient vraiment de prendre des buts dès le coup d’envoi comme ce fut le cas face à la JSK. Il a fallu attendre le dernier quart d’heure du premier round pour voir un Mouloudia sortir de sa coquille et se montrer plus entreprenant. Le MCA n’a jamais joué de la sorte face à l’USMA et ce même quand ils avaient Bourahli, Achiou et les autres. Le Doyen a donc procédé par des contres évitant de prendre le moindre risque par crainte de prendre une raclée. Cela ne peut que montrer la fragilité mentale des joueurs qui évoluent désormais avec la peur au ventre, surtout que dans deux matches (JSK et MCO), ils ont pris 9 buts.

Ah, si Amada était resté sur le terrain

En seconde période, Derrardja fait son entrée, mais le Doyen est resté derrière. On sentait aussi une grosse frayeur chez les Vert et Rouge dans les balles arrêtées et la sortie d’Amada leur a donné plus de rage pour défendre crânement leurs arrières. A propos, la sortie d’Amada est intervenue vraiment au mauvais moment. Le MCA venait juste de rater et pressait pour la première fois de la partie. L’USMA commençait à prendre peur. Il faut dire aussi que tout le groupe s’est donné à fond, même Chaâl a réussi des arrêts décisifs qui n’ont pas laissé les fans indifférents puisqu’ils l’ont applaudi chaleureusement. Les Vert et Rouge ont tenu le coup jusqu’au sifflet final et ce point arraché face à la meilleure équipe du championnat actuellement va certainement redonner confiance aux camarades de Hachoud pour prétendre à des jours meilleurs.

  1. Z.

 

Chaâl, un lion qui a rugi dans sa cage

 

Des arrêts décisifs qui ont permis à son équipe, même en infériorité numérique, de contraindre la meilleure équipe du championnat actuellement au partage de points. Hier, au 5-Juillet, Farid Chaâl a retrouvé son savoir-faire et il a été monsieur 50%.

Face au Riffa, il a entendu des vertes et des pas mûres et il était vraiment très affecté. D’ailleurs, à la fin du match et malgré la qualification, il était en pleurs. Depuis, il a travaillé sur lui-même, il a décidé de se révolter et de forcer le destin. Hier, il a réussi à le faire et le Mouloudia a retrouvé son grand gardien, qui, dans les dernières minutes du match, sur un tir de Benmoussa, il a réalisé un arrêt fantastique.

  1. Z.

 

Hachoud, Azzi, Demou et Hadouche

La défense du Doyen retrouve sa solidité

La défense du MCA a essuyé beaucoup de critiques ces derniers temps et c'est normal. En deux matches, elle a commis des erreurs impardonnables qui ont permis aux adversaires de marquer avec une facilité déconcertante. 5 buts encaissés devant la JSK et 4 face au MCO. Mais hier, Azzi, Demou, Hadouche et Hachoud ont refusé de céder. Ibara et consorts n'ont rien pu faire. De l'engagement, de la concentration et de la détermination étaient au menu des Vert et Rouge hier face aux Usmistes. C'est ce que voulait voir le public du Doyen. Même si les camarades de Derrardja avaient perdu, mais en se donnant à fond, personne ne les auraient jugés. Hier, les Chnaoua craignaient vraiment la réaction des défenseurs qui sont devenus le maillon faible de l'équipe ces derniers temps, mais Demou, Azzi, Hachoud et Hadouche ont tenu le coup, ils ont été présents dans toutes les actions pour contrer les tentatives d'Ibara qui n'a pas pu s'exprimer, ou encore de Benmoussa, ou Bouderbal et les autres. Les Usmistes ont multiplié les raids, mais cette fois-ci, ils ont trouvé une vraie muraille qui n'a pas cédé. Cela ne peut que faire plaisir à tout le Mouloudia. Ce résultat et cette belle réaction devant le voisin rival va permettre au Doyen de renaître de ses cendres. Les Sang et Or sont avertis, le MCA a retrouvé ses forces…

  1. Z.

 

Amada ne jouera pas le Nasria

Il a commis une bourde en perdant le contrôle, mais il s’est sacrifié pour son équipe afin que celle-ci ne prenne pas de but. Abid Charef qui l’a vu tirer le maillot d’un joueur adverse, lui a brandi le rouge, synonyme d’expulsion. Avant de sortir, Amada a demandé pardon aux fans qui l’ont ovationné à sa sortie, ils ont compris qu’il ne l’avait pas fait exprès. Donc, en écopant un rouge, Amada sait qu’il ne jouera pas le Nasria. Mais il espère que la CD ne le sanctionne pas pour le rendez-vous face au CSC.

 

Belkhir : «C’est le vrai départ du MCA»

 

Il a su comment gérer le derby en mettant en place un dispositif qui a fait perdre les moyens d’une grande USMA. Il revient sur son schéma tactique, mais surtout sur l’impact de ce résultat sur le moral des troupes.

 

Farès Belkhir dira dans ce sens : «On savait que les Usmistes allaient tout faire pour profiter de notre situation afin de nous enfoncer. On savait que l’adversaire allait attaquer pour nous déstabiliser et marquer. Alors, on s’est préparés pour, on a décidé de faire bloc. Cela nous a bien servi. Ceci dit, on a procédé par des contres et on s’est créé des occasions comme l’adversaire. Je dirais que c’est un nul équitable.» Le Mouloudia d’Alger est rentré dans sa coquille après l’expulsion d’Amada, Farès Belkhir ajoute à cet effet : «On peut dire que c’est un bon point pour nous. On aurait voulu offrir la victoire à notre public, mais comme vous l’avez vu, la sortie d’Amada a changé la donne. Il fallait tout faire pour ne pas prendre de but, c’est ce qu’on a fait. Il ne faut pas oublier que ce groupe a passé des moments très difficiles et il a vraiment bien réagi devant l’USMA. Avant le derby, ça n’a pas été facile, mais elhamdoulah, les joueurs ont bien assuré. D’ailleurs, ils sont à féliciter.» Avant de clore son intervention, Farès Belkhir espère que la suite sera plus belle en déclarant : «Je remercie les fans pour leur soutien qui a beaucoup aidé l’équipe aujourd’hui. Incha Allah, c’est le vrai départ du Mouloudia.» Le Mouloudia doit maintenant préparer le Nasria pour le gagner…

  1. Z

.

 

Amada explique son geste : 

«J’étais obligé de tirer le maillot de Benghit, car il allait marquer»

Le milieu de terrain Ibrahim Amada qui était l’un des meilleurs joueurs de son équipe a présenté ses excuses à la suite du carton rouge qu’il a pris dans le dernier quart du match. L’ancien joueur de l’ESS a reconnu son erreur et il nous a expliqué pourquoi il a raté son dribble sur l’action avec Benghit. «Sur cette action, je ne vous cache pas que je ne voulais pas dégager le ballon et permettre aux joueurs de l’USMA de récupérer vite le ballon, alors j’ai essayé de dribbler le joueur de l’USMA, mais j’ai raté mon geste technique. Quand j’ai vu que je ne pouvais pas rattraper Benghit qui allait vite vers les bois, alors je n’avais pas d’autre solution que de lui tirer le maillot. Donc, le carton rouge est mérité et c’est pour cette raison que j’ai fait ce geste aux supporters pour leur dire pardon, car si l’USMA avait marqué ça aurait été moi le responsable, mais Dieu merci nous avons obtenu un bon point qui va apaiser les esprits après tout ce qu’on a vécu depuis quelques jours. Maintenant, il faut tourner la page et penser à l’autre derby contre le NAHD qui sera aussi difficile, mais on doit gagner pour remonter dans le classement.»

  1. S.

Les Chnaoua accueillent chaleureusement les joueurs

Contrairement aux matchs précédents où les joueurs du MCA entraient sur le terrain sous les insultes, les camarades de Hachoud ont été applaudis lorsqu’ils ont pénétré sur le terrain pour faire l’échauffement d’avant-match. Les inconditionnels des Vert et Rouge ont exigé à leurs joueurs de ne pas les décevoir et gagner ce derby pour oublier tout se qui s’est passé après l’élimination en Ligue des champions africaine.

 

Derrardja sur le banc

Le meilleur buteur de l’équipe, Walid  Derrardja, a été laissé sur le banc puisque l’entraîneur Farès Belkhir a préféré l’ancien Sétifien Zakaria Haddouche pour jouer sur le flanc gauche de l’attaque.

 

Arrous préféré à Hachi

Le staff technique du Mouloudia a préféré l’ancien joueur du PAC Islam Arrous de le faire jouer sur le côté gauche au lieu du Franco-Algérien Farès Hachi qui est passé à côté de son sujet lors des précédents matchs.

 

Demou retrouve le 11

En l’absence de Zidane Mebarakou qui est suspendu pour ce match, c’est le défenseur Abdelghani Demou qui a joué dans l’axe central aux côtés d’Azzi puisque le staff technique n’avait pas d’autres choix après le départ de Rachid Bouhenna.

 

Ben Arous reconduit

Après sa belle prestation lors du match de la coupe arabe contre le Riffa du Bahreïn, le jeune attaquant Abdelkrim Ben Arous a été reconduit hier lors du derby contre l’USMA.

 

KSK présent dans le vestiaire

Le directeur sportif du MCA Kamel Kaci-Saïd qui n’a donné aucun signe de vie depuis un bout de temps était hier présent au stade du 5-Juillet à l’occasion du derby entre l’USMA et le MCA. KSK a suivi le match à partir du tunnel du temple olympique. 

 

Réserve : USMA 2 - MCA 1

Pour le match des équipes réserves entre l’USMA et le MCA qui s’est joué au stade Omar Hamadi de Bologhine s’est terminé en faveur des Usmistes qui ont gagné sur le score de deux buts à un. Les Mouloudéens continuent à collectionner les mauvais résultats depuis le début de la saison. Les Vert et Rouge sont passés à côté de la plaque dans ce petit derby puisque ce sont les Usmistes qui ont dominés les débats.

 

U19 : USMB 0 - MCA 1

Pour le compte de la troisième journée du championnat des U19, les jeunes Mouloudéens ont réussi à revenir avec les trois points de la victoire contre les jeunes de la formation de Blida. Le score s’est soldé par un but à zéro en faveur du Mouloudia d’Alger.

 

U17 : USMB 0 - MCA 1

Pour les catégories des U17, les jeunes du MCA drivés par Nacer Laouada ont débuté la saison en force puisque sur trois matchs, ils ont récolté neuf points. La victime d’hier c’était l’équipe de l’USMB. Le MCA a battu cette équipe blidéenne sur le score d’un but à zéro.

Tirage au sort des 1/16 de finale de la coupe arabe

Al-Nasr-MCA

Le match de la revanche pour les Mouloudéens

 

Pour le tirage au sort de la Ligue des champions arabe qui s’est déroulé hier à Djeddah, le Mouloudia d’Alger a connu son adversaire des 1/8 de finale, en l’occurrence l’un des grands clubs saoudiens Al-Nassr.

Comme prévu, le MCA est tombé sur un gros morceau en Ligue des champions arabe lors des 1/8 de finale,  à savoir l’équipe d’ Al-Nassr qui est l’une des meilleures équipes d’Asie. Une rencontre qui sera très difficile pour les camarades de Hachoud qui doivent sortir le gros jeu pour passer ce tour, car s’ils fournissent la même prestation comme c’était le cas face au Riffa du Bahreïn, il est clair que le MCA sera éliminé de cette compétition surtout que l’équipe d’Al-Nassr renferme de très bons joueurs qui à l’image de l’ancien joueur de Leicester le Nigérian Ahmed Musa. Le Mouloudia d’Alger est d’ores et déjà averti, car l’adversaire est de taille et ça serait un vrai exploit si le Mouloudia passe ce tour surtout que l’équipe est en crise.

Pour rappel ce n’est pas la première fois que le MCA joue contre des équipes saoudiennes, mais en 2004, le Mouloudia avait était éliminé par l’équipe de l’Itihad de Djeddah aux tirs au but après que chaque équipe avait gagné par un but à zéro chez elle. Ils ont même affronté cette équipe d’Al Nasr lors de la saison 2006 – 2007 lors des quarts de finale de cette compétition et les Saoudiens d’Al-Nasr ont réussi à se qualifier. Par ailleurs, le tirage au sort était clément pour le MCA puisque les Vert et Rouge de la capitale vont jouer le match aller en Arabie Saoudite, alors que le match retour aura lieu au stade du 5-Juillet à Alger. Ainsi donc, le Mouloudia connaît son adversaire en coupe arabe qui est la formation d’Al-Nasr à quelques heures du grand derby algérois contre les Rouge et Noir de Soustara.

  1. Z.

 

Al-Nasr avait éliminé le MCA en 2007

L’adversaire du MCA est connu par les supporters du Doyen puisque c’est le même adversaire qui a éliminé leur équipe lors de la saison 2006-2007. Le match aller au stade du 5-Juillet s’est soldé par deux buts partout, mais au match retour ce sont les Saoudiens d’Al-Nasr qui seront qualifiés après avoir gagné le match sur le score de deux buts à un.

 

L’aller le 6 novembre à Riyad, le retour le 27 au 5-Juillet

La commission d’organisation des matchs de la Ligue des champions arabe a programmé le match aller entre Al-Nasr et le MCA le 06 novembre prochain, alors que le match retour le 27 du même mois au stade du 5-juillet.

 

9 étrangers dans l’équipe d’Al-NasrLe grand club saoudien d’Al-Nssr renferme dans son effectif des joueurs de grandes qualités qui ont déjà joué dans le Vieux Continent. 9 joueurs étrangers de différentes nationalités font partie de cette équipe saoudienne. Bruno Uvini (Brésil), Leonardo (Brésil), Victor Ayala (Paraguay), Saad Lagrou (Maroc), Mohamed Fouzair (Maroc), Houssam Ghali (Egypte), William Jebor (Liberia), Noredine Amrabat (Maroc), Ahmed Musa (Nigeria).

 

Saïb y a joué

Il y a quelques années l’ancien joueur de la JSK Moussa Saïb avait porté les couleurs d’Al-Nasr Saoudi après qu’il a quitté les championnats européens. Moussa Saïb est le seul joueur algérien qui a porté les couleurs de ce club qui reste l’un des meilleures équipes du championnat saoudien. 

 

Il a travaillé en Arabie Saoudite

Belkhir : «On s’attendait à un gros morceau en coupe arabe»

 

L’entraîneur du Mouloudia d’Alger farès Belkhir connaît parfaitement le championnat saoudien puisqu’il a déjà exercé dans plusieurs clubs. Suite au tirage au sort qui s’est déroulé hier à Djeddah, le MCA a hérité de l’équipe saoudienne d’Al-Nasr, le technicien mouloudéen dira sur cette confrontation : «Je ne vous cache pas qu’on savait qu’on allait tomber sur un gros morceau en 1/8 de finale de cette compétition. L’équipe d’Al-Nasr reste l’une des meilleures équipes du championnat saoudien. Cette équipe a de très bons joueurs et on doit s’en méfier. Maintenant, on a tout notre temps pour préparer ce match, car le plus important c’est de bien gérer nos matchs de championnat avant de penser au match de l’équipe d’Al-Nasr.»

  1. Z.

Derrardja : «Si Amada n’était pas sorti on aurait pu gagner»

 

Walid Derrardja a commencé le match sur le banc des remplaçants. Il est content du résultat assuré devant les Usmistes vu la situation que vit son équipe. Il pense que le MCA aurait pu prétendre à la victoire si Amada n’était pas sorti.

 

Une belle réaction des Vert et Rouge face aux Usmistes surtout après les déceptions devant la JSK et le MCO, n’est-ce pas ?

Effectivement, il y a eu une belle réaction. On le devait à notre public et à nous-mêmes. Ce n’était pas facile, mais on a su comment bien réagir surtout qu’on a vécu comme tout le monde le sait des moments difficiles avant le derby. Ce fut un bon point vu notre situation. Ce point est bon pour le moral. Il va vraiment nous aider à aborder la suite avec plus de conviction et de détermination.

 

Les Chnaoua ont une grosse part de responsabilité dans ce résultat étant donné qu’ils vous ont soutenus dès le coup d’envoi de la rencontre, qu’en dites-vous ?

On remercie les fans pour ce grand soutien qui nous a vraiment aidés à surmonter toutes les difficultés dans ce derby. Cela nous a fait un grand bien et nous a permis de bien s’exprimer sur le terrain. On va tout faire pour remonter la pente et je crois sincèrement que ce résultat va nous booster pour prétendre à une suite très favorable.

 

Sur un plan personnel, vous avez été mis sur le banc des remplaçants, est-ce un choix tactique ou c’est vous qui vous l’avez demandé ?

Non, je n’ai rien demandé, mais c’était un choix tactique. On savait que l’adversaire allait faire pression dès le coup d’envoi pour nous surprendre et le staff technique a mis en place une tactique pour le contrer. On s’est donnés à fond et on aurait pu gagner le match si Amada n’était pas sorti.

 

C’est dans les moments forts du MCA qu’Amada a commis l’erreur et qu’il a quitté le terrain…

Oui, mais il s’est sacrifié pour éviter qu’on encaisse. On a tenu bon et on a su comment gérer la rencontre malgré qu’on ait été en infériorité numérique. Ce nul reste tout de même un bon résultat pour nous. C’est un bon point pour le moral qui va nous aider à remonter la pente.

 

La prochaine journée, mardi,  le MCA jouera le Nasria, les Chnaoua espèrent cette même rage de vaincre que vous avez exprimée devant les Usmistes, qu’en pensez- vous ?

C’est sûr, mais on espère que les fans seront en nombre pour nous soutenir. On a montré que quand la pression des fans est positive, on peut surmonter n’importe quel problème, mais quand celle-ci est négative, on perd nos moyens et on n’arrive plus à jouer. Face au Nasria, on fera de notre mieux pour réussir le derby et renouer Incha Allah avec la victoire.

  1. Z.

 

Le MCA a demandé de décaler le derby contre le NAHD à mercredi

Comme les Vert et Rouge disputeront un autre derby mardi contre le Nasria, les dirigeants du Doyen ont fait une demande au président de la Ligue de football professionnel, Medouar, pour jouer le NAHD mercredi et pas mardi, surtout que le rendez-vous face au CSC est programmé pour samedi. Le Doyen espère vraiment que la LFP acceptera la demande. On verra si le MCA affronter le NAHD mardi ou mercredi.

 

Aucun représentant du MCA au tirage au sort de la coupe arabe

Pourtant, l’Union Arabe de Football Association a envoyé à tous les clubs participants à la coupe arabe des billets et des invitations, mais le MCA n’a envoyé aucun représentant. Tout le monde se demande pourquoi ? Kaci-Saïd était certainement concentré sur le derby, mais Hirèche ? Ce dernier avait déclaré sur les ondes de la radio qu’il était préoccupé par le derby et ne pouvait pas partir. Mais il aurait pu envoyer quelqu’un d’autre…

 

Hirèche-KSK aujourd’hui chez Ould- Kaddour

L’avenir du nouvel entraîneur connu aujourd’hui

 

Tout le monde suit l’actualité du Mouloudia et tout le monde sait que Kaci-Saïd veut Rolland Courbis, alors que Hirèche veut imposer Patrice Neveu. Alors, on apprend que le PDG va rencontrer aujourd’hui le président du CA, Mohamed Hirèche, et le directeur sportif, Kamel Kaci-Saïd pour mettre fin à cette guéguerre. Ould- Kaddour qui avait validé le recrutement de Courbis va probablement le confirmer. Pour ce qui est de Hirèche, ce dernier va certainement défendre le dossier Patrice Neveu. En tout cas, tout le monde espère qu’après cette réunion et l’intervention du PDG, le calme reviendra dans la maison du Doyen qui attend la venue de Courbis avec impatience la semaine prochaine.

Neveu a suivi la rencontre avec attention

Il a suivi le derby tout en prenant note de chaque force et de chaque faiblesse. Patrice Neveu a bien apprécié l’ambiance du derby, mais il était très concentré sur le rendement des Vert et Rouge. Il se prépare au cas où Hirèche saurait comment convaincre le PDG pour qu’il devienne l’entraîneur en chef du MCA.

 

… Il avait RDV avec Hirèche hier soir

On apprend de source proche du président Hirèche que ce dernier devait rencontrer hier soir l’entraîneur français Patrice Neveu pour discuter avec lui et probablement négocier son contrat avant d’aller voir le PDG. En fait, Hirèche veut mettre tout le monde devant le fait accompli. Est-ce que le PDG du Groupe Sonatrach va le suivre cette fois-ci ou ce sera comme la fois où il avait limogé KSK avant qu’il ne le réintègre ? On saura tout prochainement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

USMA – MCA : Mouloudia, la vie ou la mort

Le légendaire entraîneur écossais de Liverpool (de 1959 à 1974), Bill Shankly a déclaré : «Le football n’est pas une question de vie ou de mort, c’est quelque chose de bien plus important que cela», cet aphorisme a été cité à plusieurs occasions. Aujourd’hui, Mouloudéens et Usmistes vont s’affronter dans un derby explosif. Si les Rouge et Noir ont le vent en poupe, ce n’est pas le cas pour le Doyen qui vit des moments terribles et pour qui, ce rendez-vous est le derby de la vie ou de la mort.

MCA : Quand Courbis gère sa Com

Le timing du dernier Tweet de Courbis a interpellé plus d’un, son contenu et la manière avec laquelle il a été écrit, avec les deux «MAIS» en majuscule encore plus. En professionnel de la presse, des médias de la communication qu’il est, il est en train de gérer sa com de manière à ce qu’il mette tous les atouts de son côté. Courbis qui suit tout ce qui est écrit en Algérie sur sa venue au MCA. réagit à chaque information qui n’est pas conforme à sa ligne directrice en matière de communication. Le dernier en date était notre information relatant les dessous de ses négociations avec Ould Kaddour.