Équipe nationale

Mahrez reprend et tombe lourdement face à Man City

 

Après une absence qui aura duré une dizaine de jours, le milieu international algérien a finalement repris les choses sérieuses avec son équipe et était sur la feuille de match hier face à Manchester City. Son entraîneur, Claude Puel, n’a pas voulu le titulariser et l’a fait débuter sur le banc des remplaçants avant de le faire rentrer à la 62e minute. A son entrée en jeu, les Foxes étaient déjà menés par trois buts à zéro après un relâchement au début de la seconde période. La première mi-temps était équilibrée et s’était finie sur le score nul d’un but partout, mais dès le retour des vestiaires, les Citizens ont repris les choses en main et Aguero a inscrit un doublé. Riyad Mahrez était en bonne forme et a tout donné face à l’équipe pour laquelle il voulait jouer lors de ce mercato hivernal. En tout cas, Leicester City est lourdement tombé face à Manchester City et grâce surtout à un très bon Sergio Aguero qui a inscrit quatre buts. La rencontre comptant pour la 27e journée de la Premier League s’est donc soldée par le score de 5 buts à 1.

Opéré, Ghoulam reprendra dans un mois

 

Comme on le faisait savoir dans notre édition d’hier, le latéral gauche de Naples et international algérien s’est blessé et la fracture  de la rotule suspectée a été confirmée. Toutefois, la durée d’indisponibilité sera moins importante.

Fracture de la rotule pour Ghoulam

 

Très mauvaise nouvelle pour l’international algérien de Naples de nouveau blessé à l’entraînement au même genou qui l’avait éloigné des terrains pendant quatre mois. Le club suspecte une fracture de la rotule.

La FAF atteint son objectif

L’actuel entraîneur d’Almeria et ancien sélectionneur des Verts, Lucas Alcaraz, a décidé officiellement de saisir la FIFA, une information qui a étonné plus d’un. En effet, des rumeurs avaient circulé ici, au pays, que la FAF avait payé l’entraîneur jusqu’au dernier centime, ce qui est totalement faux. La fédération, qui au début, a essayé de trouver une solution à l’amiable, a fait face aux exigences un peu exagérées du coach ibérique à travers son manager.

Si l’information du recours du coach à la FIFA pour recouvrer ses droits a étonné les amoureux de l’EN, ces derniers avaient cru aux mensonges lancés par certains medias, la FAF, pour sa part, était restée zen, elle n’était pas du tout inquiète, car elle avait en main certains arguments qu’elle se préparait à faire valoir dès que possible. Et voila qu’Alcaraz décide de recourir à l’instance mondiale, donnant l’occasion à la FAF de jouer la carte du contrat signé entre elle et l’entraîneur pour faire des économies.

 

Les 2 clauses qui vont déjouer le plan de l’Andalou

En effet, une source proche du dossier nous a affirmé hier que ce scenario était connu par le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, et ce, depuis l’arrêt des négociations. La FAF a même tracé ce chemin et savait à quoi s’attendre. En fait, Zetchi voulait que son vis-à-vis aille à la FIFA, ce qui allait constituer une aubaine pour la fédération de lui faire une leçon.

La Fédération algérienne de football table, en effet, sur 2 clauses inscrites noir sur blanc sur le contrat signé par les deux parties. Si la première n’est pas connue et que notre source n’a pas voulu divulguer, la seconde n’est autre que celle des 3 semaines qu’Alcaraz devait passer chaque mois ici, en Algérie.

Alcaraz saisit officiellement la FIFA

Alors qu’on croyait que la FAF avait bouclé le dossier vu le silence qui a entouré la période de négociations entre les deux parties, finalement le conflit opposant la FAF à l’ancien sélectionneur national Lucas Alcaraz et ses deux adjoint Canadas et Campos ne fait que commencer.

Mbolhi retrouve la joie de jouer et la rage de vaincre

Raïs Mbolhi enchaîne les bonnes performances. En 5 jours, l’international algérien a disputé 2 rencontres, et après avoir arraché un nul d’Al-Batin son équipe de l’Ettifaq a réussi à enchaîner avec une victoire sur son terrain (2-1) face à El-Fateh de Chenihi.

Mahrez, une absence qui risque de durer

 

Le refus du président de Leicester de libérer Mahrez alors que Manchester City a fait une offre colossale avoisinant les 90 M d’euros (offre financière + un joueur) a fait très mal au milieu de terrain des Verts ainsi qu’à tous les fans de la balle ronde de notre pays.

Mahrez : Rothen, Savage et Murphy taclent Leicester

 

Ça a été le feuilleton de la fin du mercato mais finalement, l’international algérien va bel et bien finir la saison chez les Foxes. Dépité, dégoûté, il reçoit le soutien de Danny Murphy et Jérôme Rothen qui vont dans la même lignée que les Parlour et anciens joueurs de Premier League.

Le Cameroun tout proche de perdre sa CAN

 

Comme nous l’avons rapporté dans ces mêmes colonnes, il y a plusieurs jours, une mission d’inspection de la CAF s’est rendue le mois dernier au Cameroun afin d’inspecter les sites censés accueillir la CAN 2019 et établir un rapport détaillé au président Ahmad, qui suit de près l’évolution du dossier.