Équipe nationale

Taïder se défend et explique son geste: «Faux, le GPS n’est pas un indicateur»

 

Une semaine après le match devant l’Iran, Saphir Taïder qui n’avait pas joué la moindre minute et qui a quitté le banc de touche cinq minutes avant la fin de la rencontre rompt le silence dans un entretien qu’il nous a accordé. Il apporte sa version des faits et se défend quant aux propos de l’entraîneur national qui a affirmé qu’il est en méforme physiquement, la raison qu’il l’avait poussé à ne pas le faire jouer. L’ancien joueur de Bologne explique aussi qu’aucun test physique n’a été effectué lors du stage et de ce fait, impossible de porter un jugement quant à son état physique. Saphir Taïder précise enfin que jamais il n’a demandé de ne plus être rappelé, mais qu’il aurait néanmoins souhaité avoir un minimum de considération de la part de Rabah Madjer. Entretien.

La réponse forte de Taïder à Madjer

 

Ecarté injustement par le sélectionneur national, Rabah Madjer, qui ne l’a pas utilisé lors des deux matches amicaux disputés par les Verts, respectivement, contre  la Tanzanie et l’Iran, le milieu de terrain international algérien, Saphir Taïder a bien réagi dans son club, Impact Montréal, en réussissant hier une énorme prestation en déplacement   sur le terrain de Seattle Sounders,  finaliste de la MLS la saison passée.

Benitez satisfait de la 1re sortie de Slimani

L’international algérien, Islam Slimani, a effectué samedi passé ses grands débuts avec le maillot de Newcastle contre Huddersfield en  Premier League. Entré en jeu à un quart d’heure du terme de la rencontre, le joueur, prêté par Leicester, a été impliqué dans l’unique but des Magpies, inscrit par Ayoze Perez.

Bentaleb, un cadre qui lâche Madjer

Après avoir quitté précocement le stage de l’équipe nationale pour cause de blessure le lendemain du match amical remporté contre la Tanzanie, le milieu de terrain algérien Nabil Boutaleb a surgi tel un ‘’féroce’’ hier à l’occasion du championnat allemand contribuant à la victoire à domicile de Schalke 04 contre Freiburg sur le score de 2 buts à 0.

Une première victorieuse pour Slimani à St-James Park

 

Il était très attendu et il a dû attendre le 31 mars pour enfin enfiler la tunique des Toons en match officiel. Lui, c’est Islam Slimani. L’international algérien a passé les deux premiers mois de son prêt à l’infirmerie et n’a pu disputer la moindre minute avec ses nouveaux équipiers.

Assad : «Madjer n’a pas des Guendouz pour jouer en 3-4-3»

 

L’ancienne star de l’équipe nationale revient dans cet entretien sur le dernier stage de l’EN. Il pense que le 3-4-3 n’a aucune chance de fonctionner actuellement et demande à ce que Madjer ait du temps pour mettre les choses en place. Il revient également sur l’affaire Taïder et parle de Mbolhi.

Réunion imminente Madjer- Zetchi

Le moins qu’on puisse dire c’est que le président de la Fédération algérienne de football ne s’immisce jamais dans le travail du staff technique national. D’ailleurs les réunions entre le boss de la FAF et Rabah Madjer se comptent sur les  doigts d’une seule main, tellement elles ont été rares.

La FAF s’attend à une «démission» de Madjer

Le projet Madjer est-il en train de s’effriter ? En tout cas, les derniers événements ne vont sûrement pas le consolider. Si avant le match face à l’Iran, les interrogations des uns et des autres étaient plutôt focalisées sur le volet technique de la sélection, depuis le match de Graz, ce sont les aspects organisationnels qui inquiètent les observateurs, notamment sur la question sensible de l’indiscipline et les capacités de Madjer à gérer les egos de ses capés.

Madjer - pros : la cassure

Depuis son arrivée en équipe nationale, Rabah Madjer n’a cessé de préciser que pour lui peu importe où joue le joueur pour qu’il soit convoqué, l’essentiel c’est qu’il soit en forme et qu’il réponde à ses critères de sélections.

Boukhanchouche, la belle découverte du stage

Il était incontestablement le rayon de soleil dans la grisaille de ce stage du mois de mars : Salim Boukhanchouche puisque c’est de lui qu’il s’agit a ébloui le monde par sa prestation notamment lors du 2e match joué à Graz.

Mahrez, une sortie et des interrogations ?

On vous le disait dans notre édition d’hier, en l’absence de Sofiane Feghouli non convoqué, Yacine Brahimi blessé et libéré vendredi dernier, Riyad Mahrez est devenu incontestablement le nouveau patron de cette équipe nationale et le maître à jouer des Verts.

Taïder en colère

S’il y a un joueur qui ne s’attendait pas à jouer la moindre minute lors de ces deux matchs amicaux, c’est bel et bien Saphir Taïder.