La rencontre de la JSK face aux Royal Léopards prévue demain, risque certainement d’être annulée avec une possibilité de forfait de l’équipe eswatinienne qui devait railler l’aéroport Houari Boumediene d’Alger via Istanbul. Effectuant un vol Manzini-Le Caire, puis le Caire-Istanbul pour arriver à Alger aujourd’hui à midi, les Royal Léopards n’ont pas pu se rendre en Algérie en raison de la suspension de vols en Turquie en raison d’une tempête de neige. Avec des vols très limités et une seule piste d’atterrissage ouverte, plusieurs avions étaient soit bloqués au sol soit faits demi-tour. L’aéroport étant fermé au trafic et vu que la rencontre de la Coupe de la CAF entre la JSK et les Royal Léopards est prévue pour demain, il est donc fort probable que cette fois l’instance africaine prenne une décision après trois reports déjà en raison de la difficulté de l’équipe d’Eswatini de trouver des plans de vol. Tandis que la JSK avait fait le voyage pour le match aller dans un vol spécial, il est tout de même à se demander pourquoi les Léopards n’ont pas fait de même. Selon les informations que nous avons pu obtenir, les vols vers la Turquie étaient annulés et les Royal Léopards devaient être restés au Caire, ce qui signifie que les chances d’arriver aujourd’hui à Alger sont très minces. A savoir si dans ce cas, la CAF reportera une quatrième fois ce match ou si elle devra donner la victoire par forfait à la JSK.

Dans un communiqué publié par la page officielle de la JSK, la direction du club annonce que l’arrivée de l’équipe de Royal Léopards prévue aujourd’hui devrait être décalée. En raison d’un changement de plan de vol, l’équipe eswatinienne, a demandé à la CAF de décaler la rencontre prévue le 26 janvier de 24h puisqu’elle ne devrait débarquer à l’aéroport Houari Boumediene que demain. Reporté déjà à deux reprises, l’équipe de Royal Léopards risque cette fois d’essuyer un refus de report de la part de la JSK puisque cette dernière aura un match de championnat face au CSC le 29 janvier pour le compte de la 16e journée. A moins que la CAF impose un décalage, pour la JSK qui a préparé cette rencontre pour le 26 ne peut pas chambouler tout son travail en raison d’un problème de vol du club d’Eswatini, ce qui devrait être un argument de taille pour que le l’instance africaine maintienne la date du 26 pour le déroulement de cette dernière rencontre avant la phase de groupe de la Coupe de la CAF.

Voici le communiqué publié par la page officielle de la JSK

La JSK a reçu, en fin de matinée, un mail émanant de la fédération de football de l'Eswatini, indiquant que la délégation de Royal Léopards qui devait arriver aujourd’hui à Alger, via Rome, pour affronter la JSK ce mercredi 26 janvier à Tizi-Ouzou, a dû changer son plan de vol et reporter son arrivée en Algérie.

Le club Royal Léopards a sollicité la CAF pour décaler de 24 heures la date du match.

Nous tiendrons nos chers supporters informés en temps opportun de l'évolution de la situation.

 

La formation de la JSK a annoncé à travers un communiqué que la rencontre retour de la Coupe de la CAF entre la JSK et l’équipe de Royal Léopards, se jouera le 26 janvier à 18h00 au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou. Reporté à plusieurs reprises et programmée une première fois à Bologhine pour la fin décembre, le match avait été reporté en raison d’indisponibilité de vols pour la formation d’Eswatini qui n’a pas trouvé le moyen de faire le long voyage. Battus sur le score de 1 à 0 au match aller, la JSK aura l’avantage d’évoluer sur son terrain pour ce dernier tour avant la phase de groupes. Rappelons que dans le cas d’une qualification, les Jaune et Vert, rejoindre la JS Saoura dans le groupe B, dans lequel évolueront également Al Ittihad de Tripoli et Orlando Pirates.

Coupe de la CAF : La JSK pourrait rejoindre la JSS dans le groupe B

Ce mardi au Caire a eu lieu le tirage au sort de la phase de groupes de la Coupe de la CAF. Un tirage qui met potentiellement deux équipes algériennes dans le même groupe à savoir la JS Saoura et la JSK qui devra remonter le score de sa défaite subie au match aller (1-0) face aux Royal Léopards pour se qualifier. Si les Jaune et Vert se qualifient, ils évolueront donc dans le groupe le groupe B composé d’Orlando Pirates (Afrique du Sud), Al Ittihad Tripoli (Lybie) ainsi que la JSS. Après le premier report du match face au club d’Eswatini une première fois en raison du confinement auquel était soumise l’équipe de la JSK, l’adversaire qui n’a pas trouvé de vol à destination d’Alger a obligé la CAF à reporter ce match retour pour le mois de janvier sans préciser la date de cette rencontre. Les Jaune et Vert devront donc attendre de jouer cette rencontre et s’imposer pour faire partie de ce groupe assez équilibré même si es sud-africains partent légèrement favoris.

Image

Dates des rencontres du groupe

Les rencontres de la phase de groupes débuteront la mi-février et s’étaleront jusqu’au mois d’avril 2022 pour voir deux clubs se qualifier.

1ère journée : Le 13 février 2022.

2ème journée : Le 20 février 2022.

3ème journée : Le 27 février 2022.

4ème journée : Le 13 mars 2022.

5ème journée : Le 20 mars 2022.

6ème journée : Le 3 avril 2022.

Peut être une image de texte

Battus par 2 à 0 au Ghana lors du match aller face aux Hearts Of Oak, les bécharis devaient gagner par 3 à 0 chez eux au match retour pour se qualifier pour la phase de groupes. S’imposant sur le score de 4 à 0, la JSS aura non seulement remonté le score mais montré que cette équipe à des ressources. Grâce à un doublé de Bellatrèche, un but de Saâd et un autre de Lahemri, le représentant algérien qui était pourtant privé des services de quelques jours à fait le boulot convenablement en marquant deux buts dans chaque mi-temps. Avec un score cumulé de 4 à 2, la Saoura poursuit son aventure en Coupe de la CAF et décroche haut la main son billet pour les poules. Désormais les choses sérieuses vont commencer et la formation sudiste aura de plus gros morceaux à affronter.

Buts : Saâd 22’, Bellatrèche 37’ et 48’, Lahemri 90’.

La JSK dans tous ses états

A son retour de l’Eswatini, la formation de la JSK était contrainte à une mise en quarantaine d’une durée de 10 jours. Un décision à laquelle veut bien se plier volontiers l’équipe, mais qui ne s’attendait pas à être enfermée à l’hôtel Sable d’Or sans avoir le droit de quitter l’étage dans lequel la délégation a été placée. Souhaitant s’entraîner, les Jaune et Vert, ne peuvent en effet pas rester pendant tout ce temps sans entraînement. Une situation qui a obligé la direction à sollicité les différentes autorités compétentes en plus de la LFP, la FAF et le MJS. Frappant a toutes les portes, c’est un niet catégorique qu’a reçu le club qui n’a pas d’autres choix que de rester jusqu’à la fin dans leur hôtel sans même avoir le droit de se dégourdir les jambes dans les alentours. Afin de permettre aux joueurs de maintenir leur forme, la direction n’est pas contre l’idée de ce confinement, mais demande à pouvoir travailler pendant cette période pour garder des joueurs dans une bonne forme. Avec 6 matches à jouer en ce mois de décembre, c’est toute la préparation qui tombera à l’eau si l’équipe ne trouve pas le moyen de se préparer pour ses prochains matches.

La direction propose le CTN de Sidi Moussa, les autorités refusent

Demandant à être confinés à Sidi Moussa, qui est actuellement libre, les responsables de la JSK ont pensés qu’en étant enfermés au CTN ils pourront au moins s’entraîner sur les terrains de ce centre. Mais là aussi, les autorités compétentes ont refusés. Proposant également Zéralda, c’est également avec un refus que cette proposition a été reçue. En dernier recours, l’équipe a demandé au moins de s’entraîner dans le jardin de l’établissement, ce qui a été aussi refusé. Devant une telle situation, les joueurs sont très affectés moralement et essaient de s’occuper comme ils peuvent et de maintenir la forme avec les moyens du bord. Par exemple, quelques joueurs faisaient des exercices dans le couloir de leur étage d’autres, avec des pompes et divers exercices qu’on peut faire en solo, mais cela ne suffit pas. N’ayant reçu aucune réponse, les responsables ont par la suite décidé de pondre un communiqué dans lequel ils expliquent la situation.

COMMUNIQUE DE LA DIRECTION DE LA JSK
La direction de la JS Kabylie tient à informer les supporters et fans du club, que les membres de la délégation qui se trouvent confinés à Zéralda, depuis lundi soir, ne présentent aucun signe d’inquiétude et sont bien pris en charge.
Néanmoins, la direction de la JS Kabylie s’inquiète sur l’état de forme physique et mental des joueurs qui demeurent inactifs, sans possibilité de s’entrainer, au risque de compromettre toute leur préparation, d’autant plus que l’équipe doit jouer pas moins de six (6) matchs de championnat, durant ce mois de décembre, en plus du match retour contre Royal Léopards, qui risque d’être programmé d’un moment à l’autre, par la CAF.
Devant cette situation, nous avons saisi le Ministère de la Jeunesse et des Sports, la Fédération Algérienne de Football et la Ligue de Football Professionnel, sollicitant leur intervention auprès de qui de droit, pour prendre en charge la particularité du cas, et permettre aux joueurs de s’entrainer quotidiennement dans un stade limitrophe, à huis clos et sous escorte, mais malheureusement, aucune suite n’a été réservée à notre demande.
La direction de la JS Kabylie regrette cette situation, qui pénalise lourdement notre équipe, comme elle déplore le manque d’attention à ses doléances, ce qui ne nous laisse que le choix de faire appel à l’INTERVENTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, non seulement sur cette situation, mais aussi sur l’état précaire du club et les graves difficultés dans lesquelles il se débat.
Il devient aujourd’hui important, voire urgent, que les hautes autorités du pays soient au courant que le club de la Jeunesse Sportive de Kabylie, l’un des plus prestigieux clubs de football en Algérie, et qui a toujours honoré le pays dans les compétitions internationales, se trouve totalement démuni de moyens.