Accédez directement au site compétition

USMH : Les supporters annulent l’entraînement

 

3 jours après l’amère défaite à domicile face au DRBT, l’USMH a raté un match aussi décisif pour la course au maintien en s’inclinant en déplacement  face à l’USMBA.

Après trois séances d’entraînement effectuées depuis dimanche, les supporters d’Essefra ont attendu la séance d’hier-matin pour monter au créneau. Environ une quinzaine de supporters a accédé par la force au terrain du stade du 1er-Novembre de Mohammadia afin de demander des explications aux joueurs à la suite des deux dernières défaites face à deux concurrents directs au maintien. Furieux et dépités, ces fans complètement déchaînés se sont rendus au stade pour annuler la séance d’entraînement et empêcher les poulains d’Abbès de préparer le match de demain face à la JS Saoura (28e journée de Ligue 1 Mobilis).

 

Ils se sont réunis avec Bouguèche et Younès

La majorité des supporters d’Essefra sont remontés contre les joueurs qui ont levé le pied lors du match face au DRB Tadjenanet, selon eux. Pour les fans, les joueurs n’ont rien fait pour sauver l’équipe de la relégation. Pour tenter de les faire revenir à la raison et laisser le groupe préparer le match de ce vendredi face à la JS Saoura, les capitaines Hadj Bouguèche et Sofiane Younès ont eu une longue discussion avec eux, mais cela ne les a pas persuadés de revenir sur leur décision d’empêcher les joueurs de s’entraîner. Après plus d’une heure d’attente, les camarades de Bitam ont quitté les lieux.

 

«On veut terminer la saison avec les espoirs»

Les fans, qui se sont rendus spécialement au stade du 1er-Novembre de Mohammadia pour annuler la séance, ont exigé le renvoi de la majorité des joueurs de l’effectif actuel et de compter sur les espoirs en cette fin de saison. «Nous n’avons plus de chances pour assurer le maintien. On insiste sur le départ de la majorité des joueurs et de faire confiance aux jeunes dès le match de ce vendredi face à la JS Saoura», ont déclaré les supporters aux membres du staff technique et à quelques cadres. Constatant que l'USMH a déjà son billet pour la Ligue 2 Mobilis, les dirigeants harrachis, à leur tête le président du directoire, Mohammed Laïb, ont pris la décision de jouer les trois derniers matchs de la saison face à la JS Saoura, au MCA et à l’US Biskra avec plusieurs joueurs espoirs qui seront promus en sénior. Il faut reconnaître que certains éléments ont perdu la confiance des supporters et ce, avant le match contre l'USMBA. C’est cette attitude qui pousse les membres du directoire à songer à terminer cet exercice avec les jeunes.

  1. H.

 

L’argent du transfert de Bounedjah bientôt dans les caisses

La Fédération internationale de football association (FIFA) a adressé une lettre au club harrachi hier, l’informant de l’issue favorable de l’affaire du transfert de l’ancien attaquant d’Essefra  Baghdadi Bounedjah, qui a rejoint Al-Sadd de Qatar. La FIFA a sommé le club tunisien, l’Etoile du Sahel, par une lettre, de verser la somme de 210.000 euros et 5000 francs suisses à l’USMH, sous peine de subir des sanctions. D’après notre source du directoire de l’USMH, ce montant sera versé dans le compte du club harrachi. Cet argent va permettre à la direction de l’USMH de régler les salaires qui ne sont toujours pas versés aux joueurs. En outre, cette somme très importante permettra à la direction de se débarrasser de dettes, de faire un recrutement judicieux lors du prochain mercato estival et de préparer le grand retour de l’USMH parmi l’élite.

  1. H.

 

Mise au Vert dès aujourd’hui

C’est aujourd’hui en fin d’après-midi que le groupe harrachi, composé de plusieurs jeunes, effectuera sa traditionnelle mise au vert à l’hôtel Beau Fayet. Après le comportement des supporters qui ont perturbé la préparation du match de demain contre la JSS, la formation harrachie affrontera les Sudistes sans aucune préparation. 

  1. H.

 

  1. Kherbache souffre du ménisque

L’arrière gauche, Zakaria Kherbache,  sera probablement out pour le match de ce vendredi face à la JS Saoura, (28e journée de Ligue 1 Mobilis). Le jeune défenseur, qui a pourtant préparé son retour pour cette journée pour pallier l’absence d’Abdelkrim Nemdil qui est suspendu, a contracté une blessure au genou, lundi lors du match d’application joué contre l’équipe réserve. Les douleurs ressenties l’ont empêché de terminer la séance. Le staff technique devra l’écarter de l’effectif face aux Sudistes. Selon les résultats, Karrar souffrirait du ménisque et pourrait éventuellement rater le reste du parcours en championnat. Après la suspension de Nemdil, le staff technique a beaucoup misé sur les services de Zakaria Kherbache pour le poste d’arrière gauche. Quant au joueur qui avait affiché une grande détermination à réaliser une bonne fin de saison avec les Harrachis, cette blessure au ménisque tombe au mauvais moment et risque de l’éloigner des terrains pour le reste de la saison.

  1. H.

 

Abbès attend toujours un signe de Laïb

Comme il nous l’a déclaré récemment, l’entraîneur Aziz Abbès est toujours en poste et il n’est pas limogé par les dirigeants. Le coach harrachi, qui souhaite éclairer sa situation et son avenir avec le club de Maison Carrée, attend toujours un signe du président du directoire, Mohamed Laïb. Le premier responsable à la barre technique se sent indésirable dans le club au point de perdre la confiance de certains de ses joueurs qui ne lui adressent plus la parole. Comme nous l’avons révélé, le coach harrachi est bien parti pour quitter l’USMH avant même la fin de l’exercice en cours. Mais à l’heure actuelle, il est toujours l’entraîneur en chef d’Essfra.

 

«Je suis dans le flou»

Recruté pour succéder au Tunisien Hamadi Daou, qui a quitté l’USMH  après la défaite à domicile contre l’Olympique de Médéa, Aziz Abbès n’a pas réussi à atteindre l’objectif qui lui avait été assigné par les responsables du club. Contacté par nos soins, le technicien de l’USMH nous a fait savoir qu’il est dans le flou et qu’il attend toujours un signe de Mohamed Laïb pour éclairer sa situation. «À l’heure actuelle, aucun dirigeant ne m’a parlé de mon limogeage ou de résiliation de contrat à l’amiable. Laïb est le premier responsable du club et il m’a complètement ignoré. Je me trouve dans un flou total et je ne connais même pas les intentions des dirigeants. J’espère que tout sera clair dans les prochaines heures», nous a déclaré Aziz Abbès.

  1. H.

 

Le seul joueur qui n’a pas perçu le moindre salaire  

Gougam victime de hogra

Comme nous l’avons rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, une partie des joueurs harrachis qui n’avaient pas perçu le moindre salaire depuis le début de saison. Ceux qui sont arrivés lors du mercato hivernal ont reçu chacun deux mensualités la semaine passée. Vu que la plupart des joueurs s’impatientaient pour leur argent depuis plusieurs mois, le directoire du club a frappé à toutes les portes pour trouver l’argent afin de régulariser une partie des arriérés de ses joueurs. Le seul point noir dans cette histoire des salaires est la hogra et l’injustice dont est victime le joueur Mohammed Gougam. Ce dernier s’est vu complètement ignoré par les dirigeants qui ont décidé apparemment de ne pas le payer. Recruté par l’ancienne direction, le natif de Tizi Ouzou n’a pas bénéficié de la moindre minute de jeu et tous les entraîneurs qui sont passés à la barre technique ne lui ont donné aucune chance pour juger ses qualités. Il n’est pas le seul à ne pas avoir bénéficié de temps de jeu cette saison. Mostefaoui, lui aussi, n’a fait aucune apparition depuis le début de l’exercice, mais il a reçu deux mensualités. Vexé et affecté par le comportement des dirigeants, l’ancien joueur de la JSMB compte déposer son dossier à la chambre de résolution de litige (CRL) pour réclamer ses droits.

  1. H.
Tags:

Classement