Accédez directement au site compétition

Sebgag : «J’ai demandé à Amara d’accélérer le renouvellement des ligues»

Le ministre de la Jeunesse et des Sports Abderrezak Sebgag a animé, hier, sa première conférence de presse. La première pour un ministre des Sports depuis des années, puisque son prédécesseur n’a jamais organisé de conférence. 

En plus des différents sujets liés à son département, notamment le bilan des JO et la participation encourageante des sportifs algériens aux derniers Jeux paralympiques, Sebgag s’est penché sur l’actualité du sport roi. Le football s’est donc taillé la part du lion. Entre autres questions posées, celle liée au renouvellement des ligues nationales de football. Un projet bloqué par la FAF, mais qui va apparemment bouger très rapidement : «J’ai demandé a Charaf-Eddine, en marge du match du Djibouti, de faire vite et d’organiser les differentes assemblées, afin de retrouver la légalité. Il faut tenir les AG rapidement, la FAF doit piloter l’opération», a-t-il dit. Une nouvelle qui fera plaisir à Medouar qui n’arrêtait pas de lancer des appels au MJS ces derniers temps, accusant le BF de vouloir lui barrer la route et d’installer un directoire.

 

«On prendra des mesures contre le cumul d’ici à fin septembre »

Le décret sur le cumul a été validé il y a des mois, mais jusqu’à présent, ça n’a pas été respecté. Sebgag reconnaît qu’il y a des anomalies ; un inventaire se fait et la loi devrait être appliquée d’ici la fin du mois : « Avant fin septembre, il faut exécuter le décret sur le cumul de fonctions. On est en train de faire un inventaire, on peut le modifier sur exposé, en se penchant sur ses côtés négatif et positif.»

 

«On va devoir recourir au secteur privé pour la maintenance des stades»

Le ministre reconnaît que l’Algérie a « un problème de management et de maintenance». Il rappelle que « le plan d’action du gouvernement prévoit la prise en charge des infrastructures, soit pour la construction ou la maintenance», avant de se pencher sur le cas du stade Tchaker : « Le constat fait par Belmadi reste un constat, il parle du fond du cœur, il a dit directement les choses, c’est son droit. La réalité est là, nous avons un sérieux souci de gestion des terrains. Aujourd’hui, on m’a montré une vidéo du stade de Skikda, ça fait pleurer, il nécessite l’entretien. Maintenant, on a quelques techniciens, des retraités ; ça tourne autour d’eux, mais ça ne suffit pas. On va recourir à des entreprises étatiques et même au secteur privé pour couvrir ce manque, car il y aura des compétitions qui se profilent à l’horizon.»

 

« Cosider prendra en charge le stade de Tizi, on doit accélérer à Baraki et on a des soucis techniques à Douéra»

Pour ce qui est des 3 infrastructures actuellement en travaux, Sebgag donne des nouvelles : « C’est un vrai problème, on a mis de l’argent. Le budget y est et on arrive à cette situation. Le stade de Tizi est un cas spécifique, mais c’est Cosider qui le prendra en charge. Ils ont eu 2 ou 3 rencontres avec la direction à Tizi pour voir combien il reste à réaliser. Ils sont actuellement entre 83% et 85% du projet ; il nous reste à recevoir une proposition financière et on transfèrera le dossier pour réactiver le chantier. Quant à Baraki, il y a un problème de réévaluation ; ça avance, mais on aurait aimé aller plus vite.» Et de terminer par Douéra : «Actuellement, on monte la charpente, on a des problèmes d’ordre technique. On a besoin de techniciens qui doivent arriver de Chine. On avait besoin de 12 personnes, mais 5 seulement ont pu venir. En tout cas, le Premier ministre nous a demandé de fermer ces dossiers très rapidement», a-t-il reconnu.

 

Tags:

Classement