MCO

MCO : Vers un apport de 45 milliards

 

A en croire les membres du bureau exécutif du club amateur (CSA), le wali d’Oran a prévu de les voir aujourd’hui, mais sans donner le moindre détail sur ses intentions. 

Le défi de Laoufi : « Le challenge est possible»

Contrairement à Tahar Chérif El-Ouezzani et Bachir Mecheri, en plus d’Omar Belatoui qui ont légitimement refusé la mission de secourir le club qu’ils prétendent aimer, Salem Laoufi a presque dit oui.

MCO : CEO, B. Mecheri et Laoufi ont montré la voie

Selon notre source, trois entraîneurs ont pour l’instant rencontré le séquestre judiciaire Dahou Benaouda Salaheddine : « Il a parlé avec Tahar, Baby et Laoufi, qui lui ont expliqué la difficulté de la situation du club par rapport aux revendications des joueurs. La plupart ont demandé la résiliation du contrat si Hyproc ne se manifeste pas », a indiqué notre source ce matin au bout du fil.

MCO : Hyproc, l’inexplicable lenteur

 

La société Hyproc Shippings a pris les commandes du MC Oran, dit-on, à l’issue de l’accord tenu en 2012 avec les responsables du club oranais de l’époque. Depuis cette date, la venue de cette société pétrolière est attendue chaque jour par les supporters mouloudéens.

MCO : El-Hamri en grand danger

 

Le Mouloudia Club d’Oran se dirige tout droit vers un labyrinthe sans issue si aucune décision n’est entreprise pour son avenir. Une impasse que connaît le club dit phare de l’Ouest algérien par rapport à sa situation administrative.

MCO : Quel avenir pour l'équipe ?

 

Comme chaque été, le MC Oran est en pleine tourmente. Cet été risque de plonger la population mouloudéenne dans un désarroi inimaginable si la transition s'inscrit dans la durée. 

MCO : Autopsie d’un parcours fou

Le MC Oran peut se targuer d’avoir réalisé une saison honorable en championnat 2022-2023. Disposant d’un effectif au-dessous de la moyenne sur le plan qualitatif, l’équipe a commencé la saison avec un retard immense en raison de la qualification tardive des recrues parce que le club devait régler une partie des dettes pour pouvoir recruter.

USB – MCO : Un baroud d'honneur à Biskra ?

Le MC Oran s'apprête à boucler la saison 2022-2024, la plus longue de l'histoire du football national, par un déplacement à Biksra. Les Rouge et Blanc veulent finir l'exercice avec un baroud d'honneur, même si le climat qui sévit partout dans le pays ne se prête pas à l'exploit.

La bande mouloudéenne affronte aujourd'hui l'US Biskra pour le compte de la 30e journée du championnat. Après avoir assuré le maintien, elle joue pour la première fois l'esprit tranquille, contrairement à son adversaire qui a besoin de gagner pour se mettre définitivement à l'abri. C'est dire que les chances de voir les gars d'E-Hamri évoluer sur la pelouse du stade 18-Février sans pression sont intactes. Avec un groupe diminué, les Rouge et Blanc seront-ils en mesure de jouer le jeu face à une équipe qui joue sa survie dans son jardin fétiche ? Les chances d'un résultat probant dépend de l'intention des joueurs dont beaucoup sont pressés d'en finir pour se rabattre sur leurs revendications salariales,  contractuelles cela s'entend.

Des absences à la pelle

Le MC Oran se produit aujourd'hui sur la pelouse du stade d'El-Alia de Biskra avec une équipe privée de plusieurs titulaires, et non des moindres. En effet, 11 éléments ne sont pas concernés par le rendez-vous de l'US Biskra et n'ont pas fait le déplacement avec le groupe convoqué avant-hier. En plus de Hamza Bellahouel et Amine Abed-Abbassi, apparemment écartés définitivement du groupe, la liste est complétée par les gardiens de but, Kamel Soufi et Bachir Della-Krachai, les défenseurs Amine Ezzemani, Mohamed Naâmani et Abderrahmane Nehari, les milieux de terrain Yasser Belaribi et Aymen Chadli ainsi que l'attaquant Ameur Bouguettaya. Ces défections étaient plus ou moins attendues maintenant que l'équipe d'El-Hamri a assuré son maintien à l'issue de sa victoire lors de la réception de la JS Saoura (1-0), lundi dernier.

  1. M. A

 

MCO : El-Hamri pas loin d’une place… africaine

 

Le MC Oran a une nouvelle fois échappé à une catastrophe semblable à l’issue de la saison 2007-2008. Pour avoir joué avec le feu pour une raison légitime, certes mais bête, l’équipe d’El-Hamri a failli connaître l’amertume de la relégation.

Haddou résume la saison : « 41 points un exploit »

 

Dans sa déclaration à la presse quelques instants après la fin du match de la JS Saoura lundi (1-0), Moulay Haddou a évoqué les conditions de travail de l’équipe phare du MC Oran, dans l’espoir de ne pas l’abandonner.

MCO 1 - JSS 0 : El-Hamri remplit son contrat

Le MC Oran a rempli son contrat en assurant le maintien à la faveur de son succès laborieux, certes, mais mérité dans l’ensemble, face à la JS Saoura. Hier, sur son terrain mascotte, la bande mouloudéenne a eu du mal à asseoir sa domination, ses actions manquant de tranchant.

MCO-JSS : Le rendez-vous du maintien

 

Les supporters du MC Oran auront les yeux rivés sur le match contre la JS Saoura. Prévu cet après-midi au stade Ahmed-Zabana, ce match représente beaucoup pour les gars d’El-Hamri par rapport à la survie du club.

MCO : Hyproc s’éloigne du dossier

Les signes virent au rouge, couleur mythique du club phare de l’Ouest algérien. Comme annoncé précédemment, la société Hyproc Shippings ne serait pas prête à acheter les parts du MC Oran pour le tirer de l’impasse comme le souhaite la population mouloudéenne.

MCA 1 – MCO 0 : L’étau se resserre sur El-Hamri

 

Le MC Oran a raté son rendez-vous avec le MC Alger s’inclinant sur le score étriqué d’un but à zéro (1-0). Une défaite qui complique sa situation au classement en raison des résultats décrochés par ses concurrents qui ont quasiment réalisé un sans-faute.

MCA-MCO : El-Hamri non loin du maintien

 

Le MC Oran s’est bien ressaisi sur son terrain mascotte avant-hier contre l’ES Sétif. Restée sur un drawn amer face au Mouloudia d'El-Bayadh (1-1), la bande mouloudéenne gagné sur ce score très encourageant contre un outsider en quête d’une place africaine (3-1).